Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Boss SYB-3 Bass Synthesizer
Photos
1/111

Test Boss SYB-3

test
Test Boss SYB-3

Le SYB-3 est trompeur. Il se présente sous un format pédale d'effets de BOSS (12,5 cm X 5,5 cm), mais il contient un VCO (oscillateur interne) qui en fait un véritable synthétiseur analogique. Il possède également un processeur d'effets numérique, produisant soit 2 auto-wah, soit 2 nappes saturées. Il dispose d'une entrée instrument, spécialement dédiée à une basse électrique, mais on peut y brancher n'importe quoi (guitare, orgue, voix...), de deux sorties (mono ou stéréo avec séparation des signaux instrument/synthé), et d'une prise adaptateur secteur, très utile puisque la pile 9 Volts fournie avec la machine sera avalée en moins de trois heures. Un sticker est offert, résumant les formes d'onde disponibles ; on le colle comme un pense-bête sur le côté de la pédale.

Boss Syb3Pour le mettre en route, il suffit de bran­cher sa basse ou un clavier, et de jouer. Soit l’ins­tru­ment déclenche le VCO qui produit alors un son analo­gique, soit le son passe dans le proces­seur d’ef­fets. Ce synthé est idéal pour les bassistes qui veulent goûter au synthé­tique, car ils peuvent garder leur cher instru­ment.

Capa­ci­tés

Les sons sont program­mables grâce à 3 poten­tio­mètres réglant la fréquence, la réso­nance, et la décrois­sance de l’onde. Ces réglages sont très fins, et donc, quoique mini­ma­listes, ils suffisent ample­ment pour avoir une large palette sonore. Un sélec­teur permet de choi­sir l’une des ondes du VCO ou l’un des effets.

Côté numé­rique, les filtres réagissent à la puis­sance du signal instru­ment : plus vous jouez fort, plus l’ef­fet sera impor­tant. Notez enfin que ces effets auto­risent la poly­pho­nie, contrai­re­ment aux sons du VCO.

Ce synthé étant de petite taille, il n’y avait pas de place pour un sub-oscil­la­teur, ni pour un géné­ra­teur de bruit. Pas de problème : les ingé­nieurs de BOSS ont prévu 2 ondes avec un bruit blanc inté­gré, 1 onde jouée à l’oc­tave infé­rieure, et 1 onde avec le bruit et à l’oc­tave infé­rieure.

Il existe une fonc­tion « hold » pour créer faci­le­ment une nappe : jouez une note, appuyez sur la pédale et gardez le pied dessus… la note est bloquée, et vous avez une nappe. C’est primi­tif, mais effi­cace, et vous pouvez jouer de la basse ou d’un clavier avec une nappe synthé­tique en fond.

Trois défauts appa­raissent à l’uti­li­sa­tion : la SYB-3 ne réagit correc­te­ment qu’à un signal assez fort. La mono­pho­nie, qui empêche les notes liées (le SYB-3 ne les comprend pas) et les accords. La mémoire, car il n’a aucun système de sauve­garde. Il faut donc repro­gram­mer les sons à chaque fois. C’est là qu’on est soulagé de n’avoir que trois para­mètres à régler !

Cela dit, ces défauts sont aussi un des carac­tères des vieilles machines analo­giques, et c’est ce qui les rend vivantes. C’est leur charme, et on peut adorer (comme moi) ou détes­ter.

Le son

Le VCO délivre 3 formes d’ondes : dents de scie, carré, carré dédou­blé. Il y a 4 varia­tions : dents de scie – 1 octave, dents de scie + bruit, carré dédou­blé + bruit, dents de scie + bruit – 1 octave.

Inutile d’es­sayer de défi­nir tous les sons, on peut faire pratique­ment ce que l’on veut. Les points forts : des sons doux, grinçants, de bons graves (normal pour un synthé-basse), des nappes space, des sons genre tirs de laser. Dans les infra-grave le rendu est impres­sion­nant. Le chan­ge­ment de son en temps réel est un régal, et c’est telle­ment simple ! Disons que le son 4 (sawtooth-1 oct.) est idéal pour les basses genre Moog, bien que le son du Moog et celui du SYB-3 soient tout de même légè­re­ment diffé­rents. Celui du SYB-3 est un peu plus propre. Le son 3 (double square) donne des nappes impres­sion­nantes. Le mode 1 (dents de scie) donne des sons simples, le 2 des sons glacés. Les autres, avec le bruit blanc, sont agres­sifs.

Notez que si le signal instru­ment n’est pas assez puis­sant pour déclen­cher le VCO, il peut déclen­cher le bruit blanc : vous avez ainsi des nappes de « vent élec­tro­nique » dignes des VCS 3 et autres engins des 70's..

Les effets numé­riques sont puis­sants. Il y a une nappe satu­rée normale, une inver­sée, une wah normale, une wah inver­sée. Si l’on sort des sons de synthé propre­ment dits, ces effets vous donnent l’oc­ca­sion de vous passer de multi effets basse. Avec le SYB-3, vous dispo­sez d’un trans­po­seur (grâce aux sons de synthé à l’oc­tave infé­rieure), d’une disto (extrè­me­ment puis­sante), et d’une auto-wah.

Pour résu­mer, disons que les sons sont dans la grande tradi­tion des analo­giques 70's, et que c’est avant tout cela qu’il faut cher­cher dans ce synthé basse.

Fiche tech­nique et bilan

Année de sortie : 1996
Réglages : fréquence, réso­nance, decay
Sélec­teur : 7 formes d’onde (VCO). 4 effets (PWM)
Conver­sion : 19 bits (AD) / 16 bits (DA)
Connec­tique : 1 entrée jack 6,5
2 sorties jack 6,5 : mono (instr. + synthé.) ou stéréo (instr. et synthé sépa­rés)
Alimen­ta­tion : adap­ta­teur ou pile 9V
Dimen­sions : 12,5 cm X 5,5 cm X 7 cm
Poids : 400g

 

Points forts
  • de vrais sons analogiques
  • la simplicité d'utilisation
  • la finesse des réglages
Points faibles
  • pas de mémoire
  • monophonique
  • consomme énormément de piles
Soyez le premier à réagir à cet article

    Vous souhaitez réagir à cet article ?

    Se connecter
    Devenir membre
    cookies
    Nous utilisons les cookies !

    Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
    Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

    Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

    Tous nos cookies
    Cookies non soumis à consentement
    Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
    Google Analytics
    Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
    Publicités
    Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

    Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

    Tous nos cookies
    Cookies non soumis à consentement

    Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

    Google Analytics

    Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

    Publicités

    Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


    Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
    Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.