Music And More syncussion drm1
+
Music And More syncussion drm1

syncussion drm1, Boîte à rythmes de la marque Music And More.

Comparateur de prix
Petites annonces
Forums
EricTr 28/10/2018

Music And More syncussion drm1 : l'avis de EricTr

« Génial pour le sound-design analogique »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Correct Cible : Les utilisateurs avertis
A l’origine je cherchais une boite à rythme qui me permette de traiter chaque son indépendamment. Or on trouve facilement des machines qui présentent quelques réglages sur certains instruments, mais pas vraiment aussi complète.
L’aspect séquenceur ne m’intéressait pas car jais ce qu’il faut à côté.

Malgré l’aspect limité de ses sons (pas de samples ni de sauvegarde comme sur un hybride) le choix semblait logique en regardant le prix et la conception de l’appareil.

De plus la connectique audio est intéressante car chaque tranche est équipée d’une connexion (mono) qui permet d’entrer et traiter séparément chaque instrument dans la table de mixage (équalisation, effets…).

Contexte :

J’utilise cette machine depuis plus d’un an en studio dans un style électro.
Je la pilote avec un Zaquencer.

Ergonomie :

D’emblée rappelons qu’il n’y a pas de séquenceur ici. C’est un expander analogique.

La finition est simple, carrée, robuste. Le boitier métallique épais en façade et la bonne résistance des potards inspirent tout de suite confiance.

Le look est minimaliste mais efficace. La disposition des 8 synthétiseurs en ligne est simple et claire.
Chacun présente ses 9 potards pour accéder directement aux paramètres que l’on appréhende facilement, son bouton trigger pour tester en l’absence de midi et sa sortie audio momo.

La seule opération indirecte consiste à affecter les notes à chacune des huit tranches via midi (en maintenant le bouton trigger de la tranche à affecter ou 2 boutons pour l’ensemble au moment où on allume l’appareil).

Son :

N’allez pas espérer reproduire des sons naturels, vous vous tromperiez de machine.

Les sons sont générés par une onde qu'on fait varier en fréquence, modulée par un LFO contrôlé en fréquence et en intensité, suivent le filtre, un noise, une excellente reverb...
Le multi est un trois voies analogique désaccordables qui peut créer des sons épais et bizarres.

C'est un des seuls expandeurs de ce genre. C'est d'ailleurs plus un synthé ce qui lui assure son propre style.
En tout cas ça sonne vraiment vintage, c'est chaud et froid à la fois, tout dépend de ce que vous créez.
Mais n’ayez crainte, si le son peut être très électro voir agressif ou étrange, il est tout aussi possible de générer des sons plus doux qui s’intègrent dans tout type de mix.

Edition :

On peut créer des sons très facilement sans aucune notion de synthèse sonore.
Quand on commence à comprendre le truc on peut vraiment commencer à expérimenter avec...

Les plus :

- 8 canaux totalement indépendants.
- Chaque paramètre est accessible via son potard. Pas de menu et fonctions cachées.
- Son analogique avec grandes possibilités réglages, créativité.
- Simple et efficace.

Les moins :

- Parfois ça part un peu en boucle. La note est finie et on entend toujours un bruit de fond.
- Les potards pourraient être plus large pour plus de précision. Le modèle que j’ai récupéré d’occase avait été adaptés en ce sens et j’envisage de faire pareil pour les potards les plus utiles (vive les imprimantes 3D).

Avis global :

Je l'utilise depuis plus d’un an et je l’adore.
On a bien plus qu’une drum box, ce sont 8 synthés en parallèles.

D’ailleurs celui qui cherche une boite à rythme n’y trouvera probablement pas son bonheur. - En effet tout d’abord il n’y a pas de séquenceur et du coup le coût augmente et n’est plus compétitif.
- Ensuite côté son on ne trouvera pas un preset directement utilisable. Celui qui veut rapidement faire des lignes rythmiques en changeant le fine tune et la reverb ferait sans doute mieux de se tourner vers d’autres machines comme une Drumbrute.

C’est donc une machine pour faire du sound design. Je vous le dis après en avoir fait le constat.
J’avoue qu’au début j’étais fort perplexe, presque déçu. On tourne les boutons (un peu trop fort et au hasard) et on obtient des choses bizarres qu’on imagine mal intégrer au mix. On passe à la ligne suivante et c’est pareil.
Par contre une fois qu’on a compris comment ça marche et qu’on édite avec plus de finesse, on se prend volontiers au jeu et ça devient un vrai plaisir.

Avec l'expérience c’est une machine géniale. On peut créer ses sons de batterie (électro tant doux que hard) et des effets sympas.
C'est une question d'approche. Il faut savoir ce que l'on cherche.

Photos liées à cet avis

photo