Ibanez SH7 7th Heaven
+
Ibanez SH7 7th Heaven

SH7 7th Heaven, Distorsion Guitare de la marque Ibanez appartenant à la série 7.

Willem Rockamora 23/08/2016

Ibanez SH7 7th Heaven : l'avis de Willem Rockamora

« Une étonnante plantade chez Ibanez !! Mais en cherchant bien .... »
2

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Mauvais Cible : Les utilisateurs avertis
.... La solution n'est pas à l'intérieur mais avec ce que l'on met autour.

Je suis d'accord à 200% avec les avis postés précédemment, SEULE cette pédale est inexploitable car elle génère trop de gain.

Bien qu'on me l'ai donnée, j'ai décidé de me casser la tête pour essayer d'en tirer quelque chose car je ne suis pas du genre à jeter l'éponge à la première bataille.

En soit, le boîtier de la SH7 est de bonne qualité bien que le switch craigne énormément la poussière, les potards rétractables sont ingénieux et pratiques mais le son de cette disto fuzzy est une énigme ....
Comment peut-on produire en masse une pédale qui ne passerait pas le contrôle qualité du moindre atelier de manufacture électronique chinois !!?

Bref, inutile d'en dire plus tout est dit.

Sauf qu'ayant identifié un défaut indégnable sur le gain je me suis dit pourquoi ne pas soit :

- essayer de la sous-alimenter avec une pile usée ... Pas de différence.
- lui envoyer du "gain négatif" en input... Et là ! miracle ! il se passe enfin quelque chose d'audible.

J'entends par "gain négatif" le fait que le son soit moins fort quand on enclenche une pédale que quand elle ne l'est pas. J'ai alors pris dans ma réserve de stompboxs une digitech hot head que j'ai pluggée en amont de la SH7 sur ce principe, le gain au minimum et le potard "level" pour réduire d'un bon 1/3 le niveau de sortie du signal initial et jouer ensuite sur le low et le high pour garder de la chaleur.
J'ai ensuite mis en route la SH7 avec tous les réglages à Zéro, et les ai augmenté petit à petit tant que l'effet était encore musical.
Enfin en aval de ce chainage j'ai pris un multieffet Boss ME20 qui trainait au fond d'un tiroir pour clarifier le signal de sortie à l'aide d'un preset Clean chaud et preamplifié, affiné le signal avec l'EQ du ME20, et testé le signal saturé par la SH7, avec la Wah toujours du ME20.

Avec tout ça j'ai fini par obtenir, une Fuzz modulable correcte voir presque bonne.

Il faut aussi la dessus beaucoup jouer sur le Volume de la guitare (ici une Gibson Les Paul suprême) pour vraiment éviter toute surcharge du signal quand je joue soit du Lead soit du Rythm.

Si mon expérience peut vous éclairer, tant mieux. Le résultat peut être sympa si vous avez du temps à passer dessus.

Si vous avez besoin d'une Fuzz extrêmement versatile, tablez plutôt sur la MXR SL01 Slash Octave Fuzz bourrée d'options, certes plus cher mais si vous aimez fouiner sur le marché international vous pourrez éventuellement la trouver pour à peine plus que 2x le prix de la SH7.

Mais je n'ai quand même toujours pas compris le concept de départ... Pourtant j'ai produit de l'électro indus bruitiste dans ma jeunesse....