AutoProduction & Business
Forums thématiques AutoProduction & Business

La musique a beau être un art, elle n'en demeure pas moins liée aux réalités très matérielles de l'industrie du disque : de la problématique des droits d'auteurs aux divers moyens de s'autoproduire ou de promouvoir ses œuvres, ce forum a été créé pour permettre aux musiciens d'évoluer le plus sereinement possible dans la jungle économique et juridique qui entoure l'activité musicale.

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail

Travailler dans une maison de disque : quels métiers sont possibles ? Quelles études faut-il faire?

 
  • Signaler un abus
AuteursMessages

Anonyme

membre non connecté
Anonyme
Ce membre n'existe plus
11 Posté le 05/08/2008 à 17:41:53Lien direct vers ce postSignaler un abus

Citation : .je dirais qu'une bonne école de commerce te sera le plus utile car il y a bien longtemps que les dites majors ne conçoivent la musique que comme un pur produit à profits.....



Honnêtement je pense en effet qu'une formation "traditionnelle" sera plus utile qu'une formation très "hype"... École de Commerce, Droit des affaires, (pourquoi pas bosser comme juriste dans ce milieu), Économie... ou carrément ingé son (Fac/ENS Louis Lumière) te seront 100% plus utile... ou alors Fac/Conservatoire N. Supérieur Musique.

Un membre de ma famille a fait une école d'AP, et passe depuis lors de secteur en secteur, 3 mois par ci, 3 par là, en théorie cette personne bosse dans le MILIEU ARTISTIKKKKKKKKKKKK (ça fait bien :bravo: ) mais c'est toujours papa/maman qui payent loyer/bouffe et tout le reste. :lol:

Dagobah

membre non connecté
Dagobah
71 posts au compteur
Posteur AFfranchi

12 Posté le 06/08/2008 à 14:54:23Lien direct vers ce postSignaler un abus
Excellente réponse postée par xyz2008, voilà.

J'ai rencontré un jour un type qui avait fait H.E.C. et qui s'était retrouvé dans le circuit des maisons de disques comme producteur exécutif. C'est à dire "gestionnaire de budget" sur une mission précise. Il allait donc de mission en mission et supervisait non pas la partie artistique et la direction musicale mais plutôt les dépenses occasionnées jour après jour par l'artiste, le groupe et le staff.
Il avait un pied dedans, cotoyait des personnalités semble-t-il et s'en contentait tout à fait puisqu'il n'avait pas la même pression que les directeurs artistiques ou managers, sinon l'aspect financier de l'histoire.
Voilà quelque chose de passionnant pour le guitariste qu'il était.
La dernière fois que je l'ai vu et je eu le plaisir de l'accompagné c'était sur Paris aux Studios Davout, où il gérait le budget d'une B.O. d'un film sportif sur la Formule 1. Peu conventionnel j'en convient mais il y avait ce là beaucoup de musiciens professionnels dont Kamil Rustan, le guitariste de studio si méconnu et pourtant si excellent pour ceux qui ont pu apprécier sa dextérité et son talent au profit d'autres artistes.

Bon job, que celui de producteur exécutif :?: :!: :?:
Très vite dans le côté obscur de la musique, tomber, tu peux...

alban42

membre non connecté
alban42
1 post au compteur
Nouvel AFfilié

13 Posté le 06/08/2014 à 10:21:41Lien direct vers ce postSignaler un abus
Bonjour, je voulais savoir si on pouvait faire ça car j'avais vu ça dans plusieurs séries américaines, c'est travailler dans une maison de disque et ecouter des musiciens jouer, et leur signer ou pas un contrat, et après leur enregistrer un album. Merci.

Anonyme

membre non connecté
CloudBreak
Ce membre n'existe plus

Score contributif : 2 725

14 Posté le 06/08/2014 à 10:30:06Lien direct vers ce postSignaler un abus
Yep ça se faisait à l'époque ou on signait encore des artistes sur la base d'une démo. Je ne dis pas que ça ne se fait plus du tout, mais c'est infiniment rare de nos jours. En tout cas ce n'est plus du tout la méthode de travail des labels et maisons de disques de nos jours.

EPE_be

membre non connecté
EPE_be
6806 posts au compteur
Membre d'honneur

Score contributif : 216

15 Posté le 06/08/2014 à 12:28:50Lien direct vers ce postSignaler un abus
Déjà il se signe très peu de contrats d'artiste tel que tu décris Alban. Mais effectivement une démo présentée par quelqu'un qui a ses entrées dans la maison de disque peut servir de point de départ à une signature. Mais ce n'est pas une seule personne qui prend la décision et d'autres aspects que la démo sont pris en compte (parcours de l'artiste, répertoire, personnalité, performance live etc). Prise de décision et négociations prennent en général des mois. Puis c'est pas comme à la télé, comme une enquête policière qui dure trois jours résumés en 60 minutes dans les séries alors qu'en réalité ça prend entre 3 mois et 3 ans ;-)

Ex-producteur retraité de la musique en 2016


Revenir en haut de la page