Casio CZ-3000
+
Casio CZ-3000

CZ-3000, Clavier synthétiseur numérique de la marque Casio appartenant à la série CZ.

19/03/2009

Casio CZ-3000 : l'avis de Anonyme

4

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Voir Fiche Technique : C'est comme-ci on avait un double CZ-1000 ou un CZ-5000 sans séquenceur.

* Clavier : 61 touches (robuste et agréable, vélocité fixe par contre mais reconnaissance des vélocité en MIDI).
* Type de Synthèse : Distorsion de phase. C'est un peu de la FM quoi. On part avec une forme d'onde triangle, carrée, sinus ou autre et on la module par une autre, on distord la phase, ce qui conduit à une nouvelle forme d'onde (un oscilloscope permet de bien comprendre le phénomène).
* Polyphonie : 8 voix. (16 voix si on n'utilise qu'1 DCO par son, c'est suffisant sans plus).
* Multitimbralité : 8 voix (Ca c'est rare pour ce type de machine ; pensez que le DX7 n'est pas multitimbral! Il faut un TX802 pour avoir une multitimbralité de 8 voix).

UTILISATION

* Sons : 32 presets + 32 prog (c'est pas mal mais on arrive vite au bout).
* Combis : Non. Si! il y a un mode "Dual" qui permet de superposer 2 sons (et de réduire la polyphonie à 4 voix!).
* Split : Oui (1 point).
* Sorties Audio : Stéréo.
* Stockage Externe: Cartouche. (Sysex ?). La cartouche (Ram Cartridge RA-3) est indispensable car il faut savoir que les 3 piles derrière la machine servent à alimenter la mémoire de la machine. Piles nases = preset perdues (sans doute le mien est vieux, c'est pour cela mais attention).
* Séquenceur : Non.
* Affichage : LCD. Petit.
* Portamento : Oui. Sympa.

Comme de coutume, de nombreux boutons pour aller directement à l'essentiel. Ce synthé n'a pas énormément d'options mais c'est suffisant pour moi qui débute dans le hardware. Du coup, il est très ergonomique. Le manuel est exhaustif et il existe plusieurs documents pdf avec des tutoriaux pour les sons, des explications sur la technique de production du son, etc... Tout est compatible entre CZ !

SONORITÉS

* Nombre de Générateurs : 2 DCO. Etonnantes sonorités lorsqu'on est né dans l'ère du 100% numérique. Je n'aurai jamais imaginé une différence entre un DCO de VST et un DCO physique, matériel. Et bien je dois le dire, je préfère ce son des années 80 car je trouve qu'il a une résolution particulière. C'est sans doute dû au fait qu'à l'époque les composants étaient de bonne qualité, que les entreprises ne cherchaient pas toujours l'économie mais ça sonne, c'est équilibré, pas besoin de retoucher à mort le son pour que ce soit harmonieux. On dirait que les composants font vraiment le son et non pas une émulation de son comme font les programmes informatiques. Il est vrai que les composants émettent un peu de souffle mais ça commence à dater. Autre aspect incongru, il y a moins de souffle qu'un Yamaha DX7 IIFD.
* LFO : 1. Pas très ergonomique mais efficace.
* Enveloppes : 3, 8 segments (8 L et 8 R). Fallait y penser (permet de faire des sons à rebondissements, avec du relief quoi).
* Filtres : 2 DCW Pareil, incroyable. En bidouillant les filtres, je me rends compte à quel point on souffre avec les VST qui accrochent, qui ne sont pas fluides, qui sonnent métallique ou plat. Et pourtant, c'est du digital. Il me faut réfléchir encore à tout ça.
* Effets : Chorus (4 effets en tout ?). Oui, 4 car Chorus, Portamento, LFO et Glide sont comptés dedans. Il y a les options "Ring Modulator" ou "Noise" dans lesquelles on peut faire passer les DCO. Mon chorus ajoute beaucoup de souffle et crachotte un peu mais bon.

Les sons se font vieux, pas réalistes car ce n'est pas le but pour moi, mais le paramètre que peu de scientifiques prennent en compte dans l'analyse spectrale et qui pour moi est essentiel, la "résolution" du son, je ne sais trop comment l'appeler car c'est lié au timbre mais ce n'est pas que le timbre(à bon entendeur ?) est chouette ! Ca sonne authentique. Je prends les meilleurs VST avec un son programmé à l'identique, ça sonne métallique dans ma carte son MiaMidi alors que si je lui colle le synthé hardware, je ne sais pas, c'est équilibré, agréable, ça sonne dynamique, au premier plan... De plus, les sorties sont plus fortes au niveau du volume qu'un DX-7 (à titre indicatif, j'aime beaucoup le DX-7 lol!), ce qui permet de l'introduire discrètement dans un mix.

AVIS GLOBAL

Je l'utilise depuis moins d'un an.
Ce que je préfère je pense, c'est me plonger dans la programmation d'un synthé hardware (marre des clics de souris) mais sans nostalgie, juste pour la qualité du son et le fun. Avec un oscilloscope, je m'amuse beaucoup et j'en ai tiré comme leçon que : plus la source sonore est de qualité, plus l'inspiration musicale est au rendez-vous. Comme je compose pas mal c'est temps-ci, c'est qu'il doit pas être si mal. Je mettrai des démos si j'ai le temps et je referai ce choix malgré la quinzaine de kilos surtout que je l'ai payé moins de 100€ frais de port compris sur ebay. Un des plus underrated synth!