Se connecter
Se connecter

ou
Créer un compte

ou

Sujet Conversion numérique interne : pas sûr d'avoir tout compris .

  • 7 réponses
  • 4 participants
  • 373 vues
  • 3 followers
1 Conversion numérique interne : pas sûr d'avoir tout compris .
Mettons que j'échantillonne ma prise de son en 24 bits.
Que mon logiciel la convertisse en 32 bits en interne, mais que mon plug-in lui tourne en 24 bits.

Est-ce que concrètement il y a à chaque étape une conversion, c'est à dire 24 > 32 pour le séquenceur, puis 32 > 24 pour le plug-in et re 24 > 32 pour revenir au séquenceur et re 32 > 24 pour pouvoir attaquer mon DAC qui lui est en 24 bits ?


Car si c'est le cas, il doit y avoir des erreurs à chaque étape, donc un son au final très déformé, non ?


Je suis sûrement à côté de la plaque, ça me parait un peu dément. Donc si quelqu'un peut m'expliquer pourquoi ?
myspace.com/lesymptome Qui joue du clavier ??
2

Citation : Que mon logiciel la convertisse en 32 bits en interne



si la tu parles de la resolution interne de ton logiciel, voila ce qui se passe:
la resolution des traitements du logiciel que tu fais sera en 32 bits float, car les ordis ne gerent pas directement le 24bits, en effet, ils bossent avec 8, 16 ou 32 bits. la base est de 8 et tu multiplies tjrs par 2. c est pour ca qu e memoire vive par exemple tu as 256Mo, 512Mo, 1024Mo et pas 768Mo.

dans la conversion 24bits--> 32bits float tu ne perd pas ta qualite 24 bits; tu la maintiens, le traitement est applique en 32 bits (fades, pan, effets temps reels...) et a la conversion 32bits float--> 24bits c est pas comme si tu passais du 24 au 16bits, ici tu perds beaucoup moins d infos car, en gros, tu n utilisais pas toutes l echelle 32 bits.

il y aurait un probleme si tu as un son 24bits et que tu y appliques des traitements 16bits auquel cas il perd enormement en qualite a la conversion 24--> 16bits.

Citation : Mettons que j'échantillonne ma prise de son en 24 bits


on echantillonne plutot en kHz, la c est ton pas de quantification.

G

SharktOoth

3

Citation : dans la conversion 24bits--> 32bits float tu ne perd pas ta qualite 24 bits; tu la maintiens, le traitement est applique en 32 bits (fades, pan, effets temps reels...) et a la conversion 32bits float--> 24bits c est pas comme si tu passais du 24 au 16bits, ici tu perds beaucoup moins d infos car, en gros, tu n utilisais pas toutes l echelle 32 bits.




Justement, pour traiter le son, le séquenceur n'a pas besoin de le convertir ? C'est là où ça m'échappe ...
myspace.com/lesymptome Qui joue du clavier ??
4
5
Si, il le convertit selon sa resolution interne. et pr les plug la plupart s adaptent au format de ta session sinon il y a une autre conversion. c est evidant qu a chaque conversion du a qques pertes, mais tout est fait en intrne, donc numerique --> numerique alors c pas comparable a plusieurs conversion DA ou AD.
G

SharktOoth

6
Sur le principe, chaque conversion implique des distortions, c'est clair. Mais dans la mesure où avec 24 bits on est déjà bien au dessus de ce qui est mesurable, je pense que tout simplement les distortions introduites par des passages entre 24 et 32 sont tout à fait négligeables, sauf si bien sur les algorithmes ont été faits en dépit du bon sens.

Le même principe appliqué entre 12 et 16 bits, après quelques aller-retour, ça risquerait de donner du pas propre, inversement.

Faites le test suivant: prenez un Wav 16 bits 44.1 kHz, passez le en mp3 et repassez le en wav et rebouclez plusieurs fois. Là, les distortions, on les entend carrément, parce qu'il n'y a pas de marge par rapport aux capacités de l'oreille.
7
Je ne vois pas trop ce que tu entends par "marge" (à part la femme d'Homer, bien sûr). On parlerait de fréquence d'échantillaonnage et tu me dirais que la distortion induite par une conversion de 96 Khz à 192 Khz est inaudible parce que largement au delà de la bande passante de l'oreille humaine, je comprendrais.


Mais concernant la dynamique c'est un concept que je ne comprends pas. Tu me diras, on peut raisonner pareil et se dire que la plupart des gens n'entendent pas les écarts inférieurs à 1 db donc entre 24 et 32 bits les erreurs éventuelles sont inaudibles à fortiori.

Mais je ne pense pas que ce soit aussi exact : elles interviennent dans le domaine audible (en therme de fréquences) et si une erreur est impossible à détecter, une erreur n'arrive jamais seule et on tombe vite sur des distortions audibles même en 24 bits : il suffit de comparer deux enregistrements à ce format avec des convertisseurs plus ou moins bons pour s'en rendre compte.
myspace.com/lesymptome Qui joue du clavier ??
8

Citation : Mais concernant la dynamique c'est un concept que je ne comprends pas. Tu me diras, on peut raisonner pareil et se dire que la plupart des gens n'entendent pas les écarts inférieurs à 1 db donc entre 24 et 32 bits les erreurs éventuelles sont inaudibles à fortiori.



C'était l'hypothèse que je faisais: la résolution disponible au delà de 24 bits fait que les erreurs sont de l'ordre du pouillème de dB.

Mais tu a raison: la résolution, même très fine, n'est pas une assurance contre la distortion si les algorithmes ne sont pas correctement conçus. On voit la même chose sur des images numériques, avec des résultats dégueulasses ou nickel selon le soft utilisé pour les traitements, même avec de très bons écrans.