CautionHot 07/01/2017

Ibanez RGAIX7FM : l'avis de CautionHot

« Une 7 cordes polyvalente !  »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
Contexte: Ayant l'envie d'une guitare 7 cordes pour jouer du gros métal lourd, je me suis dirigé vers Ibanez car, a mes début mes idoles étaient le groupe KoRn avec leurs fameuses Ibanez K7 et Jem7. C'est donc logiquement que j'ai pensé à cette marque pour choisir une 7 cordes.

Spécificités: Forme RGA, table flammée en réable, corps acajou, binding couleur blanc sur le corps et manche. Manche en 3 pièces érable/bubinga et touche ébène. Deux micros Dimarzio Fusion Edge céramique passif splittables avec switch prévu à cet effet. Switch 3 positions et 1 potentiomètre de volume.

Les sons: Avec une série nommée "Iron Label", Ibanez a décidé de jouer cartes sur table afin de proposer aux guitaristes underground des instruments capable d'exceller dans les domaines tels que le djent, le prog,..Bref, ce qui nécessite du gain. Et ils ont fait fort avec cette RGAIX7FM. Parce que non seulement elle excelle de part sa jouabilité au top, mais aussi grâce à ses micros qui se révèlent ultra-polyvalent. Branché sur Marshall JVM410H, les micros délivrent assez de mid que pour se passer d'overdrive. Le son est propre, net et tranchant. Ça ne bave pas, et le legato s'effectue facilement grâce à l'action très basse d'origine. Sur un Jet City 100HDM, la guitare nous montre un style plus hard rock, jusque là insoupçonné. Des micros céramique puissant oui, mais encore une fois, polyvalent. Sur un Mesa Boogie Dual Rectifier, on est totalement dans le son KoRn si l'on règle l'ampli correctement. Les graves sont très présent et le Si n'est pas enterré dans les mix par les Sol et Si. L'ensemble est bien équilibré. Equilibré, oui, comme toute la guitare. Elle se joue aussi facilement en positions académique que posée sur la cuisse droite. Un instrument bien pensé. Les split des micros sont une des choses qui m'ont le plus surpris sur cette guitare. Je n'en attendais rien car je souhaitais seulement une guitare pour un style très "bourrin". Force est de constater que les sons produits par le micros manche splité a clairement ma préférence. Tant en clean qu'en saturé. Ca sonne typiquement stratocaster sans souffle. En position intermédiaire on taquine le son d'une télécaster en restant sage. Le micro chevalet en splitté ne m'intéresse que très peu.
Les effets sont très bien retranscris de par ses micros vraiment polyvalent.

Conclusion : Je recommande cette guitare pour de la musique fusion,jazz, djent, progressif car c'est enfin une guitare 7 cordes qui ne fait pas que dans le métal et qui permet de toucher une multitude de style avec fruit.


Edit : J'ai remplacé le micro chevalet par un DiMarzio Crunch Lab7. Et c'est vraiment un excellent choix pour des rythmiques saccadées aux accords défini

Photos liées à cet avis

photo