Audio Assault Head Crusher
+
Audio Assault Head Crusher

Head Crusher, Distorsion / saturation logicielle de la marque Audio Assault.

Prix public : 49 € TTC
Comparateur de prix
Petites annonces
Carl Co 26/09/2017

Audio Assault Head Crusher : l'avis de Carl Co

« Avis pour la version gratuite »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
Je ne possède que la version freeware du headcrusher
Si j'ai bien compris la différence est dans le nombre de paramètres, dans mon cas je n'ai qu'un gain, un volume, un LP, un HP et un Tone. Pas de preset non plus, mais bon...
Tout à fait d'accord avec l'avis précédent, on n'est pas là pour faire dans la dentelle, encore qu'en jouant bien avec les cut et le tone, on puisse arriver à quelques subtilités.
Je m'en sers pour la voix, et pour le réamp de batterie essentiellement mais il m'arrive d'y faire passer synthé, basse ou guitare plus rarement (je préfère travailler le son en amont avec des pédales dans ces cas là)
En effet, à peine le drive un peu avancé, on entend tout de suite l'épaississement et la saturation arriver, mais avec un outil pareil on s'en doutait un peu.
Personnellement je mets toujours un low cut au moins au tiers, et un léger hi cut d'un quart de la course et le tone légèrement vers l'aigu. Je trouve que sans ce genre de réglages, on rend vite une piste difficile à mixer.
Attention de bien comparer avec le bypass, on a vite fait de ne plus se rendre compte à quel point on peut charger la mule. Peut-être qu'on peut aussi un peu baisser le niveau de ce qui rentre dedans afin d'avoir un poil plus de subtilités de réglage du drive.
L'effet est outrancier, mais il me plait bien, malgré cette facheuse tendance à rendre la piste difficile à mixer si on a la main un peu lourde (et tout est fait pour qu'on l'ait)
J'imagine que les réglages supplémentaires de la version payantes sont pratiques, mais à mon avis on peut obtenir sensiblement la même chose avec les maigres réglages de la version free.
A essayer de toute façon.

MAJ 02/2018 : je m'en sers beaucoup dans une certaine esthétique (pop indé, noise, post rock), et j'en suis devenu assez friand. Je l'utilise beaucoup sur le bus de batterie, parfois les guitares ou basses, assez volontiers sur la voix, et même une fois sur le master!... Attention, en mettre sur toutes les pistes brouille l'écoute vraiment (célèbre contrepèterie).
A noter qu'il faut vraiment peaufiner l'EQ, sans quoi ça fait ressortir violemment une partie du spectre qu'on ne voulait pas toujours au départ, et quand je dis l'EQ, c'est bien sûr le tone global mais aussi les HPF et LPF. Typiquement sur le bus batterie, trop descendre le tone rend la grosse caisse et les toms vraiment trop devant, et ne pas utiliser de LPF met à coup sur les cymbales au premier plan. C'est dommage de pourrir un mix à cause d'un effet, donc il faut vraiment ouvrir les oreilles et ne pas hésiter à comparer avec et sans effet (aussi bourrin soit-il réglé...)
Autre chose, j'aime bien lui rentrer dedans avec déjà un gain un peu balaise, mais il y a toute une part de la (maigre) subtilité de réglage qu'on perd. La couleur est unique (dans le bon et le mauvais sens du terme...) mais j'avoue que ça me convient vraiment à mort pour certains trucs. Je recommande pour "délisser" un son, voire le pourrir allégrement https://static.audiofanzine.com/images/audiofanzine/interface/smileys/icon_bave.gif