Peavey ValveKing 112
+
Peavey ValveKing 112

ValveKing 112, Ampli combo tout lampe pour guitare de la marque Peavey appartenant à la série ValveKing.

moi_34 13/10/2017

Peavey ValveKing 112 : l'avis de moi_34

« Un avis d'electronicien.. »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Correct Cible : Les utilisateurs avertis
Cet avis est ici parce que je ne vois pas où le mettre ailleurs
Si cela est hors propos, je l'enlève.

On a déjà tout dit sur le son:
Pour l'exemplaire que j'ai
- ça sonne pas comme un bon lampe
- ça perce pas le mix
- c'est mou, pas de dynamique
- le réglages G/M/A ne servent quasi à rien
- la disto est bizarre, très fuzz
- pas très puissant pour un 50W lampe

Bref, on est très loin d'un Mesa, d'un Twin, d'un JCM, d'un Diesel..

Démontage:
1) les tensions filament des lampe sont complètement hors norme
Entre 7,2V et 5,5V, alors qu'elle devrait être de 6,3V à +- 0,5V maxi
Cela entrainera (ou a déjà entrainé) une usure prématuré des tubes.
Le chauffage des tubes étant effectué ici en série, un tube fatigué fatiguera aussi rapidement les autres, sans parler des capacités de découplages chauffage qui risquent d'être en surtension (et faire boum :-D ) .

2) La HT de 475V à vide s'effondre à pleine puissance: transfo alimentation limité en puissance. Peut être l'origine de cette sensation de manque de dynamique et de puissance.

3) les fréquences choisies pour l'égalisation ne sont pas orientées guitare.
On peut avoir des grosses basses molles et envahissantes, ou des aigües très cristallins, mais pas moyen d'avoir du haut médium, du bas médium, de l'agressif ou du doux, du présent, du son quoi.
On changera quelques valeurs de composants.

4) Le HP signé Peavey ressemble à un Eminence Legend 1216. Il sonne 'Americain'.
Il semble avoir un très bon rendement.

5) la distorsion est amenée par un tête bêche de diodes 1N4148, d'où cette disto fuzzy et écretage brutal et pas beau. Dur de jouer du Santana, du blues ou du crunch la dessus.

Les composants utilisés sont de bonne qualité. La tôlerie et la mécanique sont bien.
C'est pas du Subzero, mais c'est pas du Mesa non plus.

On a effectué les modif pas chères suivantes:
- changer (ou ajouter) les capacités de découplage cathode des ECC83. C'était des 22µf, on a mis des 1µf (comme Mesa). On a un excellent filtre passe haut 100Hz à pente très raide.
- les correcteurs de tonalités clean/disto ont été copiés sur les Mesa dc5/dc2 . Il a fallu déposer la carte préampli pour shunter des pistes (c'est du boulot à démonter). L'ampli est beaucoup plus versatile. On peut avoir un son plus présent.
- shunt des diodes disto par un condo (moins de fuzz, mais plus crunchy)
- suppression du réglage bizarre texture/résonnance, qui n'est pas du tout un réglage de classe A/B, et qui n'apporte que du brouillon.
L'ampli paraitra déjà un peu plus réactif, plus naturel.
Pour moins de 200€ d'occasion.. il peut être intéressant pour un débutant.
** faites attention au 475V ! **
Mais il n'y a toujours pas de présence sonore.

Modifications onéreuses et efficaces:
- changement du transfo d'alimentation pour un plus puissant (qui trainait chez moi), et pour alimenter les tubes en 6,3V (plutot que 19V par 3) avec une HT bien plus solide. On a obtenu les 14V nécessaires à la partie transistor (reverb et commutations) à partir du 6,3V avec un doubleur de Latour. Le transfo possède un enroulement 40V pour le Bias des tubes de puissance. Il a fallut gratter et fabriquer quelques pistes du CI pour alimenter la partie puissance en 6,3V. Les 50W sont maintenant bien audibles, et les tubes sont fiabilisés. Et voilà .. lol :bravo:

Le changement de HP pour un Celestion donnera un son plus Marshall que Fender, moins cristallin et plus présent dans les médiums. Mais on ne gagnera pas plus.

On peut aussi changer la ligne de réverb, pour une plus longue et 3 ressorts. Ne pas oublié de changer la gain de l'ampli de l'unité Reverb. Je ne l'ai pas fait.

Un autre article https://fr.audiofanzine.com/tete-d-ampli-guitare-tout-lampe/peavey/valveking-series-valveking-100-head/pedago/tutoriels/valveking-mods-amelioration-lampes-bias-5435/
me conforte dans ses modifs.

Et on a changé le transfo de sortie (dont la qualité est très importante dans un ampli lampe) . Aaaahh... cela a enlevé la dureté des aigues qui claquaient quelquefois, ça a aussi enlevé le coté pâteux et envahissant des basses. cela a redonné du tactile à la guitare, ça donne une superbe dynamique (miam les crunchs et le jazz), et les notes chantent enfin. Et voilà un Excellent ampli, pour jouer de tout (sauf du métal, parce que je sais pas :-D ), et qui se tient bien face à un Mesa Boogie DC3. Cela fait beaucoup de changements onéreux, sauf si les pièces traînent sur des étagères lol. N'hésitez pas à change le transformateur de sortie pour un très bon (car un pas cher est toujours très mauvais) ;)

Rajout: la caisse est pas bien non plus. Bois très fin et peu rigide, et génère des vibrations désagréable en vibre. Pensez à la renforcer avec des tasseaux ou contreplacages. Car le HP d'origine est un très bon HP qui marche très bien dans un caisson normal (solide) . Beaucoup de dynamique, plus d'harmoniques et moins de médium qu'un Célestion. Un Eminence série US.

En résumé: pour transformer ce VK112 en très bon ampli, il faut quand même changer beaucoup de choses. Les 2 transformateurs coûtent 250€ neufs. Rajoute les heures de main d'oeuvre et le prix d'achat en occase, et on arrive à 400-600€. Et je ne sais pas si les composants passifs utilisés sont endurants. Considérez que pour 120€, vous achetez une caisse en bois, un chassis métal et des CI précablés. Et que si vous avez déjà des bons transfos à disposition, et que vous savez bricoler et calculer, alors oui, c'est amusant de le Upgrader. Sinon, je pense qu'il vaut mieux chercher du Engl ou du Mésa ou autre en occasion pour quelques euros de plus, ne serait ce que pour la revente. :-D