Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
JVC SP-UX7000
Photos
1/6
JVC SP-UX7000

Enceinte Hi-Fi de la marque JVC .

Comparateur de prix
Petites annonces
Forums
< Retour à la liste des avis
Ben Arpegiator Ben Arpegiator

« Petit mais ( très) costaud.  »

Publié le 08/07/21 à 00:40
Rapport qualité/prix : Excellent
Cible : Les utilisateurs avertis
Je me suis débrouillé pour trouver une paire de JVC UX 7000 sur EBay, j'ai du les faire importer des USA depuis chez un vendeur qui semblait ne pas avoir vraiment conscience de la rareté et de l'exclusivité de ces mauvais garçons.

Le contexte du remplacement d'une hi-fi trop basique à domicile m'a amené à rechercher un système qui me permettrait de profiter à nouveau de ma collection de vinyles récemment restaurée ( environ 200) et j'ai cherché à coupler mon amplificateur Sansui avec des biblio de bonne facture et compactes, étant donné la place dont je dispose.

Mon choix s'est d'abord porté sur les produits neufs type Eltax ou concurrents, et en cherchant sur EBay je suis tombé sur cette paire de JVC en question. Intrigué, après avoir epluché les forums spé, celui ci compris, j'ai compris qu'il y avait un coup à faire avec les JVC, sans être totalement sur du résultat. Les avis semblaient pleins de positif et beaucoup d'éloges de la part de possesseurs m'ont convaincu de sauter le pas.

Par ou commencer ?

Disons que cette paire de JVC Sp Ux 7000 est concue à l'origine pour une micro chaîne haut de gamme de la marque, et il faut préciser d'entrée que ce sont des 4 Ohms, avec seulement 20 watts de puissance annoncée. Je sais, ça refroidit au premier contact mais attendez la suite, vous allez comprendre.

Une fois connectée à mon Sansui qui gère le 4 Ohms comme les séries d'amplis produites dans ces années là ( je parle d'un produit qui a près de 30 ans mais dans un état collection, parfaitement fonctionnel et peu utilisé), lui même relié à une Technics+Ortofon Concorde, je teste donc l'entrée phono pour la première fois sur ces deux bestioles.

La conception de ces enceintes est luxueuse pour leur taille: bois plein de cerisier rouge vernis ( pas du tout d'agglo, nulle part), haut parleur surdimensionné ( pas en diametre, bien sur, mais dans sa fabrication). Ce dernier est issu d'une série de haut parleur 3 pouces large bande ( je ne sais pas si on peut parler de monophonique) sérieusement designé pour proposer, grâce à un châssis très costaud et des bobines doppées (très larges), une capacité d'excursion ( mouvement du cône à l'horizontale, d'avant en arrière et inversement) très au dessus de la moyenne pour cette gamme. À savoir aussi, le plus haut de gamme de cette série de haut parleur à été fabriqué avec cone en bois ( trempé dans du Saké, procédé pur JVC déposé, et il y a même eu une série dénommée Oburikon avec tweeter central decouplé).

Le tout est placé dans une ébenisterie en bois plein du plus bel effet et probablement tout aussi responsable de la performance globale.

L'écoute amène directement plusieurs remarques.

La première, c'est que ces sacrés bestioles étonnent tout de suite par leur précision, leur transparence et l'image stéréo qu'elles produisent.

Les plus petits détails des enregistrements sur mes vinyles m'ont littéralement sauté à la gueule, de telle sorte que j'ai eu l'impression que mes anciennes enceintes étaient en fait brouillones et melangeaient tout dans un brouhaha conçu pour plaire facilement au chaland non audiophile qui veut du boum boum vite fait bien fait.
Là, point de cela, Monsieur. Ces JVC font ressortir les détails sans pitié, et chaque son est produit avec la largeur de frequence dont il a besoin, rien de plus, rien de moins. Rien qui depasse, a gauche ou à droite sur le graphe de fréquences, pas d'arrondis pour plaire à l'oreille, uniquement la fréquence nécessaire, brute, taillée à la serpe, avec une précision chirurgicale. Je suis bluffé par ce rendu qui procure une écoute on ne peut plus analytique, strictement rien à voir avec une enceinte basique. On voit tout de suite que c'est, malgré tout, de la Hi-Fi, grand public, certes, pas vraiment élitiste, mais de la Hi-Fi quand même.

Et cette image stéréo! Que dire??
Ce n'est pas qu'elle soit plus large ou plus "séparée" qu'un autre système, c'est cette sorte de placement scénique qui est stupéfiant. Entre les enceintes, donc au niveau de l'ampli, le son semble provenir de partout, pas seulement des enceintes. C'est comme si il y avait une troisième enceinte derrière l'ampli, invisible. Je me suis surpris à approcher ma tête à cet endroit pour vérifier qu'il n'y avait rien. Mais non bien sûr, rien. C'est incroyable comment ces petites enceintes remplissent l'espace qui est entre elles. Après ça peut avoir quelque chose à voir avec la proximité du mur, bien entendu, mais tout de même, mon ancien kit ne proposait pas du tout la même impression.

Et puis pour finir, la patate. C'est du lourd. Malgré leur taille, n'oubliez pas que ces deux enceintes sont en 4 Ohms. Elles sont faites pour être poussées, cravachées comme des sprinteuses, et vraiment, le punch de ces haut parleurs large bande en charge, est ahurissant.
Elles ont vite fait de faire monter mon ampli en température, ce qui est normal, vu que ce sont des 4 Ohms, mais elles vous le rendent au centuple en étant capable de produire du bas de frequence avec une rigueur qui m'a fait pâlir en pensant honteusement à mon voisin à ce moment. Extraordinaire énergie.

Ça y est j'adore ces petites bombes, j'ai compris ce qu'elles sont supposées faire : procurer une écoute énergique et imagée voire tabasser sans peur et sans reproche dans une petite pièce ou un salon, et en même temps détailller les sillons d'un vinyle jusqu'au point ou vous regrettez de ne pas avoir mieux nettoyé ces derniers quand c'était le moment. Eh oui! Si absolument tout s'entend dans une clarté inédite pour des enceintes de cette gamme, les cracks et autre flocs aussi, bien entendu, sont multipliés...

Ah les joies du vinyle, heureusement que j'en ai pris soin et qu'ils sont très propres pour la plus grande part. Parce que ces JVC vous disent absolument tout de vos enregistrements, et qu'il n'y a rien pour masquer, filtrer ou enjoliver artificiellement. C'est du brut, du précis, sans garde fou.


Alors moi, vu comme ça, ça me va.

Malgré tout, il faudra composer avec une puissance modeste. Ce n'est pas un problème en soi et accouplées au bon ampli, ces mini- Victor peuvent vous filer le frisson qui va bien. Mais il faudra veiller absolument à accorder soigneusement les capacités de l'ampli qui doit supporter le 4 Ohms sans trop chauffer. Pour info j'ai aussi un ridicule Fosi Bt 20 à lampes qui doit fonctionner sur ces JVC, je n'ai pas encore testé mais je suis à peu près sur du résultat (ce sera pas mauvais mais ça sera du classe D).

Il faudra aussi accepter que la conception bande pleine sans tweeter fasse réagir les corrections graves et aigus de l'ampli d'une manière tout à fait différente que sur des deux voies. Le grave, ça va encore, on coupe ou on booste dans la limite du raisonnable, par contre l'aigu ne servira qu'à renforcer le haut médium. Inutile de chercher les hautes fréquences au dessus de 18 000 Htz, elles n'apparaitront pas mieux grâce à la correction tonale.

Ce sont les défauts de leur qualité. Pas de filtrage, pas de crossovers, du direct, du basique, du simple. Tout ne passe pas mais rien ne se perd dans un filtre ou un autre. C'est du monophonique, point barre.

Je ne peux pas regretter cet achat coup de coeur. Il m'a fallu ebayer pendant des jours pour trouver une paire en bon état, mais, quel pied finalement.

Pour un prix encore raisonnable, vous pourrez peut être trouver une paire dans le même état que la mienne, c'est à dire parfait, honnêtement.

Ces JVC sont surprenantes à plus d'un titre, elles n'égalent sûrement pas des enceintes plus récentes et mieux dotées, mais compte tenu de leur conception sexy, de leur design, de leur rendu précis et detaillé, de leur image stéréo ( ou scène, je sais plus) incroyable, et de leur rareté, finalement, je ne regrette pas un seul des kopecks investis la dessus.

De la bombe.
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.