Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Mixvibes U-Mix Control Pro
Photos
1/60

Test Mixvibes U-Mix Control Pro

U-Mix and you control

La société Mixvibes a été créée en 2003, elle commercialisait alors un produit permettant de mixer et scratcher les fichiers digitaux grâce à des vinyles et des CD timecodés par l'intermédiaire d'une carte son. Aujourd'hui, Mixvibes propose deux produits : le VFX Control, solution de mix vidéo, et Cross DJ solution de mix audio. Le présent test s’attarde sur un bundle complet composé d’un contrôleur appelé U-Mix Control Pro et du logiciel Cross DJ en version complète.

Ouver­ture

Mixvibes U-MIX Control Pro

Après avoir allumé le U-Mix, et nous nous retrou­vons face à des boutons qui clignotent un peu la manière de K2000, la monture du fameux cheva­lier soli­taire Michael Knight. La table a de faibles dimen­sions (375 × 43 × 193 mm), mais les boutons restent assez gros, seuls les jogs sont vrai­ment petits et assez fins : vous ne retrou­ve­rez pas du tout les sensa­tions d’une platine vinyle, si c’est ce que vous recher­chez ! Le toucher des potards est assez « plas­tique », mais ils ont quand même l’air de bonne qualité. Les faders quant à eux sont stan­dards, mais réglés avec un frot­te­ment assez prononcé. Le cross­fa­der à l’in­verse est réglé vrai­ment fluide.

 

Sur l’avant du U-Mix nous retrou­vons deux sorties casque, 3,5 mm ou 6,5 mm au choix. Ce devrait d’ailleurs être obli­ga­toire sur toutes les tables pour éviter les mauvaises surprises liées à la perte du fameux adap­ta­teur au fond d’un flycase. Deux petits potards permettent de régler le volume et le mix. Sur l’ar­rière, les 2 entrées / 2 sorties stéréo de la carte son inté­grée (48 kHz, 16 bits) permet­tront de connec­ter platines vinyles, CD ou lecteur externe MP3 au travers de prises RCA. Un mini potard vous permet­tra de régler la courbe de réponse du cross­fa­der. Notons que le contrô­leur fonc­tionne parfai­te­ment bien en auto-alimen­ta­tion USB et qu’il est aussi possible de le raccor­der à une alimen­ta­tion 6V 1,5A (non four­nie) si votre ordi­na­teur n’a pas assez de pêche. Un petit inter­rup­teur vous permet de choi­sir le mode d’ali­men­ta­tion souhaité (USB ou secteur).

 

 

Mixvibes U-MIX Control Pro

 

 

Confi­gu­ra­tion


Mixvibes U-MIX Control Pro

Le panneau de confi­gu­ra­tion de Cross DJ est bien fourni : durée de l’alarme de fin de morceau, plage d’ana­lyse de BPM, quan­tité de cache audio, mapping des raccour­cis clavier, enre­gis­tre­ment de son set… Et trois fonc­tion­na­li­tés ont attiré mon atten­tion :


- une partie « Remote »  qui permet­tra la connexion d’une appli­ca­tion pour iPad afin de prendre le contrôle à distance (pour mixer au milieu de la foule en délire par exemple ?)
- une partie « Midi » permet­tant de choi­sir un contrô­leur diffé­rent, dans la version four­nie de Cross DJ, une tren­taine de contrô­leurs sont dispo­nibles (même les CDJ 2000 ont leur mapping). De plus, de nombreux mappings supplé­men­taires sont dispo­nibles sur le forum du site
- une partie « audio » permet de confi­gu­rer la carte son utili­sée par le logi­ciel Cross DJ : la carte son du U-Mix bien sûr, mais aussi toutes les autres cartes son de votre machine. Vous pour­rez affec­ter chaque canal du logi­ciel (Master, Cue, Direct A ou Direct B) au canal désiré de la carte son. Notons d’ailleurs que la qualité du son du U-Mix a l’air au rendez-vous.

 

Est-ce que t’U-MIX?


Mixvibes U-MIX Control Pro

La liste des 8 000 fichiers qui composent ma biblio­thèque a été char­gée en moins de 10 secondes, et je n’ai pas réussi à le mettre en défaut, il lit à peu près tout (AAC, M4A, AIFF, WAV, MP3, FLAC et OGG). Le dock sur la gauche est bien pensé, très pratique pour affi­cher tout ou une partie des infor­ma­tions. iTunes est très bien inté­gré, mais l’im­por­ta­tion de la biblio­thèque iTunes sera obli­ga­toire à chaque redé­mar­rage. L’in­ter­face de recherche des morceaux est effi­cace et vous permet­tra de retrou­ver en un clin d’œil les morceaux recher­chés notam­ment en triant l’en­semble de vos pistes à l’aide des colonnes (Nom, Artiste, BPM, durée, date de dernière lecture, comp­teur de lecture, qualité du morceau, etc.).

En revanche, ça se gâte un peu avec la gestion des BPM (batte­ments par minute). Chaque morceau possède (ou pas) un Tag rensei­gné avec cette infor­ma­tion, mais souvent la préci­sion n’est pas suffi­sante pour s’en servir lors du mix (pas de chiffres après la virgule). Cross DJ grâce à son moteur de détec­tion des « Beats » permet de calcu­ler le BPM avec la préci­sion néces­saire (2 chiffres après la virgule) – vous me direz, tout va bien alors… En fait Cross DJ enre­gistre le résul­tat du calcul dans le tag du morceau et pas dans une base de données à part. Or, certains formats (les morceaux ache­tés sur iTunes par exemple) n’au­to­risent pas la modi­fi­ca­tion du Tag en ques­tion, ce qui a comme consé­quence de rendre tota­le­ment inuti­li­sable cette solu­tion avec ces morceaux. Vous ne rencon­tre­rez par contre aucun problème avec les fichiers MP3 ou les WAV.

Mixvibes U-MIX Control Pro

Une zone de défi­le­ment en haut de l’écran permet le calage visuel des beats, j’ai trouvé cela beau­coup moins pratique que dans Virtual DJ, pour ne pas dire inuti­li­sable. Quand on cherche à caler le morceau avec les jogs, l’af­fi­chage se met à trem­bler et il est très diffi­cile d’ar­ri­ver à être précis.

 

En revanche, la fonc­tion Sync fonc­tionne plutôt bien (mais le BPM doit être précis : voir plus haut). Plusieurs appuis sur la touche sync aident à choi­sir la synchro la plus effi­cace (permet de faire des déca­lages d’un demi-temps ou de rattra­per un calage pour le rame­ner sur le tempo).

 

Une barre preview sur la droite de l’écran permet d’écou­ter rapi­de­ment le morceau dans le casque et de se dépla­cer en un clic à n’im­porte quel endroit. Quand vous cher­chez un morceau, vous n’avez même pas besoin d’ap­puyer sur play, chaque morceau est lu dès la sélec­tion grâce à la molette située au milieu de la table, ce qui est très pratique.

Les effets, l’équa­li­seur, boucles et cue


Mixvibes U-MIX Control Pro

Cette partie est très simple : sur chaque lecteur, deux potards pilotent les effets, une molette « Select » cran­tée permet de faire la sélec­tion puis d’ac­ti­ver l’ef­fet par simple pres­sion, un potard permet quant à lui de fixer de l’in­ten­sité d’un des para­mètres de l’ef­fet. C’est simple, sans fiori­ture, mais telle­ment effi­cace. Les effets suivants sont dispo­nibles : Delay, Flan­ger Hi-Pass en version simple ou « + », la doc ne vous expliquera pas la diffé­rence entre les versions simples ou les versions +, la version « + » est plus « éner­vée », plus « extrême ».  Je reste globa­le­ment un peu déçu de la qualité des effets… Quant à l’éga­li­seur 3 bandes, chaque canal est équipé de 3 potards qui malheu­reu­se­ment ne coupent pas à 100% la bande de fréquence consi­dé­rée (pas de fonc­tion Kill).


Concer­nant les boucles et les points cue, là aussi le système est simple, mais effi­cace avec des boucles auto­ma­tiques que l’on règle à l’aide d’une molette cran­tée. On active la boucle en cliquant sur la même roue cran­tée… Chaque cran permet de faire des boucles entre 16 mesures et 1/8 de mesure.  A priori, pas de moyen de mémo­ri­ser ces boucles, il faudra les refaire à chaque fois. Nous dispo­sons aussi de 6 points cue vrai­ment bien faits : on clique, ça enre­gistre, la lumière s’al­lume. On fait un shift « clic » et on efface le point Cue. En fait, ce sont deux banques de 3 points cue dispo­nibles par lecteur : le bouton « Select » vous permet de passer de l’une à l’au­tre… Il est possible d’éco­no­mi­ser l’es­pace sur le plan de travail. Notons que les points cue sont sauve­gar­dés dans la collec­tion, vous les retrou­ve­rez donc à chaque set même après ferme­ture du logi­ciel.

 

Pour les jogs, il vous sera possible de régler leur sensi­bi­lité, mais ce para­mètre est très fin. En mode scratch j’ob­serve bien une diffé­rence de sensi­bi­lité quand on exerce une pres­sion sur le jog, mais c’est très léger… Je n’en vois person­nel­le­ment pas une utilité très grande, mais je ne suis pas non plus le plus grand scrat­cheur de tous les temps… Les jogs sont précis et très réac­tifs pour le mix, l’im­plé­men­ta­tion USB est donc effi­cace et la latence n’est pas trop gênante.

 

 

Mixvibes U-MIX Control Pro

 

 

Conclu­sion


Proposé au prix de 299 €, avec le logi­ciel cross DJ compris en version Full, le U-Mix est plutôt attrac­tif pour les bourses légères. Mais atten­tion, cette solu­tion s’adresse à des DJ qui n’achètent pas leurs morceaux sur iTunes, la gestion des BPM asso­ciée rend le produit presque inuti­li­sable pour mixer. Par contre, les DJ qui ont l’ha­bi­tude de travailler avec des fichiers WAV ou MP3 y trou­ve­ront leur compte. Sans pour autant s’adres­ser aux DJ profes­sion­nels, le produit reste de bonne qualité et un DJ mobile appré­ciera la petite taille de l’en­gin. Il ne reste plus à Mixvibes qu’à corri­ger les petits défauts du logi­ciel, car la concur­rence fait rage sur ce secteur de marché.

 

 

Points forts
  • Prix (299€)
  • Version Full de cross DJ
  • Auto-alimentation par le port USB
  • Navigation dans les morceaux
  • Nombreux formats supportés
  • Système de pré-écoute des morceaux
  • La gestion des points Cue
Points faibles
  • Gestion du BPM des fichiers AAC d’iTunes
  • Calage visuel des beats peu utilisable
  • Effets un peu légers, égaliseur sans Kill

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.