Native Instruments Maschine Jam
+
Native Instruments Maschine Jam
Les Cowboys Etanches 25/01/2017

Native Instruments Maschine Jam : l'avis de Les Cowboys Etanches

« Cerise sur le gâteau »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
Je l'utilise sur mon macbook pro Core i5 8 Go de RAM, en conjonction avec une Maschine MKII et surtout en mode stand-alone. Aucun soucis de stabilité, rien à installer avec la version 2.5 de Maschine, plug and play total. J'avais été bluffé par la Maschine MKII, j'ai longtemps regretté de ne pas avoir (pu) acheté(er) la version Studio, j'ai pensé revendre la MKII, acheter une Studio d'occase... et puis est arrivée Maschine Jam, et tout ce que je n'aimais pas trop sur la MKII (step-sequencing, jeu live), la Jam s'en charge. J'ai profité des 2 extensions gratos en plus, que du bonheur.

La disposition des contrôleurs/commandes est top, on trouve très vite ses petits. Question toucher/robustesse, ça le fait, on sent la finition top (comme d'hab' chez NI), après au niveau précision, dans la mesure où les pads ne sont pas (encore ?) sensibles à la vélocité, y'a pas grand chose à en dire.

Ce que j'aime le plus, les possibilités de jeu en live, la gestion des scènes/clips/patterns, c'est immense ! Là où je me bricolais 10 scènes avec la MKII, je fais le job avec 2-3 et hop. Pour les compos, j'empile tout sur une scène et je dispatche après, ce qui me prenait 1h avec le logiciel ou la MKII me prend 5 minutes. Le step-sequencing est bien vu aussi, même si effectivement l'absence de vélocité des pads risque de faire sonner les patterns de façon un peu mécanique. Mais en 3 secondes, tu lances une première rythmique et t'attends l'inspiration. Et franchement, un gain énorme par rapport à la MKII, avec ses 16 pads, à ce niveau.

Oh et puis les touch-strips, un coup de génie, des effets de folie.

Ce que j'aime le moins ? Ce qu'elle ne fait pas mais que ma MKII fait très bien : sampling/slicing par exemple. Ou encore, jouer des mélodies en utilisant les gammes du logiciel et les pads (avec vélocité) de la MKII.

Personnellement, je trouve plutôt bien vu l'absence d'écran : un joli pied-de-nez, une belle pirouette face à cette surenchère de "je veux faire de la MAO sans regarder mon ordi", qui a d'ailleurs fait prendre 100 ou 200 euros de plus au Push dans sa V2. Là, bouton browse et hop, un pop-up dédié dans le logiciel, une vue agrandie de la fenêtre de recherche. Ils auraient pu y penser avant, mais ça aurait sans doute fait du mal à l'argument de vente de la version Studio...

Il faut vraiment trouver des points négatifs ? L'absence de vélocité des pads ? Non, au contraire. Si j'en ai besoin, j'utilise la MKII, si au contraire ça me gêne, hop les doigts sur la Jam. Alors oui, peut-être l'absence d'entrée/sortie MIDI, faut le savoir. Et effectivement, peut-être par manque d'habitude, je me retrouve systématiquement à jongler avec mes deux Maschine, je prends le meilleur de chacune d'entre elle, et sans doute que la Jam toute seule on passe à côté de plein de choses (sampling notamment, pour ce qui me concerne). Mais pour une fois qu'un nouveau contrôleur vient compléter le précédent et pas faire doublon en changeant de look avec 2-3 fonctionnalités en plus, je trouve la démarche plutôt bien vue.