Synthèse Sonore
Techniques du Son Synthèse Sonore

Qu'elle soit soustractive, additive, FM, granulaire ou encore à tables d'ondes, la synthèse a révolutionné l'histoire de la musique en ouvrant grand la porte à toutes formes d'expérimentation, de la musique au sound design.

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail

bruit blanc lissé ?

 
  • Signaler un abus
AuteursMessages

EraTom

membre non connecté
EraTom
2282 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 300

11 Posté le 06/10/2018 à 12:03:50Lien direct vers ce postSignaler un abus
Ok... Et bien là c'est bien plus simple.


Sans aucune condescendance, c'est un problème de base en traitement du signal. Tes questionnements montrent que tu essaies de courir sans savoir marcher.

C'est ambitieux mais ça risque surtout de t'envoyer dans le mur. Commence par acquérir un bouquin qui présente les rudiments du traitement du signal (Je ne te parle pas des lignes de code et des DSP mais des rudiments mathématiques qui permettent la modélisation des signaux et des traitements).


Je pars en weekend ; je prendrais le temps de te faire une réponse à mon retour si personne ne l'a fait d'ici là ou si tu n'es toujours pas parti dans une librairie pour trouver les info qui te manquent ;-)

Artefact53

membre non connecté
Artefact53
54 posts au compteur
Posteur AFfranchi

Score contributif : 50

12 Posté le 06/10/2018 à 13:47:14Lien direct vers ce postSignaler un abus
tout à fait d'accord, c'est d'ailleurs un des aspects qui me fascine avec l'approche virtuelle du son : sans savoir marcher, j'ai depuis 20 ans créé mes propres synthés, effets (vst bien entendu, avec des logiciels tels que synthedit, reaktor...) que j'utilise dans mes compos et c'est super plaisant, car après tout quand ça sonne c'est le principal. C'est clair que lorsqu'on veut aller un tout petit peu plus loin, on est confronté à des lacunes théoriques mais je trouve cela passionnant et je ne demande qu'à apprendre ! Un autre point qui me questionne c'est justement que lorsqu'on évolue dans l'audio virtuelle on doit pouvoir s'affranchir des contraintes du traitement audio analogique. Si je compare au domaine de la photo, lorsqu'on fait de la transparence avec une couche alpha dans photoshop ou autre, on sait que dans la vrai vie c'est impossible à réaliser. Je ne suis pas certain qu'une personne qui fait du traitement d'image en 2018 doit forcément connaître les techniques de développement argentique en labo, bref c'est aussi l'avantage du traitement numérique que de s'affranchir des limites du monde analogique. D'ailleurs à mon avis la mode actuelle qui consiste à reproduire du matériel mythique hardware (vintage ;) ) en vst est ridicule et finalement contre productive car elle bride la créativité

[ Dernière édition du message le 06/10/2018 à 13:48:47 ]

EraTom

membre non connecté
EraTom
2282 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 300

13 Posté le 07/10/2018 à 10:00:49Lien direct vers ce postSignaler un abus
Ton EQ est un système linéaire :
- tu peux appliquer indifféremment un gain en amont ou en aval de l'EQ, tu obtiens au final le même résultat ;
- si tu fais la somme de deux signaux en entrée de l'EQ tu obtiens le même résultat que si tu avais fait la somme en sortie.


Pour un système linéaire, la transformée de Fourier de la réponse impulsionelle est égale à sa fonction de transfert.

Ça tombe bien parce ce qui t'intéresse c'est justement la réponse en fréquence de ton EQ, et donc sa fonction de transfert dans l'espace de Fourier (pour faire simple).


Concrètement, en numérique il te suffit de générer un signal qui ne contient que des 0 et un seul échantillon à 1 (1 : pleine échelle).
Je te conseille de laisser pas mal de 0 avant et après l'impulsion :
- certains filtres non causeaux obligent à introduire un décalage du signal et répondent "avant" l'impulsion ;
- les filtres à réponse impulsionnelle infinie, comme leur nom l'indique, on une réponse qui s'étale sur l'infini. Il faut la tronquer lorsque qu'elle devient négligeable.


Tu fais passer ce signal dans ton EQ puis tu enregistres la sortie (sans aucun autre traitement).

Il te suffit ensuite de calculer la FFT du signal de sortie pour obtenir la réponse de l'EQ.


"Suffit" ce n'est pas pour autant trivial. Tu sais quoi de tout ce qui est 0 parking, fenêtre, etc. ?

JepMetalway

membre non connecté
JepMetalway
1324 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 448

14 Posté le 07/10/2018 à 10:16:25Lien direct vers ce postSignaler un abus
Hors sujet :
Tu ne veux pas plutôt parler de zero-padding ?

 "Je n'aime pas les spécialistes. Pour moi, se spécialiser, c'est rétrécir d'autant son univers."

Claude Debussy

 

TLH - Thus Live Humans : Bandcamp Facebook

Nouvel album "Duality" disponible

EraTom

membre non connecté
EraTom
2282 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 300

15 Posté le 07/10/2018 à 18:33:08Lien direct vers ce postSignaler un abus
O padding oui, que mon correcteur orthographique s'évertue à changer en "passing" ou "parking"... :-p

Et d'ailleurs je viens de voir qu'il m'a remplacé fenêtrage par fenêtre également.

[ Dernière édition du message le 07/10/2018 à 18:35:03 ]

NSEaProtector

membre non connecté
NSEaProtector
192 posts au compteur
Posteur AFfiné

Score contributif : 413

16 Posté le 08/10/2018 à 12:08:04Lien direct vers ce postSignaler un abus
Même si c'est peu hors sujet, avec quoi feriez vous un sweep de calibration audio (sample, synthé quelconque ? )

EraTom

membre non connecté
EraTom
2282 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 300

17 Posté le 08/10/2018 à 22:15:18Lien direct vers ce postSignaler un abus
Personnellement, dès que c'est pour du traitement du signal numérique ou de la mesure que je souhaite parfaitement maîtriser j'utilise un outil du genre Matlab.

Je synthétise donc des samples avec des scripts que j'ai écrit selon mes besoins ou j'utilise des fonctions que je connais bien (et qui sont correctement documentées).

Artefact53

membre non connecté
Artefact53
54 posts au compteur
Posteur AFfranchi

Score contributif : 50

18 Posté le 13/10/2018 à 09:44:13Lien direct vers ce postSignaler un abus
pour faire un sweep, j'ai déjà utilisé l'outil de synthèse de feu soundforge, mais on peut le faire assez facilement avec un LFO qui module la fréquence d'un oscillateur (onde sinusoïdale par ex). Matlab est surement parfait, sinon c'est possible aussi avec audacity (avec quelques lignes de code) : https://stormconsultancy.co.uk/blog/development/dev-tutorials/sine-wave-frequency-sweep-with-audacity/
Revenir en haut de la page