Bogner Alchemist 112 Combo
+
Bogner Alchemist 112 Combo
NicolasD 01/12/2009

Bogner Alchemist 112 Combo : l'avis de NicolasD

« Trop sombre »
3

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Mauvais Cible : Les débutants
Je fais un énorme EDIT (Octobre 2018, en fait je réécris tout) parce que je commence à le connaître pas mal cet ampli après 10 ans d'utilisation.

Avant tout, j'aimerais signaler que je suis musicien professionnel avec plus d'une vingtaine d'années d'expérience et que j'ai vu passer pas mal de matos. Je n'ai en outre jamais trouvé d'ampli parfait.

DESCRIPTION:

Combo à Lampes 40 Watts switchable en 20.
2x 6L6 en amplification
5x 12AX7 en préamplification + boucle d'effets.
Le HP est un CELESTION GREENBACK de 12 pouces.
2 canaux avec 2 modes chacun soit 4 "sons" différents:
- GOLD (Clean ou Crunch) avec des mini-switchs BRIGHT et DEEP (+ d'aigus / + de basses)
- MERCURY (Saturé ou + saturé, dit "PUNCH") avec des mini-switchs BRIGHT et MIDSHIFT (+ d'aigus / Mediums creusés)
Chacun a des contrôles de GAIN, BASSES, MEDIUMS, AIGUS et VOLUME.
REVERB digitale (PLATE, SPRING ou HALL via mini-switch) avec un potard de MIX.
DELAY digital (DUCK (un delay dynamique) ANALOG, ou TAPE) avec deux potards de MIX et de FEEDBACK et un petit bouton TAP TEMPO.
Le FOOTSWITCH permet de changer de canal, d'enclencher le boost, d'activer la reverb et le delay. Il est indépendant de l'ampli et se branche avec un cable XLR fourni.
A l'arrière, une FX LOOP avec un potard de MIX et 2 sorties HP externes (1x4 ohms ou 2x8)

L'ampli est bien pensé même si la conception n'est pas optimale.
Voici donc les satisfactions:

- Le câble XLR plus sûr qu'un jack pour raccorder au footswitch. Il facilite en outre le rangement lors du transport et peut être remplacé s'il est défectueux.
- La cosmétique: l'ampli ressemble au poste de radio des parents de Reinhold Bogner, la façade est brillante, la toile de protection scintille, il y a 2 liserés argentés qui l'entourent, une poignée en cuir et le tout est gris anthracite. Ca fait vintage moderne, cheap mais classe, et c'est à mon goût.
- L'intégration des effets est très réussie. Les modélisations (Reverb à couteaux ou à ressorts, delay analogique ou à bandes etc...) sont crédibles. Je dois avouer bien aimer les effets produits par Line 6. Tout se combine parfaitement bien.
- Le boost pour le canal GOLD.
- Il souffle très peu.

Mes regrets:

- le BOOST a beaucoup moins d'impact sur le canal MERCURY, il rajoute un minimum de gain et de basses sans changer sensiblement le volume or c'est là où la plupart des guitaristes en auraient le plus l'utilité, pour passer d'une rythmique saturée à un solo. Son switch en façade ne sert à rien et prend de la place, on booste toujours au pied.
- Le TAP TEMPO en façade et pas au pied. Je garde toujours la reverb activée donc il aurait bien remplacé le sélecteur d'activation de celle ci.
- Pas d'activation de la boucle d'effets au pied.
- elle est parallèle donc on gardera toujours le signal d'origine, j'aurais préféré en série.
- La taille du caisson. Il est légèrement plus imposant que mon Fender Hotrod Deville III qui a pourtant 2 HP. Il est beaucoup trop gros et le caisson l'alourdit.
- Les potards sont trop proches les uns des autres, quand on en règle un, on en tourne souvent un autre par mégarde.
- Dommage qu'on ne puisse pas passer du clean au crunch et du saturé au punch via le footswitch, on aurait eu un faux 4 canaux très pratique en concert.
- On ne peut pas régler la durée de la REVERB.

LE SON:

Le clean du canal GOLD manque un peu de coffre. Je préfère pour ça mon ancien Twin, les MESA ou mon hotrod. C'est sûrement dû au fait que c'est un 1X12. Le switch DEEP arrange les choses mais c'est pas encore tout à fait ça.
Avec le switch BRIGHT on obtiendra un son précis et brillant type arpèges à la Dream Theater qui fera aussi l'affaire en funk. Avec les deux switchs actifs, nous n'obtiendrons malheureusement pas un blackface. L'ampli penche pour un son fin et moderne.
Le CRUNCH plait apparemment à beaucoup d'utilisateurs mais pas à moi. C'est un clean avec une pointe de fuzz. Il parait que c'est une tentative pour sonner VOX mais je trouve le son plus mat qu'un AC30 par exemple. Avec le gain à fond ça fait un overdrive au sens premier du terme, pas défini. Moi j'aime pas mais je comprends que les gens bien roots aiment ça (s'il veulent jouer du black keys).
Globalement et pour rester objectif, le canal GOLD est de bonne facture et assez polyvalent.

Le canal MERCURY, avec PUNCH ou pas, me plaît en appartement. Ca sonne comme un PLEXI hotrodé mais un peu plus liquide et arrondi (Je trouve que c'est un peu ça le son BOGNER finalement). Avec les effets on jouera du Van Halen propre ou du TOTO, ça passera bien. Il a une bonne réserve de gain, nos harmoniques artificielles sortiront sans difficulté avec le mode PUNCH mais ce n'est pas un ampli High gain ou destiné au metal. Même si j'ai enregistré des démos assez convenables dans le style (mes amis professionnels en conviennent), malgré l'efficacité du MIDSHIFT, ça ne suffira pas. La disto n'est pas assez poussée et serrée. C'est une bonne grosse disto moderne en somme mais rien de plus.
En situation live, ça ne va pas du tout. Je l'ai sorti une seule fois en concert et je n'ai pas osé recommencer. J'ai vraiment vraiment galéré à sortir du mix malgré un volume conséquent (l'ampli est largement assez puissant), des MIDS bien poussés, des basses et un GAIN en retrait et le BRIGHT activé (sans MIDSHIFT bien entendu). Je pense que c'est dû à deux raisons: la première est le manque de projection de l'ampli avec son petit HP et la deuxième c'est que le son est réglé bien trop sourd de base. C'est vraiment dommage parce que je le pensais taillé pour le live.
Le caisson absorbe aussi très mal les basses à volume élevé. On entendra des grésillements parasites exaspérants. Ca ne le faisait pas au début mais avec le temps c'est apparu. Je n'ai pas encore trouvé la solution (il y a peut être une ou deux choses à resserrer à l'intérieur).
Il a quand même une qualité flagrante, il respecte bien la dynamique du jeu. On peut éclaircir le son au potard sans problème et il réagit aux coups de médiators.

FIABILITE DE L'AMPLI?

J'ai lu et entendu ça et là que ces Bogner ne seraient pas fiables parce que fabriqués en Chine. Un youtubeur américain vendeur dans un magasin le met dans son top 5 des pires amplis pour des raisons de fiabilité. Il affirme que malgré un son sympa, c'est un des amplis qui a connu le plus de retours.
Peut être. Pour ma part, à part la lampe de la boucle d'effet que j'ai changée après 9 ans, je n'ai pas connu de problèmes. Certes je ne l'utilise pas poussé tous les jours mais pour l'instant il tient bon.
Pour remettre les choses en ordre, je tiens à dire que je n'ai jamais connu un ampli qui n'avait pas de soucis. Ce Bogner a remplacé un FENDER TWIN. J'aimais beaucoup le son de ce dernier mais après 3 retours (!!!) pour divers problèmes (jusqu'au dernier qui n'a même pas daigné s'allumer après la première utilisation) j'ai jeté l'éponge. Celui du conservatoire où je bosse vient aussi de lâcher. Quelques autre exemples: Mon HOTROD tient le coup après une utilisation intense mais le changement de canal est extrêmement bruyant (gros PLOC à retardement), mon Marshall JVM souffle comme un buffle et perd ses vis en plastique en tournée, mon Orange Rockerverb MKII manque terriblement de puissance comparé au MKI, mon Triaxis frise ses boutons et mon 2:90 capte la radio, Mon Marshall Slash a des sauts de volume, et même mon TONE KING, un ampli boutique, buzze. Je pourrai trouver plein d'autres exemples. Cet ALCHEMIST ne sort pas de la moyenne.
Je dois avouer ne pas pouvoir juger de la boucle d'effets, je ne l'utilise pas.

CONCLUSION

En appartement c'est super. Mais payer 1040 euros, le prix de l'époque, pour un ampli d'entrainement, même à lampes, c'est beaucoup beaucoup trop cher. Le rapport qualité/prix était vraiment médiocre.
Aujourd'hui, avec sa réputation, cet ampli ne vaut plus grand chose, entre 350 et 450€.
C'est pourtant une bonne affaire:
Pour le musicien débutant, il pourra avoir un vrai ampli à lampes pour épater ses potes et pour pas cher.
Pour les amateurs et professionnels, les sons clairs et crunch étant corrects, il suffira d'ajouter une petite disto en amont ou un EQ dans la boucle d'effets pour sortir du mix. Dans ce cas, cet ampli peut être financièrement très très intéressant.


Les plus:

Polyvalence (très bonne satu, clean et crunch intéressants)
Expressivité
Boost
Footswitch
Assez silencieux
Intégration et qualité des effets
Cosmétique

Les moins:

Trop sombre sur le canal MERCURY (inutilisable en live)
Caisson trop gros et qui encaisse mal les basses.
Pas de Tap Tempo au pied ni d'activation de la boucle d'effets.
Boucle d'effets parallèle
Boost inefficace sur le canal mercury