Frank Hagchotogow 06/03/2019

Blackstar Amplification HT-1R : l'avis de Frank Hagchotogow

« Un outil, pas un gadget !.... »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
Déjà 32 avis sur cet ampli, .... je vais tout de même essayer d'apporter ma pièce à l'édifice en passant en revue les points importants.
Son :
C'est bien un son lampe qui répond aux nuances du jeu, mais plutôt axé sur les sons crunch. Excellent en mode saturé (je dirais même bluffant !) Superbe en crunch et en clean bluesy. Donc, on remarque d'emblée que le clean "vraiment clean" contiendra un chouïa de crunch dés qu'on attaque les cordes en mode costaud. C'est un petit ampli mais avec son caractère... Ceci dit, en jeu "léger" le clean est très beau, aéré, précis !. Bref, pour faire clean, suffit de ne pas attaquer à la main droite ... (pour les droitiers ;) )
Globalement le rendu est plus "médium-grave" que "tranchant", disons qu'il est musical mais suffisamment nerveux. La position canal saturé permet de passer d'un crunch limite disto à une distorsion très importante. Le rendu en grosse saturation est plus "vintage" que "métal" mais avec les bons réglages d'égalisation et le choix des micros, c'est ultra polyvalent. La linéarité (sur le gain) est bonne, on trouve facilement le point qui convient au style que l'on cherche.
Contrôle de tonalité ISF :
En dehors du côté marketing, le son US au son British, ce réglage est surprenant d'efficacité ! Les ingés ont parfaitement assimilé l'influence que chacune des plages d'égalisation standard (low,med,high) a sur les autres dés qu'on y touche. Du coup cette égalisation unique permet un réglage intelligent de tonalité ultra simplement ! Vraiment surpris par cet ISF !
Puissance, volume sonore :
Je l'ai comparé, " à donf " avec un Fender transistor 15 w (pas en sonorité bien sûr, seulement en volume perçu). Ils sont assez proche, le watt-lampe de notre Blackstar est à peine surpassé par les 15 du Frontman 15R. Pas mal, mais on oublie donc les répèts avec batteur. Par contre on peut envisager un petit set bluesy dans un bar, on peut aussi réveiller les voisins... et surtout bosser en appartement sans frustration. Il est fait pour !
Reverb' :
Là, il faut en parler : en premier lieu, chez moi, ce HT1R, prend bien les pédales analogiques, beaucoup moins les numériques... Donc pour une réverb' externe : prudence... Deuxièmement, la réverb' intégrée est de qualité, assez naturelle, aérée, bien progressive et sa présence fait donc de cet ampli mini un vrai "tout en un" polyvalent, pratique. Le modèle plus économique HT1 (sans le R) ne me parait donc pas judicieux.
Sortie ligne/headphone :
Au casque c'est top. Je ne l'utilise pas ainsi mais le rendu est excellent, simulant bien un baffle. En utilisant cette sortie comme ligne-out (elle est prévue pour) on coupe donc le baffle du HT1-R. Ça limite un peu son utilisation... Du coup je fais mes prises home-studio via un micro, le résultat est d'ailleurs un peu supérieur au niveau du grain. Ceci-dit pour une reprise sur table cette sortie est un "+" par rapport à certains des concurrents comme le petit Bugera.
Entrée ligne :
On peut donc brancher un lecteur audio pour s'accompagner. Attention, les réglages de tone et de volume de cette source extérieur ne se feront que par cette source. De plus, le rendu est celui d'un ampli typé guitare qui sert de petite sono... autant dire assez mauvais ! Je ne l'utilise pas, ya plein d'autres moyens pour "jouer sur" mais ça peut servir pour un petit set en solitaire sans prétention.
Sortie HP sup' :
Oui, d'accord, ça sonne encore mieux sur un baffle plus important, ne serait-ce qu'un simple 13" de qualité, j'ai pu le constater.... Mais, cet ampli est axé sur le côté "petite taille - pratique - appartement". Pour moi, si l'on commence à y ajouter un baffle, autant passer à autre chose de plus gros, de plus puissant aussi.
En conclusion :
Je cherchais un ampli lampe car rien ne sert de se voiler la face : À moins de verser dans du Kemper, pour un jeu en modes saturé, les simus intégrées des amplis à transistors ne valent pas le rendu d'un ampli à lampe : ya pas photo !... par contre, sur le clean mon H&G Attack 100 prouve que les transos peuvent être excellents aussi. Mais c'est une autre histoire.
Je voulais aussi un ampli exploitable en appartement et en home-studio donc avec le caractère d'un "vrai" sans entrer dans un max de db.... Pour 200€ je l'ai trouvé ! Je suis non seulement ravi, mais bluffé !...;)

Photos liées à cet avis

photo