blizward 22/04/2011

Jacques Stompboxes The Prisoner : l'avis de blizward

« Numéro 1 »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Pédale de delay analogique utilisant des composant bucket brigade NOS Matsushita, ce qui signifie en termes compréhensibles qu'on a là un delay "à l'ancienne" sans simulation ou conversion numérique et que les composants électroniques ne sont plus produits. Tous les delays analogiques actuels utilisent des composants made in China moins chers mais également moins réputés que les originaux made in Japan qui ont défini le standard des delay analogique de type bucket brigade, c'est à dire faisant appel à une puce électronique et non à une bande magnétique (ou à une vallée des Alpes) pour produire l'effet d'echo.

UTILISATION

La configuration de l'effet est très simple et quelques tours de chaque potard permettent d'en comprendre la fonction. Il est agréable de constater que chaque potard fait son travail sur l'ensemble de sa course, on a donc accès à des réglages assez fins et variés, d'autant plus que l'on constate une certaine interactivité entre les différents paramètres. La palette reste dans le domaine d'une utilisation normale et l'on ne peut pas régler les répétitions sur l'infini pour obtenir l'effet d'auto oscillation des delays. Du coup, on reste dans les limites du musical et votre chanteur ne se retournera pas en se demandant qui fait tout ce potin pendant que vous vous précipiterez vers le volume de l'ampli pour éviter que le haut parleur ne se dépote comme un flan.
Edit 2013: voir astuces...

QUALITÉ SONORE

On est face à un delay analogique, on ne peut donc pas parler de "réalisme". Pour des copies exactes du son en sortie, il vaut mieux cherche du côté des delays numériques. Cela posé, le Prisoner est assez transparent et se contente de réchauffer légèrement le son de la guitare (ou de la basse dans mon cas). Son temps de delay relativement cours, 300ms, correspond aux performances des pédales classiques de l'époque. La pédale se destine donc davantage aux effets de type slapback ou pour épaissir le son en solo saturé. Elle excelle dans cette utilisation classique mais sa grande force est la possibilité de moduler le delay ce qui permet d'obtenir des effets de chorus et de vibrato très agréables. Un son riche, vivant, tous les réglages étant intéressants musicalement. Cette pédale peut donc s'utiliser comme un mini multi effet et non simplement comme un delay.

AVIS GLOBAL

On reste dans des couleurs assez classiques sans les extrêmes que l'on peut trouver dans d'autres pédales: pas de gros feedback sauvage ou de possibilités de s'accompagner en boucle mais un delay transparent et musical qui offre toute la palette classique des sons avec en plus cette section modulation qui ouvre des perspectives sonores très inspirantes.
Dans sa catégorie, delay de type vintage, le Prisoner est juste parfait. Si on attend un delay plus neutre ou plusieurs types de delay en un, il existe des pédales plus actuelles. Et s'il est vintage dans le son, sa fabrication est résolument moderne avec en bonus un switch de mise en service ultra silencieux et facile à déclencher à la main, ce qui permet de garder les potards à portée pour jouer du delay en live. Le prix, relativement élevé tout de même, correspond malgré tout à celui des pédales de type "fait main" qu'on trouve sur le marché (EHX Memory man ou Trex Replica) dans un format inférieur au standard Boss.
Le Prisoner restera pour moi la référence par rapport à laquelle je comparerai les autres pédales, y compris les anciennes.