Vox Standard 25
+
Vox Standard 25
Comparateur de prix
Petites annonces
Forums
BigB 20/05/2009

Vox Standard 25 : l'avis de BigB

4

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Guitare fabriquée au Japon par Matsumoku entre (approximativement, il est difficile de recouper les infos) 1979 et 1983. C'est une strat-like (sans être une copie conforme - le corps est plus trapu que celui d'une strat), manche (vissé) en D (assez épais) en érable, touche érable, diapason standard Fender (25,5 pouces, d'où le '25' dans le nom).

Je n'ai pas encore confirmation pour le corps mais vu le poids (monumental - à côté, une Les Paul est une plume, et même la Custom 24 est plus légère) de l'engin, c'est soit de l'érable, soit de la fonte (vu la couleur de ce que j'ai vu du bois et le sustain, je penche plutôt pour de l'érable... mais va savoir).

Pour le reste, ça à tout d'une strat: chevalet / cordier / vibrato style Fender, trois simples, sélecteur 5 positions typique, 1 volume, 2 tonalités (manche et middle).

Manifestement du solide, et - pour une 'lutherie' type Fender (autrement dit du mécano) -, plutôt de la bonne qualité. Moins 1 par contre pour le sillet en plastoque à deux balles, cette pelle méritait mieux.

UTILISATION

Le manche est vraiment épais (on aime ou pas, pour le moment j'ai un peu de mal), et les frettes larges et assez proéminentes (pareil). Ca devrait plaire aux amateurs de texas blues. Pour ma part, j'ai un peu de mal à m'y faire, mais bon, je ne l'ai que depuis 3 jours, je n'ai jamais eu de strat, ça fait 20 ans que je joue sur la Custom 24 qui est très différente de ce point de vue, donc c'est certainement normal qu'il me faille un temps d'adaptation. Et vu le plaisir que j'ai à jouer dessus (au point de me mettre à aimer le son clair, ce qui surprendra certainement ceux qui me connaissent), je ne pense pas que ce soit rédhibitoire.

Pour ce qui est du poids, voir ci-dessus : je pensais avoir la guitare la plus lourde du monde avec la Custom 24, v'là que celle-là s'avère être encore plus lourde. Dos fragiles, s'abstenir. Pour le reste, guitare bien équilibrée, accès aux aigües très correct pour ce type de "lutherie" (parler de lutherie pour une Fender, c'est comme parler d'ébénisterie pour un meuble Ikea...).

La guitare sonne déjà bien sans être branchée, on sent qu'il y a une bonne masse de bois pour le sustain, et le claquant d'un maple neck. Une fois branchée... Bin y a pas, c'est une strat... et une bonne.

SONORITÉS

Pour ce qui est du son... Bin, je n'ai jamais _eu_ (été propriétaire) de Strat, mais j'en ai joué quelques unes (dont des qui doivent maintenant valoir une fortune - des modèles du début des années 70), et si on ne peut pas honnêtement comparer la Standard 25 au top du top des vieilles stratos, elle est clairement à la hauteur de la moyenne de la production de ces 20 dernières années, et loin devant les strats d'"entrée de gamme".

Pour le reste, on branche (dans un ampli à lampes of course), on joue, ça sonne. Plein de nuances, de fluidité et de sustain, un très beau grain, des potards efficaces et bien progressifs (pas de symptome 'on/off'), un vrai bonheur, au point de me faire aimer le son clair... Rond et chaleureux, très chantant, sur le micro manche, un peu plus hargneux (mais pas aggressif) sur le micro central, et les sons bien cristallins sur les positions intermédiaires. Les basses (enfin... le bas médium, y a jamais eu de basses sur une guitare) sont présentes mais bien définies, les médiums chantants et chaleureux, et les aigües brillant mais sans percer les oreilles... Seul le micro chevalet est un peu décevant (un peu criard et sans trop de corp). Honnêtement, j'ai vu plus bluffant, mais généralement sur des pelles qui valent maintenant un tel prix qu'on se demande si c'est justifié. J'ai aussi essayé des pelles à 1200 euros qui pouvaient aller se rhabiller en comparaison. Clairement, la limite ici est celle des micros (des DiMarzio pour autant que je sache), honnêtes mais sans plus.

Avec un petit OD (ts-09) pour chauffer l'ampli, ça commence à cruncher sur les attaques, ça prend du mordant, mais en conservant toutes les nuances du jeu, et on attaque allègrement le répertoire texas blues. Et en poussant les lampes de l'ampli, ça dépote méchant sans devenir brouillon, attaque bien précise, son chaud et gros sustain, en conservant toujours les nuances du jeu.

Bref, pour le prix que vaut la bête, c'est déjà plus que correct "out of the box", et je pense qu'avec des micros quelques crans au dessus, ça peut devenir une vraie tuerie.

AVIS GLOBAL

Ca ne fait que trois jours que je l'ai - je reviendrai probablement en dire plus dans quelques mois. Mais j'ai eu l'occasion de jouer sur pas mal de pelles ces 30 dernières années, et je sens clairement que je ne suis pas près de me lasser de celle là, au contraire.

Même si je l'ai payée un peu cher compte tenu de sa côte (totalement ridicule au regard de la qualité de l'instrument et de sa rareté) et de son état (les frettes sont limite flinguées - heureusement, il y a de la matière donc un applanissage devrait suffire - et il y a deux gros pocs sur le vernis de la touche), pour 300 euros, c'est un rapport qualité/prix assez exceptionnel. En comptant une centaine d'euros de luthier (frettes, retouche du vernis et sillet en os), ça reste une très bonne affaire, sans problème.