Synthèse Sonore
Techniques du Son Synthèse Sonore
Qu'elle soit soustractive, additive, FM, granulaire ou encore à tables d'ondes, la synthèse a révolutionné l'histoire de la musique en ouvrant grand la porte à toutes formes d'expérimentation, de la musique au sound design.
  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail

Transformée de Hilber-Huang

 
  • Signaler un abus
AuteursMessages

plutonak

membre non connecté
plutonak
1092 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 80

1 Posté le 10/08/2013 à 07:12:23Lien direct vers ce postSignaler un abus
Bonjour,

il n'y a, a priori, aucun message discutant de l'utilité de la transformée de Hilbert-Huang en traitement et synthèse sonore. Savez-vous s'il existe des VST utilisant cet algorithme ?
Un petit lien : https://en.wikipedia.org/wiki/Hilbert%E2%80%93Huang_transform

Il ne semble pas y avoir beaucoup de références en français.

EraTom

membre non connecté
EraTom
2282 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 300

2 Posté le 10/08/2013 à 13:19:28Lien direct vers ce postSignaler un abus
Je ne suis pas sûr que ce soit super intéressant...

Le truc que je trouve particulièrement étrange c'est l'utilisation arbitraires des splines (il existe d'autres méthodes) pour l'interpolation des extrémums afin de retrouver l'enveloppe :
- La transformation d'Hilbert permet normalement de le faire https://kurage.nimh.nih.gov/meglab/Meg/HilbertTransform
- Les splines imposent des dynamiques qui ne correspondent pas à celle d'un signal audio,
- Avec cette méthode de recherche des max et min ; que ce passe-t-il pour un signal entaché de bruit ?

Je n'ai pas franchement le temps ou le courage de faire mes propres simu, mais je mettrai ma main à couper que l'on tombe sur un "problème mal posé" :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Probl%C3%A8me_bien_pos%C3%A9

C'est le 3ème point qui semble faible ; si le niveau de bruit est relativement important (SNR à préciser) tu peux obtenir des enveloppes totalement différentes d'une réalisation à une autre et ça à un gros impact sur la décomposition finale avec la création de gros artefacts.
(En parcourant les publi de Huang &co je ne trouve d'ailleurs pas de discussion ou de simulation montrant le comportement pour de faibles SNR).


Ce que je veux dire par là c'est que depuis 1998 il n'y a toujours pas de fondement mathématique rigoureux : parfois ça marche super bien, parfois ça ne marche pas du tout, et "on" ne sait pas vraiment pourquoi.
Huang le dit lui-même dans un papier de 2008 et la situation n'a pas avancée.
https://www.msri.org/people/members/2008cc/Projects/Project_5B_Ice_Core_EMD/HuangWu_EMD_RevGeo_2008.pdf
§8 Conclusion [118]


Disons que s'il y a un intérêt à creuser cette méthode (et je n'en suis pas vraiment convaincu) elle est loin d'être mature et maîtrisée ; il faudra que ça passe par des fondements mathématiques rigoureux pour expliciter le comportement de cet algo.


On est très loin du niveau des travaux de Sabine van Huffel (et de tous ceux qui s'en inspirent), par exemple, sur les décompositions en sous-espace signal / bruit pour l'estimation des paramètres d'un modèles sinusoïdes amorties, par exemple, qui tardent toujours à s'imposer dans l'audio grand public.

[ Dernière édition du message le 10/08/2013 à 13:21:14 ]

plutonak

membre non connecté
plutonak
1092 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 80

3 Posté le 10/08/2013 à 15:19:10Lien direct vers ce postSignaler un abus
merci pour cette réponse détaillée. En effet, cette transformée est empirique et donc sans base mathématique solide. Je me disais juste qu'il y avait peut-être quelque chose à extraire de cet algorithme pour créer des effets particuliers.
Revenir en haut de la page