Fender Classic Player Baja Telecaster
+
Fender Classic Player Baja Telecaster

Classic Player Baja Telecaster, Guitare de forme TC de la marque Fender appartenant à la série Classic Player Telecaster.

SlapKid 04/04/2009

Fender Classic Player Baja Telecaster : l'avis de SlapKid

1

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Màj avril09: je pense au guitariste inexpérimenté qui rêve de cette guitare et est prêt à casser sa tirelire pour se l'offrir, il doit absolument savoir pour les parasites propres à tout simple bobinage. Dans un endroit pauvre en interférences électriques comme un local en sous-sol (avec mon bassman et la baja pas de buzz ni rien) il y a bien des chances que ce soit jouable, mais en appartement (fils partout dans les murs, ondes radio-tv-gsm, neons-ventilos-frigo) c'est déjà très gênant surtout en disto. En concert ou répète c'est pas la peine d'y penser, avec le bordel électrique ambient la baja ramasse tout et vous aurez plus de bruit de fond qu'autre chose. Et certains endroits de concerts sont pires encore, près du train par exemple, et là même des humbuckers vont ramasser du bruit.
C'est vrai qu'en blindant les fils et les cavités micros on améliore le tableau (c'est d'ailleurs ce que j'ai fait en remontant mes micros originaux) mais c'est totalement insuffisant en cas d'endroit à problèmes. Dans ce cas seuls des micros noiseless peuvent être utilisés, et tant pis s'ils sonnent moins raffinés que stock.
C'est en dehors de toute polémique, prévoir 120 euros pour un set noiseless si vous voulez faire de la scène avec votre baja, qui est une super telecaster.
Màj 2010: enfin presque super, voici ce que la mienne avait de pas net...D'abord les frettes qui étaient bien au début se sont mises à sortir de la touche, bonjour les griffures a la main droite. Comme le manche est verni un passage luthier s'impose et ça taxe pas mal. Cause: les bois utilisés n'étaient pas tout-à-fait secs, une honte à ce prix.
Deux, le sillet était mal taillé, l'espace entre les petites cordes très inégal, et comme le manche est déjà étroit difficile de jouer propre en haut. Sillet verni bien sur, une cata à retravailler ou alors par luthier qui taxe. Pour le prix de nouveau la honte.
Trois, mais c'est pas un défaut en soi, les virages du cendrier sont pas finis, ils sont en relief et comme je joue pas mal avec la paume gauche appuyée sur le chevalet c'était très agaçant. Faut le savoir, mais là encore c'est mal fini.
Enfin quatre, le pontet laiton du milieu n'est pas compensé donc c'est faux à tous les coups. Les deux autres gênent pas par contre, et une vingtaine d'euros arrangent le coup.
Je l'ai revendue, avec le bruit d'enfer ça faisait beaucoup trop, mes nerfs ont lâché...

Bel engin, manche atypique car très épais mais ultra agréable et pas fatiguant du tout pendant des heures. Frettes assez grosses, super pour l'intonation et nettement mieux que les fines pour jouer aux doigts (son plus gros et consistant, sustain meilleur aussi). C'est le seul manche qui me va chez fender.
Le corps attention, car la finition opaque desert sand sonne nettement moins bien que la translucide, sur qu'ils profitent qu'on voit rien pour utiliser plein de morceaux de bois collés et c'est normal que ça résonne plus... Pour le prix c'est la honte.
21 frettes aussi d'ailleurs mais bon on est pas tous ritchie kotzen...
Chevalet standard approximatif, super pour ce son inimitable et d'ailleurs les pontets sont en laiton. Celui qui veut une intonation scientifique peut acheter des pontets spéciaux, mais expérience faite l'approximation des octaves apporte pas mal à la magie de la telecaster.
Cablage usine à gaz, et seul le micro grave se met hors-phase. Ergonomie:
Pas pratique car le bouton de volume est trop près du sélecteur, vous pensez qu'ils auraient arrangé ça en soixante ans? Sont quand même frappés...
Le pire pour la fin: blindage zéro, inexistant, même le jack qui est raccordé avec deux fils nus simples, et des micros bruyants au delà du tolérable. Même ensemble ils font autant de bruit, quelle cata...
Sur ma baja le sillet quoique à la bonne hauteur n'est pas réalisé correctement, les cordes ne sont pas espacées régulièrement (la ré trop près de la la, et la si trop loin de la chanterelle) et c'est ennuyeux à l'usage. Pas top du tout.

UTILISATION

Super manche, super sustain, mais changer de son est pas pratique.
Le corps de la version desert sand est plus taillé à la serpe que l'autre, qui est plus doux sur les angles.
Le poids est variable, la desert essayée était carrément lourde mais pas la blonde.
Pas facile d'utilisation si on prend en compte l'électronique trop à l'étroit et le bruit omniprésent, n'imaginez même pas utiliser de la disto avec c'est ridicule.
Cela étant, la line6 crunchtone nettoie super et délivre des sons vraiment bons, et on peut même l'utiliser pour booster(avec nettoyage de bruit) un ampli légèrement saturé. Merci line6.

Règler la tension du manche est catastrophique, faut le démonter, pas croyable au 21ème siècle!!!

SONORITÉS

Disto et bruit mis de côté, le son délivré est très intéressant car moins zzing et ruant que d'hab'. Maitrisé je dirais, et si ça en jette pas à bas volume comparé à une classic 50s mexico, la donne est très différente en montant le volume de l'ampli. Tout devient plus net, plus précis, plus exploitable. Les micros en série (deux fois plus de bruit, trop nul) sont cool pour le jeu aux doigts, mais en parallèle c'est pas aussi net que normal. Je passe sur le systéme s1, pas terrible en pratique. La grosse surprise, c'est que le micro grave seul mais hors-phase sonne très différent qu'en phase, alors que théoriquement ça ne devrait rien changer... Et j'aime beaucoup ce son. Magie de la télécaster...
Zéro blindage c'est que des soucis, je ne sais pas pourquoi Fender continue de nous emm... avec ce b...

Sinon, comparée à une Epi les paul montée en SD jeff beck la baja sonne trois fois plus gros (si si)!

AVIS GLOBAL

C'est la seule tele qui m'aille comme un gant, et le souk électronique installé est à présent dans une boite vu son inutilité (bruit bruit et encore bruit). A la place j'ai installé le set broadcaster de chez kinman, ça c'est ce que j'appelle des micros.
Malheureusement ça pousse le tout à passé mille euros, cher mais sans équivalent donc justifié.
Je ferai un test de ces kinman dans quelques mois, mais vous pouvez y aller tranquille c'est du tout bon (rien à voir avec les noiseless-toneless de la maison fender). Edit, un peu plus tard: mes Kinman quoique excellentissimes question son et parasites sont tellement microphoniques que j'ai dû les renvoyer. Inutilisables, à tel point qu'en chantant dans les micros ça passait dans l'ampli clean 10watts... Larsen sans fin en disto un peu plus fort bien entendu. A 225 euros le tout je suis ravi, cela va sans dire...
J'ai donc benoitement remonté les originaux, mais simplifié à l'extrème (pas de tone, pas d'interrupteur serie, seulement un volume et un sélecteur genre gibson, et des cables blindés.Bilan: beaucoup moins bruyant qu'a l'origine, et le son est toujours délicieux. Je laisse tel quel, appris ma leçon...)

C'est ma telecaster, et j'en suis tout frappadingue! Un AC30 et vous pouvez vous débarrasser de tout le reste... Tentant en fait, d'y voir clair enfin une fois.
Edit: laissez tomber l'AC30 et prenez un bad cat cub2r, c'est tellement bon que c'en est ridicule!

MàJ 2010: trop de défauts qui laissent apparaître une fabrication très camelote. Ai acheté en 2008 une peavey generation telecaster vintage, qui pour un prix presque 4 fois inférieur n'avait aucun défaut ni d'accastillage ni de finition, et deux ans après elle est toujours impec.
Ma conclusion: Fender se fout totalement de la bobine du client en facturant ses mexicaines (produites dans un pays à la pointe du progrès social et environnemental, ne l'oublions pas) aussi cher.
C'est qu'ils doivent bien payer les nombreuses pages de pub qu'ils mettent partout, bien sur! Bref pas du tout content le slapkid...