Mastering
Techniques du Son Mastering

Ultime étape dans la production d'un contenu audio, le mastering consiste à apprêter un mixage ou un enregistrement pour qu'il tire le meilleur parti du support ou du média auquel il se destine. Une phase d'autant plus cruciale car si un bon mastering ne rattrapera pas un mauvais mixage, un mauvais mastering peut assurément ruiner la qualité d'un projet dans son ensemble.

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail

Saturation lors de l'utilisation du limiteur

 
  • Signaler un abus
AuteursMessages

Danslalune

membre non connecté
Danslalune
6 posts au compteur
Nouvel AFfilié

1 Posté le 14/10/2019 à 16:40:20Lien direct vers ce postSignaler un abus
Bonjour tout le monde d'AF,

Voilà la première fois que j'écris un message après tous les mois passés à zieuter ce forum :D:

N'ayant pas trouvé ma réponse, je vous pose la question.

Je sais que le mastering ne s'improvise pas etc etc, mais ayant vu différentes personnes sur youtube expliquer les bases, je m'y suis tenté pour essayer de masteriser ma dernière piste.

Mon problème est le suivant : quand je pousse le limiteur au maximum (avant un début de saturation) et que je compare à l'oreille avec un autre morceau "référence", j'ai largement plus de 4 db en moins sur ma piste ...

J'ai bien compris qu'il me manquait des compétences sur cette partie, mais savez-vous comment je pourrais régler au mieux mon souci.

Merci à tous ceux qui prendront la peine de lire mon message. :D:

Bye bye

The Koala

membre non connecté
The Koala
2095 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 82

2 Posté le 14/10/2019 à 17:02:28Lien direct vers ce postSignaler un abus
Ce qu'il te manque c'est certainement du mixage. Le limiteur ne sert qu'à arrêter les crêtes un peu trop hautes, mais en aucun cas il n'est prévu pour "gonfler" le son à l'origine. Alors oui si tu le pousses, tu a l'impression que ça sonne plus fort, mais le limiteur pompe et ce n'est pas très agréable.

Ce qu'il faut faire, c'est compresser les pistes dynamiques à l'étape du mixage pour commencer directement à réduire leurs crêtes : tu fais petit à petit. Ensuite, à la fin, ton son sera déjà plus fort. Un limiteur te permettra de gagner encore un peu de dB et finir avec une prod qui sonne comme à la radio et qui a une forme de saucisse sans aucune nuance... Tu regarderas à l'occasion ce qu'est la Loudness War

rroland

membre non connecté
rroland
23522 posts au compteur
Modérateur thématique

Score contributif : 2 994

3 Posté le 14/10/2019 à 17:35:30Lien direct vers ce postSignaler un abus
Deux titres différents ne sont pas toujours comparables.
Cela dit, un limiteur n'est jamais transparent : dans la chaine de mastering, c'est même l'étage qui va amener le plus de distorsion.
Généralement, une compression avant le limiteur permet de gagner aisément du niveau, en restant relativement transparent si on le souhaite. Le limiteur vient ensuite amener encore du niveau supplémentaire.
Suivant les styles et ce qui est recherché, il interviendra peu ou beaucoup.

Quand un gros niveau sonore est recherché, cela se gère dès la composition, puis à l'enregistrement et au mixage. N'envisager le niveau sonore qu'au mastering ne rendra pas le même résultat que s'il est géré depuis la première étape.

Deltank

membre non connecté
Deltank
884 posts au compteur
Posteur AFfolé

Score contributif : 714

4 Posté le 14/10/2019 à 18:16:20Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation de Danslalune :
Mon problème est le suivant : quand je pousse le limiteur au maximum (avant un début de saturation) et que je compare à l'oreille avec un autre morceau "référence", j'ai largement plus de 4 db en moins sur ma piste ...


Tout l'art d'un mastering réussi réside justement dans le fait que ça sonne mieux pour autant de dB gagnés sur le VU mètre (RMS ou LUFS). Un spécialiste pourra gagner plus de dB que toi, et avec un meilleur rendu, c'est une question d'expérience et de maitrise technique. Il n'y a pas de recette miracle.
Il est également vrai qu'un bon mix de départ facilite grandement les choses.

Pour t'aider, équipe toi d'un bon outil de mesure, qui complètera ton oreil : Youlean Loudness Meter (version FREE ça le fait très bien).
Ensuite, essaye déjà de gagner du volume avec ton mix, en compressant un peu les pistes.
Ensuite tu appliques ton limiteur sur ton mix, en dosage léger, suivi d'un deuxième, différent, en série, en dosage léger aussi (chainer deux limiteurs différents c'est une astuce que certains utilisent aussi).
Règle d'or: Il vaut mieux multiplier les traitements de dynamique par petites touches, plutôt que de faire un seul gros traitement global.

Il y a deux grands type de compresseurs/limiteurs : les mono bande et multi bandes.
Les multi bandes sont plus complexe à maitriser, mais en général sont plus transparents, et te permettront de rééquilibré ton mix si nécessaire.

A toi de faire des essais. Avec le travail et l'expérience, tu finiras par approcher le résultat que tu attends.

"Le monde se divise en deux catégories : ceux qui passent par la porte, et ceux qui passent par la fenêtre." (Tuco)

[ Dernière édition du message le 14/10/2019 à 18:23:04 ]

Danslalune

membre non connecté
Danslalune
6 posts au compteur
Nouvel AFfilié

5 Posté le 14/10/2019 à 21:27:44Lien direct vers ce postSignaler un abus
Wouah merci pour vos réponses plutôt complètes :bravo:

En effet la compression est une compétence qui manque à mon arc .. J’ai bien compris le fonctionnement d’un compresseur mais j’ai toujours du mal à en trouver l’utilité. Je n’ai jamais l’impression d’avoir un son trop dynamique et quand je l’utilise, à part avec de gros réglage, je n’entend pas réellement la différence.

Mon mix terminé, j’ai pourtant l’impression d’avoir un son assez fort. Mais comme je l’arrête à -6db pour le bouncer avant le mastering, je reperds évidement du volume... il y a t-il une « norme » de dynamique à avoir ou même une autre indication avant le mastering ?

Pour information, la piste que je souhaite mixer une musique edm.

Encore merci pour votre retours

Jan mk2

membre non connecté
Jan mk2
147 posts au compteur
Posteur AFfiné

6 Posté le 14/10/2019 à 22:04:49Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation de Deltank :
Il y a deux grands type de compresseurs/limiteurs : les mono bande et multi bandes.
Les multi bandes sont plus complexe à maitriser, mais en général sont plus transparents,


Déjà, le concept de compresseur transparent m'apparait un peu suspect, mais compresseur multibande transparent, c'est carrément troublant.:-D

Un compresseur multibande, par définition, opére différemment dans chaque bande définie par l'utilisateur, avec des seuils et des taux de compressions éventuellement diffférents, et des constantes de temps différentes. Et en plus, les niveaux dans chaque bande varient, ce qui provoque des réactions différentes du compresseur dans chaque bande. Du coup, l'équilibre tonal est varie entre l'entrée et la sortie du compresseur. Ce n'est pas ce qu'on peut appeler de la transparence, de mon point de vue en tous les cas.

Par essence, un limiteur limite les excursions accidentelles au delà d'un niveau défini. Si les "accidents" sont trop nombreux, et surtout si ils durent trop longtemps, cela s'apparente à de la distorsion. Un limiteur est la forme de compression la plus destructrice, et ne doit servir qu'à limiter des petites crêtes.

Deltank

membre non connecté
Deltank
884 posts au compteur
Posteur AFfolé

Score contributif : 714

7 Posté le 14/10/2019 à 22:57:07Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation de Jan mk2 :
Un compresseur multibande, par définition, opére différemment dans chaque bande définie par l'utilisateur, avec des seuils et des taux de compressions éventuellement diffférents, et des constantes de temps différentes. Et en plus, les niveaux dans chaque bande varient, ce qui provoque des réactions différentes du compresseur dans chaque bande. Du coup, l'équilibre tonal est varie entre l'entrée et la sortie du compresseur. Ce n'est pas ce qu'on peut appeler de la transparence, de mon point de vue en tous les cas.


Je n'ai pas écrit transparent, mais plus transparent. La nuance est importante.
En attendant, que ça provoque des réactions différentes du compresseur dans chaque bande, c'est justement tout l'intérêt, car cela évite les effets de pompages des basses sur les registres médium/aiguë (entre autre). Et comme on peut ajuster les niveaux de chaque bandes, on peut rééquilibrer en cas d'écart, ce qui est impossible en mono bande. D'où une plus grande transparence (ce qui ne veut pas dire ultra neutre).

Après c'est sûr, un truc mal réglé, c'est jamais transparent. Mais ça, c'est valable pour tous les traitements...

"Le monde se divise en deux catégories : ceux qui passent par la porte, et ceux qui passent par la fenêtre." (Tuco)

[ Dernière édition du message le 14/10/2019 à 23:12:28 ]

Deltank

membre non connecté
Deltank
884 posts au compteur
Posteur AFfolé

Score contributif : 714

8 Posté le 14/10/2019 à 23:12:02Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation de Danslalune :
Mon mix terminé, j’ai pourtant l’impression d’avoir un son assez fort. Mais comme je l’arrête à -6db pour le bouncer avant le mastering, je reperds évidement du volume... il y a t-il une « norme » de dynamique à avoir ou même une autre indication avant le mastering ?


Si c'est toi qui fait le mix et ensuite le mastering, pas besoin de te prendre la tête.
Tu peux même travailler avec un limiteur sur le master dès le départ, comme ça tu auras directement le son final pendant l'arrangement et le mixage.
C'est une technique courante pour mixer un titre avec un rendu proche du résultat masterisé.

Ensuite il suffit de bouncer sans le limiteur, et d'envoyer le bounce à l'ingé de mastering, qui redonnera des dB supplémentaires, mais de manière plus transparente (dédicace à Jan mk2 ;) ).

Si tu veux, vient en MP, on verra ce que je peux faire pour ton master (c'est gratuit, profite :-D )

"Le monde se divise en deux catégories : ceux qui passent par la porte, et ceux qui passent par la fenêtre." (Tuco)

[ Dernière édition du message le 14/10/2019 à 23:13:56 ]

Jan mk2

membre non connecté
Jan mk2
147 posts au compteur
Posteur AFfiné

9 Posté le 14/10/2019 à 23:14:54Lien direct vers ce postSignaler un abus
Ben non, on ne rééquilibre pas en cas d'écart provoqué dynamiquement, sauf à défaire ce qu'on vient de faire (attention, truisme inside). Si on ne veut pas de pompage, on filtre le signal qui provoque le pompage (Side-Chain). Vraiment, vendre un compresseur multibande comme "plus transparent", c'est assez douteux (au sens ou on peut légitimement en douter).

De toutes façons, la vocation d'un compresseur n'est pas d'être transparent, sauf pour les modèles spécialisés en mastering et maniés par des gens qui savent faire.

rroland

membre non connecté
rroland
23522 posts au compteur
Modérateur thématique

Score contributif : 2 994

10 Posté le 14/10/2019 à 23:15:28Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation :
Déjà, le concept de compresseur transparent m'apparait un peu suspect, mais compresseur multibande transparent, c'est carrément troublant.

Pas du tout. Tu peux compresser en multibandes de manière transparente ou non. Tout va dépendre de la manière dont il est réglé.
En général, un "large bande" aura un effet "glue" plus prononcé, mais permettra de gagner moins de volume, quand un multi bandes permettra de gagner un peu plus de niveau.

Pourquoi un multi bandes peut-il être plus transparent? Parce que, à la différence d'un large bande, quand une zone de fréquences parvient au-dessus du seuil fixé, seule cette bande sera compressée, sans effet sur les autres bandes. Imaginons un kick qui tape un peu haut : la bande grave va intervenir, tandis que les autres n'interviennent pas. De plus, on peut régler chaque bande (en attaque, taux et relâchement) de manière plus adaptée si on le souhaite, alors qu'un large bande aura les mêmes réglages pour tout le spectre.
Si l'on veut colorer le multibandes, ou changer le balance tonale, on peut accentuer ou diminuer telle ou telle zone, ou compresser très différemment chaque bande de fréquences.

On peut aussi envisager la compression parallèle quand on veut à la fois compresser de manière importante tout en gardant des attaques franches.

[ Dernière édition du message le 17/10/2019 à 11:06:38 ]

Revenir en haut de la page