PSP Audioware VintageWarmer 2
+
PSP Audioware VintageWarmer 2

VintageWarmer 2, Compresseur multibande logiciel de la marque PSP Audioware.

sonicsnap 11/06/2013

PSP Audioware VintageWarmer 2 : l'avis de sonicsnap

« Un de mes plugs favoris »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
Aucun problème particulier à l'installation.
La prise en mains est assez simple, mais rappelons que le Vintage Warmer n'est pas un simple compresseur: Il n'est pas transparent du tout et il sature. Et c'est pour ça qu'on l'aime.
Tout tourne autour du gros potard "Drive" qui accroît l'input jusqu'à saturation et du "Ceiling" qui fixe le niveau de sortie qu'on ne souhaite pas dépasser. Les réglages d'attaque et de relâchement se font via "Speed" et "Release" (ce dernier peut être automatisé). Le "Knee" permet de décider si la compression se fait en douceur ou brutalement. On peut égaliser les hautes et basses fréquences, ce qui est toujours pratique. Le "Mix" permet de doser les signaux traités et non-traités ce qui est modérément utile sur ce genre d'effet. On a enfin un niveau d'output qui peut s'avérer pratique à l'occasion.
N'oublions pas que ce plug-in peut être utilisé en mode simple ou multi-bandes (trois en l'occurrence.) Dans ce dernier cas, les potards "Freq" délimitent les fréquences et il faut cliquer sur le logo "PSP Vintage Warmer" pour trouver au verso des réglages de niveau et de release par bande. On trouve aussi à l'arrière différents réglages concernant les VU-mètres.
Cet appareil n'est vraiment pas difficile à régler et, le cas échéant, on est aidé par une trentaine de "factory-presets" et par un manuel, en anglais, mais bien détaillé et pratique.


ADÉQUATION/PERFORMANCE

J'utilise cet effet sur Mac Pro (MacOS 10.6.8) dans Digital Performer. Je n'ai jamais relevé aucun problème de fonctionnement. Il consomme un peu de CPU, surtout si on enclenche la fonction de sur-échantillonnage et anti-aliasing (bouton "FAT", nouveauté de la version 2), mais rien d'excessif sur un ordinateur moderne. J'en ouvre fréquemment de nombreuses occurrences sans problème.

AVIS GLOBAL

J'utilise PSP Vintage Warmer depuis vraiment longtemps. Je travaillais déjà avec le premier du nom lorsque j'étais sous MacOS 9. Je ne crois pas avoir remarqué de différence de son bien notable entre les deux versions sauf, à la rigueur quand on actionne le FAT avec un drive élevé: les aigus semblent un peu plus doux. Mais pour que cette différence soit significative, il faut pousser Vintage Warmer dans ses retranchements, ce qui est rarement mon cas.
Reste que c'est un des plug-ins que j'utilise le plus régulièrement.. Vintage Warmer a un son, et j'aime ce son. De fait, je l'utilise presque systématiquement sur mes pistes de synthés virtuels, sur mes samples et plus occasionnellement sur d'autres instruments (basses, drums, guitares non saturées et même voix.) En fait, la plupart du temps, je me contente de conserver les réglages par défaut et de pousser un peu le drive, disons de 2 à 6dBs selon les cas. Et son nom ne ment pas, il accroît vraiment la chaleur et la consistance des sons, d'une façon très naturelle.
Par contre, je ne m'en suis jamais servi en pré-mastering. Je n'ai jamais ressenti le besoin de réchauffer mes mix, et si à ce stade j'ai besoin d'une petite compression, je lui ai toujours préféré un autre "dinosaure": Le Renaissance-Compressor de chez Waves dont j'aime aussi beaucoup le son.
En somme, je ne peux pas trop parler du mode "multi-bande" que je n'utilise jamais. Reste que Vintage Warmer est pour moi un outil indispensable qui n'a jamais vraiment eu de concurrent pour bien faire ce qu'il fait. Il y a bien sûr le Bad Buss Mojo de Stillwell Audio (cf. mon avis sur ce soft très intéressant), mais je me sers souvent de ce dernier conjointement au PSP quand je souhaite une saturation un peu plus marquée.
Au total et depuis de nombreuses années, je n'imagine pas un mix sans que ce plug-in apparaisse ici ou là.