chessou 11/04/2018

Harley Benton GPA-400 : l'avis de chessou

« Attention à la classe D. Numérique ou analogique? La question à se poser. »
3

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Les utilisateurs avertis
J'ai fais une petite erreur en prenant cet ampli que j'ai renvoyé rapidement. En effet je n'avais pas bien compris l'importance de la classe d'un amplificateur.
Je ne suis vraiment pas fan de la classe D dans une optique analogique, ça sonne "Hi-Fi", les basses sont ballons, les aigus numériques, la dynamique est étrange, on a une drôle d'impression un peu comme si on branchait son pédalier dans sa chaîne Hi-Fi! ça fait bizarre, on peut pas dire que c'est mauvais, c'est juste plat, ça manque de chaleur, c'est très dur de poser des mots sur ce ressentit.
En tout cas mon impression est que la classe D est bien adapté pour l'amplification de préamps numériques, ou pour la restitution haute fidélité dans un salon d'enregistrement studios. Mais pour la cas particulier de l'amplification guitare avec des pédales ou préamps analogiques ça ne va pas bien ensemble, ça dénature, ça manque de vie. J'ai eu également le Seymour Duncan Powerstage qui, même s'il se défendait mieux que ce GPA400 sur le crédo analogique, m'a laissé la même impression et dont je me suis séparé rapidement également.
Je conseil donc d'y réfléchir à deux fois si vous voulez prendre cet ampli pour de l'analogique, en revanche pour du numérique il semble avoir tout pour plaire et affiche un rapport qualité/prix insolent, comme toujours avec Harley Benton.