Devenir membre
Devenir Membre
Continuer avec Google

ou
Connexion
Se connecter
Se connecter avec Google

ou
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Waves Abbey Road Studio 3
Photos
1/21
Waves Abbey Road Studio 3

Logiciels de calibrage de monitoring de la marque Waves .

Prix public US : $199
< Retour à la liste des avis
Sarakyel Sarakyel

« Pas une révolution, juste un bon plug-in »

Publié le 28/01/21 à 17:41
Rapport qualité/prix : Correct
Cible : Les utilisateurs avertis
Ceci est une version augmentée d'un avis que j'ai laissé sur le forum en avril 2020. Pour voir seulement les ajouts après 9 mois d'utilisation occasionnelle, voir en bas de l'avis.

---

Voici quelques impressions totalement subjectives, sachant que la caution "Abbey Road" me laisse complètement de marbre :

- J'ai pris le temps de faire la config initiale correctement (mesure de mon crâne, config du head tracking à la webcam, etc). Une fois que tout à l'air bon, je désactive Sonarworks, j'active l'ARS3, je chausse mon HD-600, je lance la lecture d'une piste ref... Et après quelques secondes je me dis : merde, c'est un casque ouvert et j'ai oublié d'éteindre mes moniteurs, j'entends seulement le son des enceintes. J'avance la main vers mon contrôleur de monitoring... Pour me rendre compte que mes enceintes étaient bel et bien désactivées. Incrédule, j'enlève le casque et je bloque 2 secondes avant de réaliser que oui, c'est bien lui qui produisait le son. Très bon point donc : le rendu est plus vrai que nature, l'illusion de se trouver dans une pièce à écouter sa source sonore à travers des enceintes fonctionne à merveille une fois le casque sur les oreilles.

- Sur la version stéréo du plugin, on a le choix entre 3 paires d'enceintes. Les refs exactes n'étant pas données dans la doc de Waves, donc pour info les voici :
Near-field = ATC SCM25A Pro (moniteurs de studio 3 voies à 12 000€ la paire).
Mid-field = Bowers & Wilkins 800 D3 (enceintes hifi 3 voies à 20 000€ la paire).
Far-field (mains) = Quested Q412D (de la TRES grosse enceinte à 35 000€ - pièce - orientée mastering pour le cinéma).

- Avis perso : j'adore les véritables SCM25, ce sont parmi les meilleurs moniteurs de proximité que j'ai pu entendre dans ma vie ; malheureusement, on sent qu'ils ont été posés là pour dépanner plus qu'autre chose (ça fait apparemment partie du matos "volant" d'Abbey Road, et le traitement acoustique du Studio Three n'a probablement pas été effectué spécifiquement pour). Dans ARS3 ça se traduit par des basses peu profondes qui manquent un peu de punch, des bas-mediums qui bavent légèrement, et des aigus pas assez présents. Dans mes souvenirs, ces enceintes sonnent bien mieux que ça (mais je n'ai bossé que quelques jours dessus, il y'a plus de 3 ans, et seulement pour du tracking, donc je peux me planter).

- Avis perso 2 - le retour : j'ai pas mal bossé sur les B&W 800 D3, et je trouve ça débile que les studios à gros chiffre d'affaire s'en équipent. Ces enceintes ne constituent guère plus qu'un signe extérieur de richesse : elles sont très belles, assez connues des amateurs (idiophiles) avertis grâce au gros budget marketing dont leur lancement avait bénéficié, et leur son est exceptionnel... Mais absolument pas neutre. Elles ont des mediums hyper-analytiques, certes, mais vraiment trop en avant pour un usage studio. Et ça le plugin le retranscrit plutôt bien. Mais comme ce sont rarement les mediums qui posent problème au mixage, je trouve leur intérêt limité. Sans oublier leurs basses exagérément punchy, qui sonnent super pour regarder un film bourré d'explosions, mais moyen pour mixer un kick correctement. Il y'a beaucoup d'autres systèmes d'écoute mid-field que j'aurais préféré retrouver dans un si beau studio.

- Pas d'avis : je n'ai jamais vu - et encore moins entendu - de Quested Q412D de ma vie, donc je n'ai aucune idée si ARS3 retranscrit bien leur signature sonore. En tout cas c'est le système d'écoute que je préfère dans le plugin, dans le sens où c'est celui qui sonne le plus "neutre" à mes oreilles. Mon seul reproche : une légère tendance à être "boomy" sur certaines sources, surtout quand le duo kick/bass est mis en avant (gros rock, electro). Mais rien de rédhibitoire.

- Quand on est pas habitué à bosser en stéréo dans son DAW et qu'on a jamais fait de multicanal, la mise en place des versions surround du plugin (5.1/7.1) est un peu laborieuse. Il faut bien connaître les fonctions de routage de son logiciel, parce que le plug ne fournit absolument aucune aide (fonctionnalité ou explication) de ce côté là. Ce n'est pas insurmontable, mais ça m'a pris autant de temps sous Reaper que sous Pro Tools (environ 90 minutes chacun).

- Force est de constater qu'une fois configuré correctement, le surround fonctionne à merveille avec des sources multicanaux qui vont bien. On peut localiser précisément l'origine des sons dans l'espace, et on ne ressent pas de "trou" dans la panoramique, même avec de simples source quadriphoniques. Le son est précis et naturel à 360°, à tel point que le rendu est BIEN MEILLEUR que n'importe quel casque 5.1/7.1 que j'ai pu tester. Je pense que c'est complètement viable pour produire un mix en 5.1/7.1 convenable sans avoir de système de monitoring surround.

- Bien entendu, on a pas le choix du type d'écoutes dans les versions surround du plugin : obligé de se taper les B&W. :oops2:

- Après chaque séance à faire mumuse avec ARS3, j'étais quand même content d'enlever le casque et de repasser sur mes véritables moniteurs. Question d'habitude d'une part, mais aussi une forme de fatigue auditive que je n'avais jusqu'à maintenant expérimenté qu'après de longues séances de jeux vidéo. Comme si le côté "immersion dans une scène sonore virtuelle" demandait un effort supplémentaire au cerveau, qui a besoin de s'aérer en revenant à la réalité par moments. Mais c'est peut-être juste moi.

---

Quelques précisions en janvier 2021, après 9 mois d'utilisation :

- Pour avoir pu le comparer en direct avec le Nx Virtual Mix Room, je trouve cet Abbey Road Studio 3 très supérieur, ne serait-ce que pour l'impression de réellement se trouver dans un studio pro. Peut-être n'est-ce qu'un effet psychoacoustique dû à l'interface du plugin, mais en comparaison l'espace virtuel rendu par la VMR ma paraît trop irréaliste pour être réellement utilisable.

- J'ai réalisé 2 mixs surround "pour le fun" avec l'ARS3 : un mix en 5.1 à partir d'une session stéréo qui contenait toutes les sources (pistes/stems/effets), et un "upscale" en 7.1 à partir d'un mixdown quadriphonique. Le plugin à lui seul permet de pousser le processus assez loin, de la "mise à plat" originelle jusqu'au réglage précis de la panoramique surround. En revanche, il faut oublier l'idée d'effectuer une égalisation précise ou de raffiner l'équilibre entre les pistes/instruments : la forte coloration apportée par les enceintes B&W 800 ne s'y prête vraiment pas. Il est possible de faire un mix stéréo entier uniquement avec ce plugin en n'utilisant que les "petites" ATC et les "grosses" Quested, mais pour du multicanal il vaudra mieux apporter les touches finales sur un vrai kit surround de référence. Ou a minima de (faire) masteriser ses pistes sur une installation digne de ce nom.

- Détail important : le rendu des basses dépend énormément de la conception du casque qu'on utilise. Sur un modèle fermé les Quested Q412D sonnent clairement trop "boomy", comme relevé plus haut ; en revanche sur un casque ouvert elles sont exceptionnellement équilibrées et donnent un rendu très fidèle à ce qu'on peut entendre sur les écoutes principales d'un studio pro correctement traité acoustiquement. En revanche, c'est l'inverse pour les ATC SCM25A, qui offrent une reproduction assez fidèle sur casque fermé, mais qui perdent trop de graves et sonnent maigrelettes avec les modèles ouverts.

- Un vrai bon point : pour la première fois je me suis senti à l'aise avec les réglages fins des reverbs au casque. En bossant méticuleusement sur les Quested Q412D, j'ai obtenu un résultat avec une grande portabilité, aussi bien sur casques ouverts et fermés que sur enceintes grand et petit format.

- Au final je trouve que le "head tracking" est assez gadget. Non seulement il faut le NX tracker ou une webcam avec un framerate élevé (au moins 30fps) pour en profiter sans latence, mais en plus ça bouffe pas mal de ressources pour pas grand chose. Au final il était désactivé la majeure partie du temps, et je ne l'ai guère utilisé que lorsque je construisait la scène panoramique, seul moment où je trouve que la fonctionnalité faisait sens.

- La fonction de "compensation de la réponse du casque" est trop approximative, et consomme aussi pas mal de CPU. Les possesseurs de Sonarworks auront meilleur compte de la désactiver et d'utiliser la calibration de Reference 3/4 en amont de ARS3.

---

Conclusion :

Pour quelqu'un qui a déjà l'expérience de travailler avec des conditions d'écoute correctes et qui a besoin (ou l'envie) de mixer au casque, cet Abbey Road Studio 3 fait le job et permettra d'obtenir un résultat portable sur un grand nombre de systèmes de reproduction sonore... Tant qu'on reste un stéréo et qu'on sait comment correctement configurer le plugin pour obtenir de véritables conditions d'écoute analytique.

L'illusion de se trouver physiquement dans une control room correctement traitée est là, et la possibilité de changer de moniteurs à la volée est très appréciable. On regretta simplement la présence des Bowers & Wilkins 800 D3 comme écoutes "mid-field", choix imposé dans les versions surround du plugin. Ces enceintes hifi étant trop colorées pour permettre de faire des ajustements fréquentiels fins, effectuer une production surround complète en utilisant seulement ce plugin sera difficile (mais pas impossible).

Pour le pro nomade, moyennant quelques ajustements c'est clairement la solution de monitoring au casque la plus aboutie disponible actuellement. A 200€/$ je ne vois pas de raison de s'en passer, ne serait-ce que pour le rendu des reverbs et de la panoramique.

En revanche pour le home-studiste qui n'a jamais acquis les "réflexes d'écoute" qu'on ne peut développer qu'en étant exposé pendant des centaines d'heures à un véritable son de référence, je serais plus réservé, et je conseillerais d'attendre une promotion à moins de 50€/$. Pour 200€/$, il me paraît plus pertinent d'investir dans un bon casque ouvert et neutre, type Sennheiser HD 560S ou Philips SHP9500.

Edit final : interloqué par les irrégularités constatées dans le rendu sonore du successeur de ce plugin, le Nx Ocean Way Nashville, j'ai procédé à une petite manipulation pour représenter la réponse en fréquence offerte par l'ASR3 en faisant une simple visualisation d'un bruit blanc traité par ce dernier (sur les enceintes ATC). Résultat : rien à signaler, la déviation est à +/-3 dB, le niveau de performance attendu dans une régie orientée monitoring et mixage (résultat en image ci-dessous).

Photos liées à cet avis

  • photo
cookies

Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives. Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus). Pour personnaliser vos cookies, merci de cliquer ici.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.