Akai Professional MPD218
+

MPD218, Contrôleur à pads MIDI de la marque Akai Professional appartenant à la série MPD 2.

Fenix 01/04/2020

Akai Professional MPD218 : l'avis de Fenix

« Très flexible si on y passe du temps »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Les utilisateurs avertis
Je l'utilise comme extension de ma boîte à rythme qui fait séquenceur mais ne possède pas de pads. Les pads me permettent de lancer des sons ou des patterns, et les potards me permettent d'avoir en permanence certaines fonctions sous la main.

On édite les fonctions avec le logiciel fourni "MPD218 Editor", chaque ensemble de fonctions est stocké dans un "preset" et le contrôleur peut stocker 16 presets différents.

Au sein d'un même preset chaque pad et chaque contrôleur peut être édité de façon indépendante des autres. Le paramétrage de la fonction Note Repeat possède un réglage global pour le tempo, la division temporelle et le Swing On/Off, tous ces paramètres étant également modifiables live via le bouton NR Config qui est une sorte de bouton Shift. Le tempo peut avoir une source externe (MIDI Sync) et il y a une fonction Tap Tempo.

Pour chaque pad on peut envoyer une note, un program change ou un program+bank change. On peut régler un canal MIDI différent pour chaque pad.

Pour chaque contrôle on peut envoyer control change, aftertouch, NRPN (!), plus un mode control change qui ne fait qu'incrémenter ou décrémenter, c'est à dire que la vraie valeur du contrôle ne "sautera" pas quand on ira toucher le bouton et ça c'est très cool.

Bref c'est on ne peut plus complet en tout cas je ne vois pas ce qui manquerait, les pads sont très bien, nettement meilleurs que sur la précédentes série (j'ai aussi un MPK49 avec les anciens pads gris qui sont pas top top), les potards sont nikel aussi ils sont agréables et pas du tout de jeu. Ca fait bien 3 ans que je l'ai, il marche toujours impec après il ne lui est jamais rien arrivé de spécial, il ne reste pas à la poussière etc. Voilà le seul défaut c'est qu'il faut passer pas mal de temps dans l'éditeur pour tout régler, je ne crois pas qu'il y ait de mappings tout prêts à part pour les softs Akai, mais au moins il peut s'adapter à tout et c'est pour ça que mon choix s'était porté dessus.