loupgarou2a 16/10/2009

Diamond Pedals J-drive MK3 : l'avis de loupgarou2a

5

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Mauvais
Il s'agit ici de la J-Drive MkIII donc Overdrive et/ou booster. Je rappelle pour les néophytes qu'un overdrive n'est pas une distortion ou une fuzz. Un overdrive simule (quel verbe horrible dans ce cas) la chaleur de lampes bien stimulées.

Il y a un réglage du drive, un de la "chaleur" et un de volume pour la partie overdrive et un simple volume pour le boos, un petit switch BRT, un switch pour activer chacun des effets indépendamment, une entrée guitare une sortie (ben oui heureusement) et une prise pour une alimentation extérieur du type Boss. 

Alimenté par ma PCioks AC Rider en 9 volts la pédale est livrée avec une pile.


UTILISATION

C'est tout simple : on branche, on tourne les boutons et on cherche son bonheur. Facile, habituel, normal.

Il y a un manuel très explicite en anglais, mais en fait qui en a réellement besoin ? Les oreilles suffisent.

Quelques précisions : 
- Le switch BRT, pour bright,  mis en fonction (position basse) permet selon l'expression du fabricant de "rendre plus brillant les humbuckers ou pour obtenir ce petit plus de mordant". 
- Le bouton "warmth" n'est pas un simple filtre "coupe-bas" comme la plupart des tonalités que l'on trouve sur les overdrive. Il agit comme un filtre de "passe bas" couplé avec le gain du drive. En clair : plus on tourne dans les aiguilles d'une montre plus le filtre monte la fréquence de coupure ce qui donne l'impression de plus de chaleur dans le son mais en même temps en montant le gain on a plus d'harmonique. Ca peut sembler compliqué pour certains, mais c'est vraiment bien plus efficace qu'un simple bouton de tonalité qui se contente de couper les fréquences et altère généralement le signal de la pédale. 

Cela dit, rassurez-vous l'utilisation est très simple, on branche et ça sonne.

QUALITÉ SONORE

Des overdrive et des distos j'en ai eu plusieurs à travers les années, celle là est vraiment fantastique. J'ai un peu hésité avec la Fulltone (marque que j'adore) mais ce qui me génait c'était l'impossibilité d'utiliser le boost indépendamment de l'overdrive. Le son est clair, organique, la pédale ne génère aucun souffle (bien que l'overdrive en crée toujours). En mode boost le son des guitares (Fender Stratocaster et Heritage H 535) et de l'ampli sont parfaitement respectés, le son reste clair. L'overdrive est "crémeux" à souhait et il réagit parfaitement au variation de volume sur la guitare. On peut ainsi passer d'un léger crunch à une saturation importante rien qu'avec l'attaque des cordes. C'est une pédale très "organique" qui respecte le feeling du guitariste et ses intentions.

AVIS GLOBAL

Diamond est une petite compagnie canadienne basée à Dartmouth près de Halifax. Elle a été fondée par deux musiciens (un guitariste et un bassiste) qui ont collectionné les pédales et les amplis depuis des années. L'un d'entre eux est un ingénieur spécialisé en effets acoustiques et psycho-acousticien. La fabrication à la main et la solidité de cette pédale ne laisse aucun doute sur sa fiabilité et sa solidité. Chaque pédale est affublée d'un numéro de série (la mienne a le numéro 179). A l'instar de Fuller (de Fulltone), quand ils ne trouvent plus les composants nécessaires et fiables pour la réalisation de leur effets, ils en arrête tout simplement la production, ce qui est un gage de qualité et de sérieux. 

J'avais eu l'occasion d'essayer leur délai (le Memory Lane) que j'avais trouvé fantastique et que je compte intégrer prochainement dans mon set.

Contrairement à des idées reçues sur les overdrive elle peut parfaitement s'intégrer dans le pédalier d'un "métaleux" dans la mesure ou elle travaille comme un ampli bien énervé et sera parfaitement à l'aise avec une distortion ou une fuzz placée en amont (entre la J Drive et une Wha Wha par exemple). Bien sur, pour le blues et le rock elle est idéale et infiniment supérieure à une Tubescreamer ou TS808 Ibanez.

Certains argueront que son prix est élevé mais la qualité d'une pédale "boutique"  se paye et si on compare avec une Jacques Overtube qui est fabriquée en série en Pologne, les 30€  de différence sont dérisoires en regard de la qualité. Le tout est de savoir si on veut donner à ses instruments préférés des partenaires à la hauteur. Pour moi le prix est tout à fait justifié. 

J'adore cette pédale, si on me la volait j'en reprendrait tout de suite une autre sans hésiter. 

Pour conclure, je dirai juste qu'on en trouve pratiquement jamais en occasion ce qui signifie que les guitaristes qui l'adoptent en sont satisfaits et la gardent.