Ibanez ATK300 [1995-1999]
+
Ibanez ATK300 [1995-1999]

ATK300 [1995-1999], Basse électrique 4 cordes de la marque Ibanez appartenant à la série ATK.

moixjj 12/05/2010

Ibanez ATK300 [1995-1999] : l'avis de moixjj

« Gros son!!! »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Je possède l'ancienne version fabriqués au Japon. La mienne a un corps teint en noir et verni de façon translucide. C'est pas une croûte noire de 2 cm d'épaisseur. Elle date de 1996 et a un manche épais standard long scale en érâble. Ca lui donne une bonne attaque, bien dure. Pour ce qui est du micro, c'est le célébrissime triple bobinage de l'atk qui est amplement suffisant à mon avis. Pas besoin de lui coller un single coil au manche, c'est hors concept (même Musicman s'y est mis... les fous!). La basse est active et l'électronique fait bien son boulot.
Les caractéristiques sont proches de ma Stingray Musicman. D'ailleurs j'alterne entre les deux suivant l'humeur et les ooncerts.
Voilà, je crois avoir fait le tour. Manque la possibilité de débrayer en passif pour moi (quand la pile est raide, ça rigole plus).

Hop! Je fais un petit upload de mon avis car j'ai acheté une ATK Indonésienne de dernière génération, je vais donc pouvoir comparer les deux. L'instrument est quasi identique si ce n'est qu'elle est un chouilla plus légère que la japonaise (par contre le bois sonne un peu plus "creux". Je teste d'abord les basses en faisant "toc-toc" dessus). L'électronique embarquée est différente (composantes en plastoc). En revanche, côté positif, le réglage du trussroad se fait à la façon des Musicman (et ça c'est chouette) et le le sommet du manche, sous le sillet, a été renforcé (c'est là où ça pète quand ça pète). L'accès à la pile est différent aussi mais là il ne s'agit que du moyen de voir du premier coup d'oeil si on a affaire à une jap' ou à une autre génération.

UTILISATION

Le manche est agréable pour ce que j'en fais (gros stoner qui tâche). Il tient bien en main mais possède un angle très vif qui peut faire mal au bout d'un moment. Ca dépend de ses paluches. Comme le but n'est pas de faire des arpèges à l'octave, le manche n'a pas été pensé pour l'accès aux hautes frêtes. Moi je m'en fiche donc... La basses a un poids correct, il faut bien ça pour faire résonner un instrument. Sinon autant prendre du carton. Elle est bien équilibrée.

Utilisation quasi identique si ce n'est qu'elle est un petit peu plus légère... mais comme expliqué plus haut, un bois plus léger sonne plus poreux donc a moins d'attaque. Après c'est une question de goût mais souvent c'est l'électronique qui doit compenser et on perd de la qualité sonore.

SONORITÉS

Je fais donc du bon gros rock burné comme un taureau charolais. On joue en drop C. Il me faut des basses pas trop brouillon mais puissantes, des aigus qui sortent bien mais sans être criards, une attaque précises et qui puisse percer le mix... et un son qui vrombisse comme une Harley. Je joue sur un rig Ashdown ABM (evo 500II+4*10+1*15) avec une pédale Mazette qui s'occupe de l'overdrive. Le mélange est chouette avec un son puissant et précis mais avec la touche crados qu'il me faut en stoner. Les basses sont vraiment là (donc pas besoin de leur singlecoil au manche). Les aigus claquent bien. L'attaque au mediator est nickel. Globalement le tout est un cran un millième en-dessous de la Stingray mais à mon avis c'est infime. Et va savoir pourquoi cette basse est plus sympathique et surtout les mécaniques sont plus précises que la Musicman(du moins chez mes basses).

Alors maintenant au niveau du son, nous avons aussi une petite différence. Le son de la jap est un peu plus grave et boisé... un petit peu plus old school en fait. Attaquée au mediator, c'est parfait. En slap, c'est nickel et précis sans être criard (ce que je n'aime pas chez les musicman en fait... pardon). Par contre l'Indonésienne a une électronique un peu plus moderne, donc plus claire et agressive. Je ne peux pas jouer avec les deux en utilisant les même réglages (c'est pour ça que je vais l'échanger contre une japonaise quand j'en trouverai une). Un fan de metal peut tout à fait y trouver son compte, ainsi qu'un slappeur qui n'a pas les sous pour une MM mais qui veut un chouette instrument. En jouant avec le sélecteur de micros, on peut toujours trouver des sons plus vintage. Donc ça reste une très bonne basse qui fait plaisir.

AVIS GLOBAL

Je l'ai depuis peu et j'ai fait une affaire en or. J'en cherchais une depuis longtemps. Le rapport qualité-prix est hallucinant. J'ai un concert ce week-end et je ne sais pas encore si je prendrai elle ou ma Musicman qui m'a coûté 3-4 fois plus cher. Rien n'est à jeter. Mais attention, pour tirer le meilleur de la bête, il faut évoluer dans le registre du bon gros rock qui tache.

Je reste toujours scotché par la japonaise qui n'est pas la basse la plus chère ou la plus étonnante que j'aie eue... mais qui réuni en un instrument tout ce que j'aime bien. Ca c'est une question de goût. L'indonésienne est un bon instrument mais qui a perdu selon moi un peu du charme 95' de l'ATK... en fait c'est une basse taillée pour ce qui se fait maintenant avec un son plus agressif et plus clair. Je cherche un peu plus de gras personnellement. Mais je le répète, l'ATK reste un formidable instrument pour son prix, avec du vrai bois qui claque.

Photos liées à cet avis

photo photo photo