Behringer XR12
+
Behringer XR12

XR12, Console numérique de la marque Behringer appartenant à la série X AIR.

Mr. Pool 13/05/2017

Behringer XR12 : l'avis de Mr. Pool

« Bien adapté pour une petite formation »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
Ma vieille console analo vient de me lâcher. C'est peut-être réparable, mais après tant d'années de bons et loyaux services, je me suis posé la question de l'opportunité de passer encore quelques heures à trouver et résoudre la panne, sachant qu'à chaque utilisation j'aurai peur qu'une autre panne survienne, d'où besoin de trimballer une solution de rechange, etc. Bref, je me lancé à la recherche d'une console numérique, compacte, légère, fiable, simple d'utilisation, et suffisante pour mes petits besoins: auto-sonorisation d'un groupe blues/rock de 4 musiciens (2 voix/guitares, basse, batterie électronique), je suis un des chanteurs-guitaristes et c'est moi qui gère le son. Ma recherche m'a donc mené vers cette XR12.

Jumelle d'un modèle de chez Midas vendu 40% plus cher (Midas a été racheté par Music-Group), la XR12 est vendue à 259€ chez les revendeurs habituels. La série XR de Behringer est principalement en concurrence avec la série Ui de Soundcraft, j'ai choisi la XR12 parce qu'elle a 12 vraies entrées, et qu'elle est équipée d'entrées/sorties Midi (j'envisage d'y brancher ma BCF2000), et parce que les forums font état de problèmes de déconnexion aléatoires avec les Soundcraft, je n'ai pas voulu prendre ce risque (et la Ui12 n'est pas rackable).

La XR12 a 4 entrées micros (combo XLR/Jack symétrique) et 8 entrées ligne (jack symétrique) dont 2 en haute impédance; les entrées ligne ont un préampli qui permet d'y brancher un micro (sauf erreur, sans alim phantom) au prix d'un adaptateur ou câble jack/XLR. Ce n'est pas aussi bien que les préamplis estampillés Midas des 4 entrées micros, mais ça peut dépanner, par exemple pour un micro reprenant un ampli (dans mon cas, ce n'est même pas nécessaire, mais c'est bien d'avoir de la réserve).
Au niveau des sorties, on a la sortie principale en 2 XLR, 2 auxiliaires en jack (symétrique), et une sortie casque (avec un potard de réglage). Petite astuce, on peut envoyer ce qu'on veut (le logiciel gère jusqu'à 6 bus) dans la sortie casque, donc ça peut faire 2 auxiliaires de plus. J'avais hésité à prendre le modèle XR16 juste pour avoir 4 retours indépendants, mais avec cette astuce j'ai pu économiser quelques euros et de la place dans le fly.

L'utilisation est très simple. Je n'ai pas utilisé le mode "wifi client" pour le moment, juste la liaison Ethernet et le wifi "access point" dont la portée n'est que de quelques mètres (certains recommandent l'usage d'un routeur externe ou un changement d'antenne mais je n'ai pas eu besoin de le faire pour l'instant). Je n'ai pas subi d'interférences chez moi avec la dizaine de réseaux wifi détectables dans mon local, ni avec mon système sans fil Line6 Relay G10 qui utilise les mêmes gammes de fréquence. A voir dans des environnements plus perturbés (par sécurité, je prendrai toujours un câble Ethernet et l'adaptateur qui va bien).

J'utilise pour le moment la version Mac du logiciel X Air (sur un MacBook Pro 13"), je n'ai pas essayé les versions Android ou iPad. Le logiciel est bien conçu, intuitif, et je n'ai pas rencontré de bug à ce jour. En sus, Behringer a publié des tutos sur YouTube, si on comprend l'anglais c'est super facile. Parce que oui, c'est là un défaut notable, tout est dans la langue de Mick Jagger. Pas que ce soit rédhibitoire (c'est tout de même assez visuel), mais un petit effort de traduction du logiciel permettrait sans doute une amélioration du confort des utilisateurs anglophobes.

Je n'ai pas exploré toutes les possibilités, notamment tous les effets (pour ce que nous faisons, on a rarement besoin de plus que de quelques gates, compresseurs, eq et reverb, éventuellement un délai); mais ce que j'ai entendu suffit largement à mon niveau d'amateur. On n'est évidemment pas au niveau de ce que pourront délivrer des produits dédiés haut de gamme, mais on ne joue pas dans la même cour, on parle d'une console compacte à 12 entrées à 259€, pas de sonoriser un big band professionnel ! En tout état de cause, j'arrive à avoir un meilleur son qu'avec mon matériel précédent (console Mackie 1604VLZ, multi-effets Digitech Quad), et surtout, c'est plus facile.

Bref, je suis content de mon achat de ce produit bien adapté à mon besoin.

Avantages:
Très compact, léger, rackable ("oreilles" fournies), facile d'utilisation, bonne qualité sonore, prix raisonnable
(petits) Inconvénients:
doc et logiciel en anglais uniquement
j'aurais préféré les sorties AUX en XLR, et 6mic/6line au lieu de 4/8, mais je chipote et pour un peu plus cher, la XR16 le permet (et j'ai résolu les histoires de connectique par un patch maison)
bouton on/off mal placé (difficilement accessible quand la XR12 est rackée)
il faut avoir un ordinateur ou une tablette (j'envisage l'achat d'une tablette Android à 50 balles pour éviter d'emmener le précieux MacBook dans les bars un peu trop rock'n'roll...) pour tous les réglages.