Devenir membre
Devenir Membre
Continuer avec Google

ou
Connexion
Se connecter
Se connecter avec Google

ou

Sujet Projet Home Studio DIY, construction imminente

Mode clair
  • 15 réponses
  • 3 participants
  • 326 vues
  • 6 followers
PourUnFlirt

PourUnFlirt

55 posts au compteur
Posteur AFfranchi
Premier post
1 Posté le 27/04/2021 à 21:23:19
Hello les mécanos! Je reposte le sujet initial ici suite aux indications de Gulistan, qui m'a redirigé vers cette partie du forum qui sera effectivement plus adaptée pour ce que je fais.

Voici le post initial:

"Bonjour à tous!

Alors voilà, je viens d’emménager dans un nouvel appartement 1 pièce et je veux donc y traiter acoustiquement la pièce à vivre. Mais je ne veux rien acheter de tout fait, je veux tout faire moi-même. Pour diminuer drastiquement les coûts, bien sûr, mais aussi pour comprendre la mécanique.

La pièce est pas très grande. Elle fait quelque chose comme 3 mètres sur 4. Je ne suis pas sur place pour mesurer présentement. Et il y a l'entrée de la pièce qui se trouve sur une des longueurs. Et il y a deux grandes fenêtres sur l'autre longueur. Le sol est en lino. Les murs, je sais pas vraiment.. Du béton basique..? ^^

Mon but est donc d'isoler le son dans la pièce pour ne pas déranger le voisinage et également d'avoir un son neutre/non coloré/linéaire/haute définition et agréable dans la pièce.

Dans ce qui va suivre, je vais tout poser là comme des affirmations, mais ce sont des affirmations selon mes faibles connaissances. J'ai bien besoin de l'aide des connaisseurs pour les corriger et m'aiguiller dans ce projet! Voilà pourquoi je poste ici. Je compte sur vous! : )

D'après mes faibles connaissances (je suis loin d'être pro mais plutôt assez amateur de son, de musique, d'acoustique, etc. tout de même) et la compréhension que j'ai de tout ça, il faudrait dans un premier temps isoler le son. Puis l'absorber. Puis le "revitaliser". Pour ce que ça peut vouloir dire... J'avoue ne pas bien comprendre ce principe là. En tous cas j'ai cru comprendre que ça a à voir avec laisser un peu de réverbération et ajouter une bonne diffusion.

Donc, dans un premier temps, j'imagine que je dois complètement fermer la pièce, pour isoler le son. Concrètement, je compte donc ajouter une porte à l'entrée (présentement il n'y en a pas) et la jointer sur tout l'encadrement. Et au niveau du sol, un "boudin" en caoutchouc. Bref, fermer complètement la pièce. En théorie, ça devrait suffire à isoler correctement le son à l'intérieur de la pièce si je comprend bien. J'imagine que les parois des murs et du plafond et du sol vont quand même laisser passer pas mal d'ondes sonores, par trous d'air ou effets de réverbération, mais que puis-je y faire?

Ensuite, pour le sol, je compte mettre de grands tapis épais sur à peu près toute la surface.

Pour les murs, je me disais qu'il faudrait mettre des panneaux absorbants à peu près partout. 2 à droite de la porte, 2 à gauche, 3 derrière les enceintes, sur le mur du fond, 3 sur le mur du fond d'en face, et sur le dernier mur en longueur, en face de celui de la porte, un entre les fenêtres. J'imagine que je dois recouvrir un maximum de surface possible avec ces panneaux.
Pour la conception des panneaux, je pensais faire des encadrements relativement profonds, de 15 à 20 cm, avec un bois dense. Je ne sais pas encore quel bois. Ensuite, couvrir le fond de laine de verre (on m'a parlé de laine de roche, peut-être que ce serait mieux?) sur environ 10 cm et laisser 5 centimètre de vide avec la surface. Recouvrir la surface avec une matière épaisse. En fait, pour la surface, je suis un peu paumé... Est-ce que je met un genre de linge? Simplement pour empêcher que la poussière de verre ne s'échappe dans l'atmosphère de la pièce? Ou bien est-ce qu'il faut mettre autre chose, ou concevoir la chose autrement? Pour empêcher les ondes sonores de ressortir? Bref, j'ai besoin de votre aide. Pour le fond, pareil, je ne sais pas vraiment comment refermer le panneau.
Ensuite je pensais fixer ces panneaux aux murs avec des équerres, 2 ou 3 par panneau. Et faire en sorte que les panneaux flottent dans le vide à quelque chose comme 10/15 cm du murs (pour éviter de transmettre les vibrations aux murs j'imagine?). Voilà l'idée que je me fais de la conception des panneaux pour le moment. J'ai donc bien besoin d'aide là-dessus...

En plus de ces panneaux, je pensais ajouter le même type de panneaux dans la conception/mécanique, dans les coins cette fois. Donc 4 au total, un dans chaque coin.

Pour le plafond, franchement aucune idée de ce que je pourrais faire... Peut-être des panneaux absorbants comme sur les murs finalement, tout simplement?

Pour les 2 grandes fenêtres, je pensais mettre de grands rideaux très épais. Pareil au niveau de la porte d'ailleurs.

Et voilà pour ce qui est de l’absorption. Du moins, l'idée que je me fais de comment mener le projet. Donc vos commentaires là-dessus sont plus que bienvenus! Aiguillez moi s'il vous plaît! : )


Une fois cette étape faite, je m'imagine que le son sera plutôt neutre et mort. Et bien isolé dans la pièce. Plus trop de risque de trop déranger le voisinage. Il faut maintenant que je "revitalise" le son, right? Donc pour ça, essentiellement, on va utiliser des diffuseurs? J'ai pas du tout creusé cette étape, je suis pour le moment concentré sur l’absorption. Mais j'imagine que cette étape finale de revitalisation va nécessiter beaucoup plus de rigueur pour bien cibler ce qu'on veut faire. Mesures, placement, conception, matériaux, types de diffuseur, etc.
J'ai franchement pas creusé cette question pour le moment, mais j'aurai bien sûr besoin d'aide aussi pour ça. J'ai REW et un mic de mesure importé des US avec un fichier de calibration. Donc je suis pas trop mal équipé pour faire quelque chose de correct j'ose imaginer...

Puis en ultime ultime étape, pour vraiment finaliser tout ça, (et d'ailleurs ça va sûrement de paire avec l'étape de la diffusion/revitalisation du son...), placement des enceintes, équalisation, etc. J'ai entendu parler de phasage aussi.. C'est l'idée que le spectre arrive dans le bon ordre au point d'écoute, right? Que certaines plages de fréquences ne soit pas décalées avec d'autres? Donc en appliquant des retards sur certaines plages de fréquences pour que au point d'écoute tout arrive dans l'ordre(/en même temps?).

Bref, il y a du taff! Mais je suis chaud patate. Donc si vous voulez soutenir et voir évoluer un projet qui va avancer vite et aboutir, ici est un bon bet! Je ferai des comptes rendus, posterai des photos, etc. Bref, je suis ultra motivé.

Donc j'attends vos retours avec impatience. Est-ce que j'ai à peu près compris le principe et est-ce que dans le global je prends la chose dans le bon sens? Est-ce que je fais bien de commencer par une grosse absorption bête et méchante sur l'ensemble du spectre pour ensuite revitaliser? Et comment je m'y prends plus concrètement? Mes idées de panneaux sont à peu près ok? Pour les traps dans les coins, les rideaux aux fenêtres, les tapis sur le sol, etc., des idées/suggestions? Conseils de conceptions? Matériaux à utiliser? Bref, je m'arrête là, vous avez compris l'idée, j'ai besoin de lumière pour ne pas m'embarquer dans quelque chose que je prends à l'envers... ^^

Merci (beaucoup) d'avance!"

Posté le 23/04/2021


La réponse de Gulistan que je me permet de reposter ici:

"Je crois qu'il ne faut pas que tu te lances trop vite....

J'ai l'impression que tu confonds isolation et correction/traitement acoustique.

Les panneaux absorbants ne vont pas empêcher le son de passer à la pièce voisine.

De plus, il y a une rubrique dédiée dans la rubrique "Les mains dans le cambouis"."

Posté le 26/04/2021


Et voici les news:

J'ai pas mal déblayé ma compréhension je pense ces quelques derniers jours (3 jours seulement, mais disons que je suis vraiment à fond là, alors ma notion du temps est distordue! ahah), depuis le post initial.

Je suis en train de lire "Handbook of Sound Studio Construction" de F. Alton Everest & Ken C. Pohlmann. Le bouquin présente une approche plus pragmatique que théorique, ce qui me convient parfaitement pour le moment, parce que des chiffres qu'on ne comprend pas, c'est comme le solfège quand tu commences la musique. :p J'ai quand même l'autre bouquin plus théorique du même auteur (et du même réviseur), beaucoup plus gros aussi. Et quelques autres bouquin US sous la main, que je vais lire très vite, c'est à peu près sûr.
J'ai aussi pris la formation acoustique sur le site SawUp pour 99 euros. Ça a l'air très très bien. J'en suis à peu près au quart.

Je trouve tout ça de plus en plus passionnant, et forcément le projet d'avoir un Home Studio est très très très excitant. Je suis sur-motivé.


Donc comme je viens de le dire, pas mal de connexions neuronales se sont faites ces dernières heures. Mine de rien je m'intéresse à tout ça depuis un bon petit moment. Je me vois encore faire mes première mesures pour égaliser avec une webcam quand j'ai eu un genre de révélation il y a quelques années: "Mais merde, je veux un super son, mais en fait, on peut le corriger ce son! Alors go!" ahah! Depuis, pas mal de maturité obtenue sur la question. Suffisamment j'ose espérer pour mener à bien ce premier projet de home studio.

Donc la pièce ciblée est une pièce d'un appartement que je loue. Location, certes, mais j'ai quand même envie d'essayer d'y faire quelque chose. Ça me permettra d'acquérir des compétences pour faire mieux quand je serai propriétaire. Et j'aime pas attendre. Quand on a l'énergie et la motivation qui déborde, ma philosophie c'est qu'il faut agir sans attendre. Sans se précipiter, certes, en dosant les marges d'erreurs, mais il faut agir.

Donc la pièce en question est sans voisin au dessus, sans voisin en dessous. Une voisine de palier, mais la cuisine et 2 mètres de couloir sépare son appart de mon futur studio. Et une autre voisine au dessus de chez elle. Donc peut-être que je peux réussir à faire une isolation à peu près correcte.

Mon appartement se présente comme suit (j'apporterai des plans et de la documentation plus précise par la suite!): l'entrée donne sur la cuisine puis un petit couloir (avec toilettes et salle de bain de part et d'autre) qui mène à la pièce du futur studio.

Ce que j'ai comme idée c'est de mettre une porte (légère, mais jointée correctement) à l'entrée du studio. Pour la praticité, car cette porte permettra d'accéder aux toilettes et à la salle de bains de part et d'autre du couloir entre le studio et la cuisine. Et pour l'isolation épaisse à proprement parler, je compte faire un genre de fermeture épaisse de plusieurs couches de bois, complètement jointée, à la jonction entre la cuisine et l'entrée du couloir. Ça fera donc: Entrée de l'appart, cuisine, "porte" isolante épaisse de plusieurs couches de bois, couloir, porte légère jointée, studio.

J'ai le sentiment que l'espace entre la première porte légère et la seconde isolation épaisse permettra d'isoler encore plus. Pour la couche d'isolation de plusieurs couches de bois, il faut encore que j'étudie la question plus en profondeur. Mais pour le moment, j'ai compris qu'il faut beaucoup d'épaisseur et une étanchéité la plus totale possible. Je vais donc m'assurer de mettre suffisamment de couche de bois pour avoir suffisamment d'épaisseur. Et de jointer comme il se doit (jointer aussi la première porte légère de l'entrée du studio).
Ensuite, j'ai quelques pistes de réflexion à creuser pour faire une paroi d'isolation efficace. Je crois comprendre que cette façon d'isoler n'est pas optimale, mais j'ai un petit budget (je ne veux pas trop investir puisque c'est de la location) et un petit espace. Je ne peux donc pas faire une pièce dans la pièce, ou ce genre d'isolation plus poussée. En tous cas j'ai quelques pistes, comme varier l'épaisseur des couches de bois qui composent ma paroi d'isolation. Je ne suis pas certain (je ne suis sûr de pas grand chose de toute façon pour le moment! lol), mais j'ai cru comprendre que ça permettrai d'être efficace sur un plus large spectre. Il faut également que j'étudie la question d'un enduit spécial à mettre entre les parois, qui permettrai de perdre encore quelques décibels, par une friction améliorée entre les parois. Peut-être qu'il y a encore mieux et plus évident/facile/efficace/peu cher/adapté, je vais creuser la question.

J'ai deux fenêtres à l'opposé de la porte d'entrée du studio, qui donnent sur la rue. Je vais y faire le même genre d'isolation, à base de couches de bois épaisses et d'une étanchéité maximale. A la différence près, et de taille, qu'il faut bien que je la ventile cette pièce quand même... Parce que là, en l'état, aucune ventilation. Il y a deux ventilations dans les toilettes et la salle de bains, de part et d'autres du couloir. Celle de la salle de bain donne sur la cuisine, donc j'ai pas trop envie que ça fuite trop par là... Je me demande d'ailleurs si c'est une bonne idée de mettre l'isolation épaisse à l'entrée de ce couloir et pas plutôt à l'entrée du studio... Certes ce serait plus facile avec une porte qu'avec un bloc de bois épais qu'il faudrait décrocher à chaque fois que l'on veut sortir du studio pour accéder aux toilettes, mais avec une porte légère, ça ne laisse derrière qu'une autre petite porte légère pour arriver dans la salle de bain et donc à la ventilation qui donne sur la cuisine, et donc par extension, à la paroi de mur qui me sépare de la voisine... Et cette paroi est très très très légère... Pour le moment l'isolation phonique avec ma voisine de pallier est quasiment nulle... :/

Je divague beaucoup, mais voilà la réflexion en ce moment... Ou je met cette paroi d'isolation épaisse...? Je fournirai des plans pour que vous visualisiez plus facilement...

En tous cas, je crois que pour avoir une ventilation efficace, il va falloir que je ventile au niveau des parois d'isolation des fenêtres, avec les fenêtres entrouverte sur la rue derrière... Donc ça aussi ça me laisse perplexe pour le moment.. Peut-être existe t-il des systèmes de ventilation qui isolent en même temps le son... J'ai de gros doutes... Donc la question de l'isolation et de la ventilation est un problème, effectivement.

En tous cas, si j'arrive à trouver une solution à ce problème, la pièce fait 3 mètre 40 sur 3 mètres 80. Je ferai des mesures plus précises et fournirai un plan. L'ensemble des murs sont recouverts de placo tandis qu'un des murs du fond est en béton. Donc j'imagine que l’absorption sera déjà pas mal dans certaine fréquences, bien qu'il faudra traiter les basses fréquences.

Bref, la question de l'isolation first.

[ Dernière édition du message le 27/04/2021 à 21:32:22 ]

PourUnFlirt

PourUnFlirt

55 posts au compteur
Posteur AFfranchi
2 Posté le 28/04/2021 à 13:47:39
Bonjour tout le monde!

Voici les premiers plans et les premières recherches sur comment je m'y prend pour l'isolation et l'aération.
Les plans sont approximatifs. Je ne suis pas sur place pour mesurer et ce sont pour le moment des recherches, donc je ne m'embête pas avec la précision des mesures.
Pas de voisin au dessus, pas de voisin en dessous. Pas de voisin au nord (vide extérieur, aucun bâtiment), pas de voisin au sud sur une bonne partie de la paroi sud du studio, mais voisinage aux alentours de la paroi des WC. Donc pour ne prendre aucun risque, je pense qu'il faut que j'isole le sud du studio également. Même si je n'ai jamais entendu aucun bruit et que les murs semblent très épais.
J'y connais rien en aération, j'y connais rien en travaux plus globalement. C'est la première fois que je fais quelque chose de cette ampleur. Mais j'ai imaginé un système d'aération avec des conduits épais et long afin de réduire les fuites de décibels par les ouvertures de ventilation. Que pensez-vous de cette idée?
Ensuite, j'ai pensé ajouter des parois d'isolation au niveau de la jonction studio/sdb, au niveau de la jonction studio/wc et sur la paroi sud. Je ne sais pas encore comment concevoir ces parois mais il ma semblé que quelque chose comme une ou deux couches de placo pourrait être efficace?
Ensuite, mettre une porte légère à la jonction studio/couloir (afin de faciliter l'accès à la sdb et aux wc) et une paroi plus épaisse à la jonction couloir/cuisine.

Plus de plans à venir.

Voici les 2 premiers pour vous donner une meilleur image des lieux et de mes recherches:

https://medias.audiofanzine.com/images/thumbs3/les-mains-dans-le-cambouis-3495321.jpg
https://medias.audiofanzine.com/images/thumbs3/les-mains-dans-le-cambouis-3495324.jpg

[ Dernière édition du message le 28/04/2021 à 13:49:29 ]

PourUnFlirt

PourUnFlirt

55 posts au compteur
Posteur AFfranchi
3 Posté le 28/04/2021 à 14:35:29
Autre petite réflexion personnelle rapide par rapport à la phase d'isolation du local: Isoler les parois ouest et sud pourraient également me permettre de m'assurer que les dimensions du local ne soient pas des multiples entre elles. Pour éviter les ondes stationnaires. Voir même incliner ces parois pour éviter les parallélismes. Pour les parallélismes entre le sol et le plafond, je ne sais pas si je vais pouvoir y faire quelque chose, mais je vais réfléchir à la question. Pour le sol, ça me parait complexe, mais peut-être qu'il est possible d'ajouter un plafond flottant en pente...

[ Dernière édition du message le 28/04/2021 à 14:38:36 ]

Shreddator

Shreddator

1900 posts au compteur
AFicionado
4 Posté le 28/04/2021 à 15:49:58
Je suis pas trop convaincu par l'utilité des parois non-parallèles : pour casser le flutter c'est plus simple et ça perd moins de place de mettre quelques diffuseurs. À part ça, avec de telles dimensions, ta pièce aura quoi qu'il arrive des problèmes de modes propres dans les basses fréquences, donc il faudra les traiter avec de l'absorption.

Pour l'isolation, il y a pas de miracles, ça perd de la place, ça coûte cher et la moindre petite erreur de mise en œuvre la rendra inopérante. Donc avant de te lancer là-dedans il faut déjà identifier le besoin et savoir quelle atténuation est nécessaire : si tu comptes jouer de la batterie ou pousser un ampli de guitare il faut une isolation très performante, pour mixer sur enceintes il n'est pas forcément nécessaire d'avoir un volume élevé donc on peut se contenter d'un peu moins d'isolation. Dans un premier temps il faudrait déjà identifier par où le son passe le plus entre chez toi et chez tes voisins.
PourUnFlirt

PourUnFlirt

55 posts au compteur
Posteur AFfranchi
5 Posté le 28/04/2021 à 16:20:40
Bonjour Shreddator! Merci beaucoup pour ton retour! J'étais sur le point de poster quelque chose qui est dans une certaine mesure en rapport avec ce que tu dis.

Pour te répondre sur la question des fuites de son entre chez moi et mes voisins, pour le moment c'est sûr que c'est par le couloir, car présentement il n'y aucune paroi, aucune porte. Le couloir est ouvert à la jonction studio/couloir et à la jonction couloir/cuisine. Je me dis donc que la priorité première, peut-être même avant de commencer à faire les premières mesures avec REW pour commencer à mieux comprendre le comportement de la pièce, c'est déjà de mettre une porte (légère) bien jointée à la jonction studio/couloir, pour fermer la pièce et pour avoir des prises de mesures qui ne soient donc pas faussées.

Ce studio servira à de l'enregistrement et du mixage, clairement, mais je veux aussi qu'il soit possible de faire des performances lives, qui seront enregistrées et filmées.
Vu les dimensions très réduites de la pièce, je suis en train de réfléchir à comment concrètement employer et régler les instruments, quels types d'instruments utiliser (acoustiques ou analogiques, etc.). Vu les dimensions très réduites, environ 3,4 sur 3,8 mètres et une hauteur de plafond qui doit être de l'ordre de 2 mètres et quelques, pas davantage, le champ diffus (la reverb) sera donc "inexistante". Du coup, j'ai l'impression que le mieux est de partir sur des instruments électriques/synthétiques/analogiques principalement, dans une pièce assez dry de toute façon vu les dimensions. Concrètement, une batterie électrique, guitare électrique, piano maître, etc. Ceci me permettrai d'ajouter des effets de réverbération à chaque instrument de manière analogique.
Mais parallèlement à ça, je veux aussi qu'il soit possible d'enregistrer des instruments acoustiques et des voix. Et même de les faire sortir en son direct playback avec des plugins de reverb ajoutés à la prise directe. Pour les performances lives donc. Concrètement je me demande si cela est possible... Je me demande si cela est possible à cause des effets de larsen (c'est peut-être pas le bon terme dans ce cas précis). Concrètement je veux parler du fait que le son renvoyé par les enceintes soit renvoyé dans les micros de prise de son chant et instrument acoustiques et boucle (et détruise nos oreilles et mon équipement.. ahah). Peut-être avec un système d’absorption judicieusement placés près de ces micros de prise acoustique pour que les spots de placement micros soit encore plus dead que le reste de la pièce? Et avec des micros réglés sur de faibles intensité et collé au plus près de la source sonore? J'espère qu'il y a moyen de faire quelque chose. Je réfléchis. Think, think, think... :p

Je voudrais juste redire que je veux faire les choses à fond, prendre tout le temps nécessaire, et surtout pas y aller à l'aveugle. Je veux faire quelque chose le plus qualitatif possible. Dans la limite de ce que j'arriverai à faire finalement avec ma maigre expérience et mes connaissances, mais le plus qualitatif possible. Si ça doit prendre un an ça prendra un an mais j'ai tout le temps devant moi et j'y passe mes journées entières donc j'espère que ça ira plus vite que ça. ^^

[ Dernière édition du message le 28/04/2021 à 16:24:45 ]

PourUnFlirt

PourUnFlirt

55 posts au compteur
Posteur AFfranchi
6 Posté le 28/04/2021 à 16:48:56
Pour le matériel de mesure, j'ai REW et un micro avec un fichier de calibration. Est-ce que la façon de faire que je vais détailler maintenant est une bonne façon de faire?

Acheter une enceinte large bande sur Leboncoin, pas trop chère. White noise dans un free field (dans le jardin de mes parents concrètement) avec le micro de mesure et son fichier de calibration appliqué, et positionné au plus près de la source pour ne pas avoir de perte de décibels sur les hautes fréquences dues à la friction de l'air sur l'espace parcouru par les ondes. Et ensuite simplement appliquer une calibration sur l'enceinte en fonction de la courbe obtenue pour avoir un white noise complètement linéaire. Et remesurer avec cette calibration dans un free field pour vérifier que cette fois-ci l'enceinte délivre bien un white noise complètement linéaire. Et donc même pas besoin de calibrer le matériel électronique (ordinateur portable)? Est-ce que cette façon de faire est une bonne manière de faire?

[ Dernière édition du message le 28/04/2021 à 16:52:03 ]

PourUnFlirt

PourUnFlirt

55 posts au compteur
Posteur AFfranchi
7 Posté le 29/04/2021 à 13:29:13
Alors il y a deux grosses erreurs je crois dans mon raisonnement. Il faut en fait aussi calibrer le matériel informatique, puisque le micro de mesure y sera branché. Et il faut éloigner le micro de mesure de la source pour faire la mesure, puisque sinon les ondes sonores n'auront pas le temps de se développer. Donc en théorie, à quelle distance faut t-il placer le micro si on veut capter jusque dans l’extrême grave? La distance d'une longueur d'onde de 20Hz complète? Ou bien on est pas obligé d'aller si loin pour avoir jusqu'à 20Hz dans les mesures sans que la mesure ne soit faussée?
Ensuite j'imagine également qu'il va falloir appliquer sur la courbe obtenue une courbe inversée de la perte en décibels de plus en plus élevée à mesure que l'on monte dans l'aigu, due à la friction de l'air.

[ Dernière édition du message le 29/04/2021 à 13:30:19 ]

PourUnFlirt

PourUnFlirt

55 posts au compteur
Posteur AFfranchi
8 Posté le 29/04/2021 à 16:15:18
En ce moment je réfléchi à la question de l'approche initiale dead/live. Est-ce que je fais un studio complètement dead et je met des micros de captures sur tous les instruments acoustiques et tous les instruments de manière générale, pour ajouter un écho synthétique derrière? Ou est-ce que je fais un home studio beaucoup plus vivant? Je pense quand même pencher pour quelque chose de plus vivant... Je veux une image sonore qui soit à peu près correcte en beaucoup de points de la pièce pour que ce soit agréable pour tous les musiciens. Avec une salle complètement absorbante et dead, je pense que le sweet spot sera très réduit. Avec toutefois peut-être la possibilité de mettre une stéréo de proximité pour chaque musicien...
Mais je me demande si une salle complètement dead, avec des prises fatalement super dry mais un écho synthétisé en retour (qui arriverait avec un delay que je pourrais en plus contrôler) après les premières ondes dry, donnerait un son agréable et finalement aussi live que si la salle était plus réfléchissante... Un des critères premiers pour la construction de ce home studio c'est que je veux qu'y jouer à plusieurs soit agréable pour tous les musiciens.
PourUnFlirt

PourUnFlirt

55 posts au compteur
Posteur AFfranchi
9 Posté le 29/04/2021 à 17:10:33
Je pense quand même partir sur un studio live, le but c'est quand même aussi de mettre les mains dans le cambouis! ^^

Donc pour synthétiser rapidement ce que j'ai compris jusque maintenant, il faut que j'essaye d'obtenir une réponse en fréquence la plus linéaire possible (même si dans les graves c'est plus compliqué), un temps de délai entre les ondes initiales et les premières réflexions qui soit contrôlé et idéalement aux alentours de 20 ms (pour aider à l'image stéréo et identifier le timbre des instruments), une reverb qui s'atténue de façon linéaire (mais plus longue dans les graves et de plus en plus courte à mesure qu'on va vers les aigus), essayer d'avoir un sweet spot le plus large possible (la salle servira beaucoup aux performances lives).
Shreddator

Shreddator

1900 posts au compteur
AFicionado
10 Posté le 29/04/2021 à 18:11:46
Je pense que pour une pièce d'environ 10m², il n'y a pas tant de possibilités que ça. Déjà il y a forcément des modes propres très pénalisants dans les basses donc il faut absorber tout ce qui est en dessous de 200Hz. Au dessus il ne faut pas s'attendre à avoir la réverbération d'une grande salle. Sans viser la chambre chambre anéchoïque je crois que la seule solution si tu veux pouvoir mixer et enregistrer dans cette pièce c'est de viser une acoustique relativement morte.

Pour les mesures, tout ça, je ne suis pas acousticien donc mes connaissances sont limitées, je crois qu'il vaut mieux demander à un professionnel de t'aider.

Citation de PourUnFlirt :
Donc pour synthétiser rapidement ce que j'ai compris jusque maintenant, il faut que j'essaye d'obtenir une réponse en fréquence la plus linéaire possible (même si dans les graves c'est plus compliqué), un temps de délai entre les ondes initiales et les premières réflexions qui soit contrôlé et idéalement aux alentours de 20 ms (pour aider à l'image stéréo et identifier le timbre des instruments)


ça par exemple c'est impossible si ta pièce fait 10m²
cookies

Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives. Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus). Pour personnaliser vos cookies, merci de cliquer ici.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.