Mastering
Techniques du Son Mastering
Ultime étape dans la production d'un contenu audio, le mastering consiste à apprêter un mixage ou un enregistrement pour qu'il tire le meilleur parti du support ou du média auquel il se destine. Une phase d'autant plus cruciale car si un bon mastering ne rattrapera pas un mauvais mixage, un mauvais mastering peut assurément ruiner la qualité d'un projet dans son ensemble.
  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail

Mastering pour du direct vers Internet

 
AuteursMessages

Nick Zefish

offline
Nick Zefish
10105 posts au compteur
Modérateur thématique

Score contributif : 170

1 Posté le 18/05/2020 à 11:48:36
Salut à tous,

Il y a plusieurs sujets à propos du mastering vers différentes plateformes de streaming. Mais je crois qu'aucun ne concerne le son en direct (exemple au hasard: un concert confiné dans son salon). Comment fait-on quand le programme se déroule en direct, et qu'on n'a qu'une idée approximative de ce que sera le niveau et la dynamique du signal à venir ? Quelles mesures utilise-t-on ? Quelles valeur de niveau moyen et de dynamique vise-t-on ? Quelle est la chaîne de "mastering antenne" ?

[ Dernière édition du message le 18/05/2020 à 11:50:02 ]

rroland

offline
rroland
24414 posts au compteur
Modérateur thématique

Score contributif : 3 179

2 Posté le 18/05/2020 à 22:53:24
La recommandation pour les producteurs de podcasts serait de continuer à cibler -16,0 LUFS pour les fichiers stéréo et -19,0 LUFS pour les fichiers mono.
Il faut faire quelques essais avant de se lancer, pour voir si l’on est proche du niveau cible.
La chaîne comprendra idéalement un compresseur et un limiteur : il est conseillé de laisser au moins 1 dBTP de marge, mais il me semble que j’avais lu que 1,5 dBTP était encore mieux.

Chez Nugen Audio (Mastercheck), il existe un preset de mesure pour le streaming.

Danbei

offline
Danbei
1060 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 385

3 Posté le 31/05/2020 à 16:04:12
A toutes fins utiles, il y a un mini paragraphe (partie 8) dans ce document de l'AES sur le streaming en direct
http://www.aes.org/technical/documents/AESTD1004_1_15_10.pdf

[ Dernière édition du message le 31/05/2020 à 16:04:24 ]

Nick Zefish

offline
Nick Zefish
10105 posts au compteur
Modérateur thématique

Score contributif : 170

4 Posté le 03/06/2020 à 13:08:42
Oui j'ai lu ce document, mais sur le direct ils disent très peu de chose.

Question subsidiaire: forcer le grave en mono, en utilisant un filtre en mode M/S, ça a un intérêt pour une diffusion internet, ou bof ?

laurend

offline
laurend
2586 posts au compteur
Squatteur d'AF

Score contributif : 487

5 Posté le 04/06/2020 à 10:28:46
Comme la restitution peut se faire sur des systèmes très variés, la compatibilité mono est aussi importante.

MaximalSound.com
Le mastering algorithmique en ligne depuis 2010
Démo SoundCloud
Crédits YouTube

rroland

offline
rroland
24414 posts au compteur
Modérateur thématique

Score contributif : 3 179

6 Posté le 04/06/2020 à 12:42:09
Citation :
forcer le grave en mono, en utilisant un filtre en mode M/S, ça a un intérêt pour une diffusion internet, ou bof ?

Je ne comprends pas la question : pourquoi veux-tu forcer le grave?

Nick Zefish

offline
Nick Zefish
10105 posts au compteur
Modérateur thématique

Score contributif : 170

7 Posté le 04/06/2020 à 20:26:19
Je parlais d'utiliser un EQ en mode M/S, avec un coupe-bas vers 30-40Hz sur le canal M, et un autre vers 100-150Hz sur le canal S. Je comprends bien l'intérêt pour des musiques "dance" jouées en club où un canal sub est quasi systématique et souvent en mono. Mais est-ce que ça a un intérêt en diffusion web ? Sachant que les basse et grosse caisse sont mixées au centre quoi qu'il arrive.

Je me dis par ailleurs que pas mal d'auditeurs doivent utiliser un casque, ou les enceintes intégrées d'un PC portable ou d'un smartphone, et qu'il vaut mieux mixer avec une stéréo relativement réduite, non ?

[ Dernière édition du message le 04/06/2020 à 20:28:08 ]

Revenir en haut de la page