Fender Classic Player Baja Telecaster
+
Fender Classic Player Baja Telecaster

Classic Player Baja Telecaster, Guitare de forme TC de la marque Fender appartenant à la série Classic Player Telecaster.

bbhack 19/08/2016

Fender Classic Player Baja Telecaster : l'avis de bbhack

« simple, efficace, durable  »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
A propos

La Baja est un "design" du Custom Shop Fender, datant de 2004. On le doit à Chris Fleming, luthier confirmé qui a derrière lui de bien jolies réalisations dans le style classique voire plus original. A l’époque Chis portait le titre de "Custom Shop Master Builder", il est aujourd'hui le directeur de la production OEM (lire sous licence) de la branche Guitares de Fender.

La série Classic Player était, dans le temps, conçue comme le "haut de gamme" de la production mexicaine. L’idée consistait à reproduire les sons "classiques" (lire vintage) des instruments Fender et redorer le blason de Fender Mexico en proposant une série un peu plus haut de gamme que la production d’époque. La conception des modèles était confiée aux Master Builders du CS, le cahier des charges revu à la hausse, avec notamment des micros US que l'on retrouve sur le haut de gamme, des matériaux (un peu) mieux sélectionnés, un contrôle qualité plus strict, le tout pour un prix de réalisation et de vente assez compétitif. Pour avoir aussi possédé une stratocaster Classic Player 50's, je trouve que l'objectif a été atteint avec brio, les instruments de cette série pouvaient largement rivaliser avec la production US "standard" de l’époque.

Au passage la série était fabriquée à Ensenada, dans l’état de Baja California, ce qui a probablement inspiré le nom du modèle. Pour info Ensenada est située à environ 300km au sud de Corona CA,USA, ville hébergeant le Custom Shop Fender.

La Baja est donc le modèle "Telecaster 52 like" de cette série Classic Player. Dans les premières montures elle était disponible uniquement en deux coloris : Blonde, une version un peu low cost du honey de la 52, et Desert Sand, recouverte d'un vernis plus épais, mais aussi plus funky, masquant toutefois la lutherie du corps. La série a évolué pour proposer une gamme de coloris plus étendue tout en gardant les mêmes specs.

A l’époque de sa sortie on trouvait la Baja alentours des 600€ en neuf, soit à peu près le prix de l'occasion du moment.

Les caractéristiques sont bien détaillés dans la fiche produit Fender et dans les autres avis, donc nul besoin de revenir dessus.

Ergonomie

C'est une telecaster "vintage style" avec tout ce que cela implique.

Le manche, décrit comme un "Soft V", est en réalité d'un profil quasi identique à celui de la 52RI, soit à peu près la plus "grosse bûche" de chez Fender. Il s'agit du profil de manche le plus confortable qu'il m'a été donné de jouer et ceci malgré mes petites paluches. On le sent bien en main, il vibre joyeusement lorsqu'on joue et apporte pas mal de sustain. C'est typiquement le genre de manche qu'on adore ou qu'on déteste, mais qui ne laisse pas indifférent. Je conseille par ailleurs à tout guitariste d'essayer au moins une fois un modèle avec ce type de profil et de se faire une idée.

Sinon la Baja ne propose "que" 21 frettes, ce qui peut sembler insuffisant pour certains. Toutefois si vous arrivez pas à faire groover un morceau avec 21 frettes, les autres ne vous seront d'aucune utilité.

La justesse à l’octave n'est pas le point fort de bien des telecasters vintage, mais c'est aussi ce qui fait leur charme. Sur mon exemplaire, correctement réglé, la justesse n'est pas chirurgicale, l'accordeur révèle qq nano-écarts par ci par la (et encore). Néamoins ces écarts deviennent imperceptibles dès lors qu'on commence à jouer.

Sinon l'instrument affiche 3.6kg sur la balance, ce qui reste dans les canons des Telecasters en frêne.

A noter qu'après un bon réglage et un changement de tirant pour du 10/46 on dispose d'un instrument proposant une action ultra basse, probablement l'action la plus basse de l'ensemble des guitares que j'ai pu jouer.

Stabilité

Mon exemplaire n’a été réglé qu’une seule fois, le jour de son achat, en 2006 ! Le réglage pour du 10/46 a été effectué en 20m, d'une main de maître, par le vendeur du magasin (Pyramide Guitares je crois, fermé depuis bien longtemps). A ma grande surprise, rien n'a bougé en dix ans, malgré le fait que l'instrument ait voyagé, encaissant au passage des variations de température et d'humidité significatifs.

Au passage la tenue d'accord s'est avérée être remarquable. Je pense que je peux passer facilement un mois sans la ré-accorder, tout en la jouant régulièrement. Je n'ai que très rarement été obligé de l'accorder en plein set, ce qui est tout sauf le cas des mes autres guitares.

Bref, mis à part un blindage des cavités effectué par mes soins, les changements de cordes et nettoyages périodiques, cette guitare n'a nécessité absolument aucun entretien particulier en dix ans et peut vraiment justifier d'une stabilité à toute épreuve.

Sonorités

Si vous aimez le son des telecasters un peu vintage, alors vous ne serez pas déçus.

Les micros "custom" sont bons, très bons dans ce contexte, transcrivant fidèlement la dynamique du jeu. Il s'en sortent très bien dans l'ensemble des situations, que ce soit en son clair, crunch ou avec des saturations plus poussées (à condition de blinder les cavités).

En fonction du micro on tape dans le twang ou le velouté telecasterien dans toute leurs splendeurs. Ajoutez y l’assaisonnement nécessaire en terme de gain , un peu de jeu sur les potards de volume et tonalité et vous obtenez un palette de sons très large, permettant de naviguer dans presque tous les styles, exception faite de la métallurgie industrielle.

La guitare dispose d'un sélecteur 4 positions et d'un switch pour passer les combinaisons de micros en mode hors phase. Pour ma part j’utilise quasi exclusivement les 3 positions classiques ainsi que les deux micros hors phase (pour taper du funk ou faire des arpèges un peu 'pop'. Cette palette me satisfait pleinement.

En dix ans, j'ai pu jouer cette guitare sur une large quantité d'amplis et de cabinets/HPs. Elle affirme son caractère avec brio sur tout type d'amplification, pour le peu qu'il soit correct. Le top reste, à mon avis, un bon vieux Deluxe Reverb. Dans cette configuration "on s'y croit vraiment".

Conclusion

Après 10 années d’utilisation, donc un bon recul tout de mème, je suis toujours impressionné par cet instrument.

Pour faire simple c'est ma guitare principale, celle que je prends pour commencer à jouer un idée, celle que j'embarque lorsque je me lance sur un nouveau projet.

Sa stabilité et sa versatilité sonore en font un instrument hautement fiable et utilisable dans beaucoup de contextes, dépassant largement mes styles de prédilection.

En dix ans elle m'a fidèlement accompagné sur plusieurs projets (funk, rock qui tache, blues/pop, hip/hop, reggae), en studio, live , enregistrement, sans jamais décevoir.

Dans le temps j’avais une 52RI dont j’ai du me séparer pour des raisons financières et j’ai acquis cette guitare qq temps après. J'ai pu retrouver pas mal de sensations sur la Baja, mais il est clair qu’en terme de qualité sonore on est un bon cran en dessous. En mème temps , pour un tiers du prix, du moins à l’époque, on en a largement pour son argent, voire d'avantage. Si vous avez les moyens de vous payer un 52RI voire une CS, il ne faut pas hésiter, les différences sonores sont flagrantes. Cependant si vos moyens sont plus limités, la Baja fera très bien l'affaire.

A noter qu'il s'agit bien entendu d'une guitare produite à l’échelle industrielle et qu'il y a des irrégularités malgré les efforts sur le contrôle qualité. Je vous conseille par conséquent d'essayer plusieurs exemplaires avant de choisir le bon. Dans mon entourage il y a quatre Baja, plus ou moins de la même époque (2006/2008) et une seule est en dessous du lot.

Pour conclure je dirais que la Baja est une guitare simple, efficace et une fois bien réglée elle est extrêmement agréable à jouer. De plus elle sonne très très bien et résiste admirablement à l’épreuve du temps.

Par conséquent, je ne peux que la recommander, si toutefois vous cherchez une Telecaster "vintage style" pour un budget raisonnable.

En tout cas j'espère ne jamais être dans l'obligation de me séparer de mon exemplaire.