ZeB-WolFie 02/07/2018

Xotic Effects XW-1 Wah : l'avis de ZeB-WolFie

« Comme sur un disque ! »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
Voici une excellente pédale comme j’aimerais en voir beaucoup plus souvent. La qualité de fabrication et les finitions sont exemplaires. Dès la première utilisation c’est une évidence que cette pédale a été réfléchie par des musiciens. Ce que j’apprécie chez Xotic c’est que leur matos est conçu avec les oreilles et pas avec une simple fiche technique, le son est extrêmement musical, chaud, défini et il se dégage une certaine classe sonore dès la sortie du carton.

Je ne suis pas novice en termes de wah, j’en ai eu quelques-unes sous le pied, Cry Baby, Bad Horsie 1 & 2, Dunlop Evh, 535Q, Wilson, Roger Mayer et j’en passe. Et puis depuis peu cette Xotic, trêve de suspens, elle se situe au sommet du classement de mes préférences, mais pourquoi ?


Tout simplement pour l’intelligence de sa conception !

Les Wah disposant de réglages sont apparues il y a pas mal de temps maintenant, d’emblée une wah avec des réglages on se dit que c’est top et que l’on va pouvoir trouver le son que l’on a en tête depuis si longtemps. Mais dans la pratique l’enthousiasme s’envole pour faire place à la déception, non pas que les sons soient mauvais, loin de là, c’est juste que je n’ai jamais réussi à obtenir le son que j’imaginais avec ces pédales. Sur les modèles que j’ai pu essayer les réglages étaient trop réduits ou tellement interdépendants qu’il était difficile d’obtenir le son désiré, tout était histoire de compromis.


Plus maintenant avec la Xotic!

Les réglages disponibles sont extrêmement bien pensés en termes de construction sonore. Par exemple si l’on touche le « Bias » pour ajuster les basses comme on le souhaite mais que cela affecte aussi un peu trop les aigus à notre gout, il est toujours possible de compenser avec le potentiomètre treble.

Quel que soit l’action que l’on exécute sur un potard il y en a toujours un autre pour compenser, affiner, sculpter le détail. Moralité, après 34 ans de guitare dont au moins 30 passés à chercher mon son de wah au point où j’avais laissé tomber cet effet depuis plusieurs années et revendu toutes mes wah… Il m’aura suffi de passer 30 min avec la Xotic pour m’approcher comme jamais du son de wah que j’ai toujours rêvé d’avoir sans faire de compromis !


Pour mieux comprendre son fonctionnement :

« BIAS » Ce premier potentiomètre externe d’une série de 4 permet de modeler le caractère sonore de la wah et de circuler entre un son vintage ou moderne avec toutes les subtilités possible entre les deux. Ce réglage agit un peu sur le niveau de sortie, l’intensité de l’effet mais ce qui saute le plus aux oreilles c’est la tenue ou non du registre grave de l’effet.

« Q » Ce second réglage externe se retrouve sur bon nombre de wah, il ajuste la largeur du filtre permettant d’avoir un effet wah plus ou moins prononcé, c’est lui qui va permettre d’avoir plus ou moins d’articulation sur l’effet.
Ce potentiomètre « Q » est secondé par le dip switch interne n°4 (sur 4) « Wah Q Frequency » qui une fois enclenché augmente l’intensité du Q rendant le son encore plus articulé et vocal.

« TREBLE » « BASS » Troisième et quatrième potentiomètres externes de la série qui vont permettre de restaurer ou d’affiner affiner le registre grave ou aigu suivant les réglages obtenus sur les autres potentiomètres.

« TOE DOWN RANGE » Dip switch interne n°1 qui va limiter ou non la fréquence maxi atteignable par la wah une fois pédale basculée complétement dans les aigus. On obtient avec ce switch l’équivalent de ce qui a été fait physiquement sur la wah Dunlop EVH en déplaçant la position du point de contact de la crémaillère sur le potard pour obtenir un registre de wah plus sombre et plus chaud.

« GAIN » Dip switch interne n°2 accompagné de son potentiomètre interne également. Ce n’est pas qu’un simple gain, le fait d’enclencher ce switch et d’ouvrir un peu le potentiomètre permet de sculpter le caractère du son, de le rendre plus agressif, plus sale.

« PRESENCE CUT » Dip switch interne n°3 qui va permettre de rendre les aigus plus doux et le son plus chaud, une fois enclenché la différence est subtile mais à l’utilisation on se rend vite compte qu’une fois enclenché les aigus ne seront plus jamais criards.

Avec tous ces réglages disponibles et surtout la possibilité de compenser ses actions on peut imaginer facilement obtenir le son de wah recherché. Xotic nous dit que cette wah a été conçu d’après une Clyde McCoy de 1967 / 1968 mais je ne peux pas comparer n’ayant jamais eu la chance d’essayer ce modèle vintage.


Form Factor ?

La pédale est plus petite de 20% comparé à une Cry Baby. Cela peut inquiéter au départ mais à l’utilisation aucuns soucis, la pédale tombe comme il faut sous le pied, son utilisation est naturelle. Les 20% gagné seront apprécié quand il faudra la loger sur un pedalboard. Il faut se dire que l’on est en présence d’une pédale compacte et non d’une mini-pédale.

En ce qui concerne la course physique de la pédale je la trouve parfaite, ni trop longue, ni trop courte. Pour ceux qui voudraient plus d’ajustement à ce niveau il est possible de retoucher la hauteur du caoutchouc qui fait le stop de la course à l’arrière de la pédale.

Au niveau du confort physique il est également possible de régler la résistance du mouvement de la pédale.

L’ajout d’une led d’indication on / off de l’effet est bien pratique d’autant qu’elle est suffisamment voyante sauf quand on a le pied sur la wah dû à sa position. Autre fonction plutôt cool, elle clignotera quand le niveau de la pile atteindra 50% et qu’il sera temps de la changer.

L’enclenchement de la pédale se fait tout en douceur et sans forcer grâce au switch relay, malgré cette facilité il me semble difficile d’enclencher ou couper l’effet involontairement ce qui est un autre bon point en faveur de cette pédale.


Pour résumer…

Cette pédale est une perle, un classique instantané qui marque pour moi un tournant dans la proposition des wah disposant de réglages.
Sortie de la boite sans y toucher elle sonne divinement bien et les réglages disponibles permettent d’affiner, de jouer sur le caractère de l’effet avec subtilité et détails pour au final obtenir le son de wah idéal que l’on a toujours recherché, du moins c’est ce que cette pédale m’a permis d’obtenir et ainsi me réconcilier avec cet effet que je boudais depuis quelques années.