Gibson Joe Perry Boneyard Les Paul with Stopbar
+
Gibson Joe Perry Boneyard Les Paul with Stopbar

Joe Perry Boneyard Les Paul with Stopbar, Guitare de forme LP de la marque Gibson appartenant à la série Custom Shop Les Paul.

Comparateur de prix
Petites annonces
Forums
NicolasD 02/07/2010

Gibson Joe Perry Boneyard Les Paul with Stopbar : l'avis de NicolasD

« Dude looks like a L...es Paul »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Correct Cible : Les utilisateurs avertis
Fabrication : Etats-unis
Type de guitare: Les Paul
Matière du corps : Acajou et érable AAA (!!! pas tellement, voir les photos)
Manche : Collé et fabriqué selon le procédé 'Long Tenon' sensé favoriser le sustain.
Matière du manche : Acajou
Touche : Palissandre
Nombre de cases : 22
Micros : Burstbucker 2 pour le manche, Burstbucker 3 pour le chevalet
Mécaniques : Gibson "Vintage tulip".
Chevalet: Tune-o-matic (ABR-1)
Accastillage : Nickel "aged"
Couleur : Aged Tiger Green

Pas de bigsby pour la mienne. Cependant, pour ceux que ça intéresse, s'acheter un bigsby et se le faire installer par un luthier coûte moins cher que d'acheter la guitare pré-équipée.

Attention, la mienne n'est pas une des séries limitées sorties dans les années 90 donc pas de mid boost par switch, pas les mêmes micros, pas la même finition etc...


UTILISATION

Edit (2020) après plus de 10 ans de pratique de l'instrument (qu'est ce qu'on ecrit comme bêtises quand on est plus jeune...).
Cette rape est sous le signe du vintage.
Le manche est un '58, c'est une bûche. Si je ne me trompe pas c'est le plus gros des profils de manche Gibson. Je ne trouve pas ça désagréable quand on a la main collée en permanence mais c'est assez fatiguant dès lors qu'on joue des barrés ou qu'on tente de shredder (!).
Joe Perry (ou sa femme qui aurait conçue la guitare avec Gibson? mmm...) a opté pour un style clairement old school. L'accastillage est vieilli et les mécaniques ressemblent aux vieilles Klusson (mais ce sont des Gibson, supposées être meilleures, ce qui demande à être vérifié). La gratte tient pas mal l'accord une fois que le sillet s'est fait (j'avais quand même les petits "cling" au début sur la corde de sol et de si).
Pas tres vintage pour le coup (mais est ce un mal?) La Boneyard est "Weight Relieved", il y a des trous dans le corps. Quand on tapote sur la table, on entend une légère résonnance.
Ca doit avoir une petite incidence sur le son j'imagine mais pas si sensible. En tout cas notre dos lui dit merci (elle est assez lourde mais plus légère et équilibrée qu'une custom).
Le motif de mon érable flammé n'est pas très symétrique et pas très "tigré", il fait un peu brouillon sur le bas du corps. C'est malgré tout une belle pièce de bois. Normalement Gibson est assez sélectif mais je sais que ça arrive d'avoir un érable flammé beaucoup moins net. Du coup j'ai payé l'instrument presque 2000 euros de moins, je subodore que Playback à l'époque n'arrivait pas à s'en débarrasser.
Le cordier est trop léger, il est en alu, ça fait pas très "custom shop". Mais peut-être n'auraient ils pas pu avoir le côté "aged" avec un autre metal. Et il faut voir le bon côté des choses, ça n'ajoute pas beaucoup de poids à un instrument déjà lourd.
Autre chose, le chevalet est directement vissé dans la table. Si l'utilisateur change souvent l'action de sa guitare (quand il change de tirant par exemple), à force de visser et dévisser, ça travaillera le bois et les vis finiront par flotter dans les trous. En contrepartie, certains prétendent que ça favorise la continuité des vibrations dans le corps. Ça ne me dérange pas trop, je n'y touche pas tant que ça. Et puis ça fait "à l'ancienne".
La finition est bonne (binding, collage, frettes etc...) mais il faut aimer la couleur, le "green tiger" est plutôt jaune pisse.
Pour tout le reste, c'est une Les Paul, avec ses qualités et ses défauts au niveau de l'ergonomie.



SONORITÉS

Cette guitare est évidemment faite pour le blues, le rock et le hard. Pour le jazz ça peut passer si on est pas trop regardant.
Si Gibson ne fait pas d'aussi bonnes guitares que dans les 60's, on doit reconnaître la qualité constante de leurs micros. Les Burstbucker 2 fait vintage et le 3 a un niveau de sortie plus moderne. C'est un compromis satisfaisant entre un son agressif et l'expressivité.
Le micro manche a une polarité inversée, du coup, quand on est en position intermédiaire, les mids et les aigues sont boostés. Ca sonne comme une wah wah enclenchée et laissée sur la position du milieu.
En live ça ne sort pas tant que ça du mix mais c'est très intéressant pour avoir un son bluesy à la BB King/Peter Green ou plus rock à la Brian May, pour se refaire le solo de "Bohemian Rhapsody" par exemple, pour jouer "Money For Nothing" de Dire Straits ou l'intro de "Locomotive" de Guns'n'Roses.
En son clair c'est funky mais du coup, il faut oublier le son country ou le strumming.
Un autre tout petit défaut mais qui est peut être subjectif, comme je joue beaucoup avec les potards de volumes, je ne les trouve pas assez progressifs et parfois c'est agaçant.
Les qualités qui me plaisent le plus chez elle:
- sa résonnance et son sustain, vraiment remarquables
- sa fiabilité, elle ne bouge presque pas, pas de problème d'accordage, de frise ou que sais je.
- son côté Les Paul 58, son Gibson, organique, naturel, vrai.

Ce qui me plaît moins:
- le confort de jeu, le manche est fat et l'action assez haute.
- elle n'est pas très polyvalente avec son son hors phase en position du milieu.

AVIS GLOBAL

Je l'ai depuis 12 ans. Je l'ai achetée moitié prix avec facture et tout et tout (sans doute à cause de l'"érable flammé") en me disant que si elle ne me plaisait pas, je la revendrais.
J'ai en effet une autre Les Paul, une custom. Elles n'ont pas du tout le même caractère, la custom étant plus lourde, plus polyvalente, avec une sonorité plus marquée et plus moderne (plus brouillonne aussi, moins de résonnance et moins de dynamique).
La Boneyard est une Les Paul clairement vintage, plus tranchante sur le micro chevalet et moins boueuse sur le micro manche, avec beaucoup plus de caractère. Et j'aime cette complémentarité, du coup, je l'ai gardée sans aucun regret.
Je pense l'avoir payée le prix juste (1890€), à 3600 euros, j'aurais sans doute regardé ailleurs (en comptant les frais de port elle est aujourd'hui à presque 5000€ aux USA!!! N'importe quoi...).
Mon amour presque immodéré pour Joe Perry ne m'aurait peut être pas envoyé jusque là.
En résumé c'est une très bonne guitare avec de la personnalité.

Photos liées à cet avis

photo photo photo