Triton Audio BigAmp Piezo
+
Triton Audio BigAmp Piezo

BigAmp Piezo, Boîte de direct de la marque Triton Audio.

  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
test Une DI à la mer

Test du Triton Audio Big Amp Piezo

  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it
  • Mail

Triton Audio, marque néerlandaise spécialisée dans l'audio "high end", propose une mini-série de DI de poche (« handy ») avec le BIG AMP et le BIG AMP PIEZO, qui malgré leur nom se définissent plutôt comme des adaptateurs d'impédance avec un boost (comme les DI actives), et non des préamplis traditionnels qui délivrent un niveau ligne.

Les deux modèles, tous deux d'une valeur approchant les 70€, se différencient donc par une impédance d'entrée différente (1 MΩ pour le BIG AMP, 5 MΩ pour le BIG AMP PIEZO) ainsi que quelques décibels d'écart de puissance d'amplification (15 dB pour le BIG AMP, 3db pour le BIG AMP PIEZO). Nous allons tester pour vous ce dernier modèle, qui comme son nom l'indique est plus spécialement adapté aux micros de type capteur piezo. 

Utilisation du BIG AMP

Visuellement l'objet se présente comme un adaptateur Jack femelle - XLR mâle. Il possède une sécurité pour le Jack, et un point vert qui le différencie du modèle BIG AMP classique (ce n’est pas une LED). Il est important de souligner que l'appareil ne fonctionne pas sans alimentation phantom (+24v ou +48v).

Triton Audio Big Amp Piezo

L'intérêt de ce modèle est d'avoir une impédance d'entrée très élevée, et donc plus proche de l’impédance de sortie des micros piezo. Ceci a en principe pour effet de préserver le signal des pertes de niveau (en particulier dans les aigus) engendrées par les trop grandes différences d'impédance. Il symétrise également le signal via la sortie XLR. L'entrée est de type Jack 6,35mm asymétrique (câble instrument).

Nous avons testé au studio Montmartre Recording le BIG AMP PIEZO sur une guitare Gibson Doves in flight Custom Shop (avec capteur piezo K&K Trinity) dans un préampli API 512c, en le comparant à une DI Radial JDI MK4 duplex d'une valeur de 390€, ainsi qu’en entrant directement dans l'entrée instrument (Hi-Z) de l'API 512c. Nous ferons le même test sur un synthétiseur Korg Monopoly, afin de voir les différences de son avec les autres méthodes d’enregistrement.

Un capteur piezo (qui n’est pas un microphone !) est un capteur qui transmet les vibrations d’une surface adjacente (contrairement aux microphones qui réagissent aux vibrations d’air). Leur niveau de sortie est généralement très faible, et leur impédance extrêmement élevée. L’avantage sur une guitare est qu’ils restituent un son plus naturel que les micros magnétiques, mais ils sont plus sensibles aux défauts acoustiques du bois (fréquences de résonances). Paradoxalement à leur très faible coût, ils conviennent généralement mieux à des instruments haut de gamme.

Le préampli API 512e entre directement dans une Aurora 16 de Lynx Studio Technology, branchée au Mac Pro en AES via une carte AES16e. Voici les impédances du matériel utilisé : 

  • BIG AMP PIEZO : 5000 KΩ (5 MΩ)
  • DI Radial JDI MK4 : 130 KΩ
  • API 512c – entrée micro : 1,5 KΩ
  • API 512c – entrée instrument : 20 KΩ

Le Big Amp et la DI sont placés entre l’instrument et l’entrée micro de l’API, alors que le test en liaison directe part de l’instrument et rentre dans l’entrée Hi-Z de l’API.  

Premier constat : le niveau du Big Amp est très élevé par rapport à une DI passive classique ou à une entrée Hi-Z ! On est rapidement amené à utiliser le pad atténuateur du préampli.

Piezo Big amp guitare
00:0000:16
  • Piezo Big amp guitare 00:16
  • Radialguitare 00:15
  • APi Guitare 00:15
Monop big amp piezo
00:0000:13
  • Monop big amp piezo 00:13
  • Monop radial 00:13
  • Monop api 00:13
Triton Audio Big Amp Piezo

Après avoir comparé avec les trois méthodes d’enregistrements, le Big Amp présente un son plus clair, avec des basses nettement atténuées. Il se trouve que dans le cas précis de la guitare acoustique le choix du Big Amp est favorable, car les notes graves sonnent moins "brouillon" contrairement à la DI et à l'entrée Hi-Z de l'API. Cependant sur le synthétiseur, cette perte de graves est plutôt un inconvénient, car les fondamentales des notes graves sont un peu atténuées, ce qui crée un léger déséquilibre dans le spectre du clavier. 

Conclusion 

On remarque de manière générale que le BIG AMP PIEZO, au-delà du fait qu’il génère beaucoup plus de niveau, est moins bien fourni dans le bas du spectre. Est-ce le résultat d'une haute impédance soi-disant plus respectueux des hautes fréquences ? Ou bien est-ce un artifice qui renforce les aigus de manière générale, ou encore un simple coupe-bas... D’après les tests sur le synthétiseur, le résultat est le même : moins de fréquences graves, point. Pour éviter une perte dans les graves, on se tournera vers le BIG AMP du même constructeur, qui lui n'est pas spécialisé dans les transducteurs piezo.

Ergonomiquement, il semble solide et la sécurité est efficace. Il peut être utilisé juste après la sortie guitare pour améliorer la qualité de la liaison jusqu'au préampli ou au patch. Quoi qu'il en soit, la réponse en fréquence du BIG AMP PIEZO semble être adaptée à une guitare acoustique avec capteur piezo, reste à savoir si cette caractéristique est adaptée à d'autres instruments. À l'utilisateur de choisir cet appareil en connaissance de cause. 

Téléchargez les fichiers audio (format FLAC)

Points forts Points faibles
  • Délivre beaucoup de niveau, ce qui est appréciable pour les sources à faible niveau et/ou à haute impédance, souvent plus difficiles à amplifier
  • Également utile avant un système HF pour avoir un signal bien fourni sans solliciter les mauvais préamplis des émetteurs
  • Un son clair qui ne risque pas de baver dans les graves, ce qui met en retrait les bruits de manipulations et autres sons parasites, appréciable en live ou au sein d’une formation de plusieurs musiciens
  • Son ergonomie : économie de place énorme, évite de brancher une DI au sol, permet de booster et symétriser le signal très tôt dans la chaîne du son
  • Fabrication solide
  • Perte de niveau dans les graves, ce qui peut être un désavantage sur certains instruments selon les styles
  • Son prix (70€), qui certes est bien moins cher qu’une DI, mais pas vraiment justifié pour d’autres d’instruments
  • Son niveau très élevé ne convient pas à des préamplis trop sensibles ou en utilisant des instruments au niveau déjà élevé (instruments actifs)
À propos de nos tests
Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it
  • Mail