TC Electronic NDR-1 Nova Drive
+
TC Electronic NDR-1 Nova Drive

NDR-1 Nova Drive, Saturation multiple ou autre saturation pour guitare de la marque TC Electronic appartenant à la série Nova.

Comparateur de prix
Petites annonces
Vibraphonik 08/06/2017

TC Electronic NDR-1 Nova Drive : l'avis de Vibraphonik

« Overdrive et distorsion analogique et programmable »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Correct Cible : Les utilisateurs avertis
Le Nova Drive est l'association de deux pédales analogiques : un overdrive et une distorsion. Son autre intérêt, c'est qu'elle est programmable : on la règle comme on aime, et on peut ensuite sauvegarder les réglages et les rappeler à volonté. 18 réglages différents sont programmables. La partie numérique ne sert donc qu'à commander les parties analogiques, il n'y a aucun traitement numérique du son.

La partie overdrive comporte les réglages classiques "gain" "tone" (filtre des aigus seulement) et "level", plus un mix dry/wet. On peut ainsi injecter du son clair en plus du signal overdrive, pour conserver une bonne définition du son.
Le son se rapproche un peu de celui du "Tube Screamer", avec un boost des mediums présent mais plus léger. Le contrôle du gain est assez étendu, d'un très léger crunch à des sons rappelant les riffs des premiers albums d'AC/DC. La dynamique du jeu est toujours bien respectée, ainsi que le son "naturel" de la guitare.
La commande du volume permet de bénéficier d'un bon boost supplémentaire dès lors qu'on pousse le gain au delà du premier quart de tour.

La partie distorsion comporte toujours les réglages "gain" et "level", ainsi que des contrôles séparés pour les graves et les aigus. Son son est clairement typé "rock" : les réglages ne permettent pas d'obtenir des sons de type "métal", dont les médiums sont très creusés. Le gain va d'une disto assez légère à un son lead "classique", sans aller dans les extrêmes. Le son est plus comprimé qu'avec l'overdrive, mais réagit malgré tout toujours bien aux nuances du jeu. La "personnalité" de la guitare et de ses micros apparaît toujours elle aussi.

La Nova Drive permet aussi de choisir le chemin du signal entre les deux effets : "overdrive-->distorsion" ou l'inverse "distorsion-->overdrive", ou encore les deux en parallèle. Dans ce dernier cas, entre le mix dry/wet de l'overdrive et les réglages du niveau des deux modules, on peut vraiment sculpter son son comme on veut. Ces réglages sont bien sûr sauvegardés avec les autres.

On peut ainsi se régler son overdrive favori, puis un son lead avec un boost de volume, éteindre les modules et sauvegarder. On pourra ensuite "allumer" à volonté l'un ou l'autre (ou les deux) des modules. Et si on veut une distorsion boostée par l'overdrive (ou l'inverse), c'est pareil.

Enfin, on peut choisir la façon dont les footswitchs commandent tout ça : normal ("on/off" indépendant pour les deux modules), toggle (allumer un module éteint l'autre), ou "bank" pour naviguer entre les différents présets.

Cette pédale demande donc du temps pour en explorer toutes les possibilités. Les sons proposés sont classiques et elle ne conviendra pas pour du métal, mais sa versatilité est excellente. Elle est alimentée en 12V DC / 380 mA (connecteur classique, adaptateur fourni, pas de piles) et fait très peu de bruit de fond comparée à d'autres distorsions. Les switchs sont silencieux. Elle dispose d'un port MIDI. Certains utilisateurs se sont plaints d'un manque de fiabilité, mais à mon avis quand on en trouve une qui fonctionne encore aujourd'hui, c'est qu'elle fait partie des bons lots !