Devenir membre
Devenir Membre
Continuer avec Google

ou
Connexion
Se connecter
Se connecter avec Google

ou
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Jackson Kelly STD
Photos
1/76
Jackson Kelly STD
Comparateur de prix
Petites annonces
Forums
< Retour à la liste des avis
Voivod K Voivod K
Publié le 23/10/09 à 14:35
Pm. a un peu plus bas très bien décrit la bête... Pour résumer, fabrication Japonaise (entre 1990 &amp; 1995), 24 cases, touche palissandre, repères par points en plastique (que c'est cheap !), vibrato Jackson sous licence Floyd Rose JT-580LP (plus qu'efficace !), deux humbuckers Jackson, un J50 un brin baveux en position manche et un J92-C poussif en position chevalet, un contrôle de volume, des mécaniques à bain d'huile correctes, un manche en érable avec tête rapportée et un corps en peuplier comme la majorité des modèles Jackson japonais de cette période. Alors je veux bien que ce soit un modèle de base, mais le mien a une particularité. Ce n'est pas un diapason 25.5 pouces (648 mm) ! Après plusieurs mesures tellement je n'y croyais pas, il s'agit d'un diapason baryton 668 mm (26.3 pouces). Bref, je n'ai jamais trouvé trace de ce type de diapason sur ces guitares... Bizarre bizarre. 6/10 étant donné que l'équipement, correct sans plus, n'est pas un must...

UTILISATION

Le manche est agréable, assez large et très plat. Le vernis est correct, ça glisse bien et la touche n'est pas désagréable. Pas un grand manche, mais bien foutu. Par contre, faut de la paluche car la largeur du manche peut gêner les petites mimines et la fatigue arrive assez vite (en comparaison, un manche Lag est une autoroute stratosphérique !)... L'ergonomie est sympa car la forme, assez alambiquée, est relativement bien étudiée et équilibrée. En position debout, pas de problème particulier, la sangle (attaches strap-lock derrière la jonction manche/corps et à mi-hauteur de la corne du chevalet) ne pose pas de souci (malgré ce que j'ai pu lire ailleurs) pour un peu que l'on ne joue pas la guitare sur les genoux. Le corps est pas trop mal équilibré malgré une tête qui a tendance à vouloir plonger (un manche un peu trop long car 668 mm?). Cela dit ce dernier point reste correct car on est loin de la médiocrité d'une BC Rich Warlock (dans la même gamme évidemment !). En position assise, la guitare ne pose pas de problème, sans que ce soit Byzance non plus. C'est toujours mieux qu'une Flying V ! Le gros point noir de cette guitare et de son manche reste l'accès aux aigus qui est très mauvais. Faire une montée sur les 6 cordes dans les 5/6 dernières cases est relativement pénible, et ce à cause d'un talon de jonction trop massif et pas du tout profilé. C'est faisable avec mes grosses paluches (j'ai la chance d'avoir des doigts assez longs), mais carrément merdique pour des petites mains. Sinon elle est assez lourde en effet, il y a pas mal de matière sur cette guitare avec sa corne énorme... Pour le reste, le vibrato fait très bien son boulot et tient parfaitement l'accord. Obtenir un son est facile : on branche et on enclenche le volume. Ensuite, c'est l'ampli et le gratteux qui font le reste (voir avis ci-dessous)... 6/10 à cause de l'accès aux aigus et du petit déséquilibre...

SONORITÉS

Pour commencer, cette guitare convenait très bien à ce que j'en faisais (avant de la remiser et de ne la ressortir qu'à l'occasion...), c'est à dire du Thrash/Death. J'étais d'ailleurs soliste et malgré ses petits défauts, ça le faisait quand même pas mal ! Deux options avec cette guitare : micro chevalet en distorsion et micro manche en son clair. Si on fait l'inverse, c'est carrément la merde : le J92-C est trop criard en son clair et le J50 trop baveux et poussif en distorsion. Donc pas de compromis. En distorsion, le J92-C s'en sort pas trop mal malgré un niveau de sortie moyen. Ce n'est pas le roi de la précision mais avec de bons réglages d'ampli, ça passe. En son clair, le J50 est velouté avec des graves assez amples et son manque de patate est presque une vertu car son manque de précision l'handicape énormément. Pour information, cette guitare a été essayée sur Peavey Bandit 112 Transtube, Peavey 6505+, Crate 60GX et Randall RH150... J'ai changé le micro J92-C par un DiMarzio ToneZone DP155 que j'avais en stock, et là, on gagne très nettement en puissance et en précision, surtout en distorsion évidemment. Cela dit avec ce micro la Jackson sonne très froide, très clinique. J'avais précédemment ce micro en chevalet sur une Lag Rockline, et la différence est très nette : la Lag est carrément chaude de chaude à côté de la frigide Jackson ! Cette froideur peut trouver son utilité quand on joue du métal de la mort qui tue. Par contre, bluesmen, jazzeux ou pop-rockeurs, fuyez, cet instrument n'est définitivement pas fait pour vous !!! 6/10 pour un manque de polyvalence flagrant, des micros d'origine moyens et une froideur clinique du son qui vous glace le sang (on aime ou pas d'ailleurs)...

AVIS GLOBAL

J'ai cette pelle (guitare, pardon...) depuis 8/9 ans maintenant. Je l'avais eu pour 500 euros d'occasion à l'époque (comme quoi on apprend à tout âge), en très bon état car retapée en magasin spécialisé. Elle a bien vécu (pas mal de concerts, une chute, quelques pets et trimballée un peu partout) et surtout bien vieilli : je n'ai rien changé mis à part le micro chevalet, le vibrato se porte comme un charme et le manche n'a jamais travaillé. Un très bon point que ceci. J'ai essayé un paquet de grattes, pelle-melle des Lag (du bas au très haut de gamme, je suis fan vous l'auriez compris), des Jackson USA, des BC Rich de merde, des Schecter (super grattes, qualité/prix monstrueux !), des Ibanez (je déteste, c'est comme ça), des ESP et des LTD, des Fender, des Epiphone et des Gibson etc. Je l'ai acheté car il me fallait une seconde gratte de scène pas trop chère, et comme j'aime la forme et Marty Friedman (en tout bien tout honneur <img class="smiley" src="/images/audiofanzine/interface/smileys/icon_mrgreen.gif" alt="mrgreen" /> !)... Pour résumer avec tout ceci, la Jackson Kelly Std. est dans sa gamme ni meilleure ni pire qu'une autre. Le pire étant atteint par la BC-Rich Warlock de base d'un pote (quelle merde, la guitare hein, pas le pote <img class="smiley" src="/images/audiofanzine/interface/smileys/icon_biggrin.gif" alt="biggrin" /> !), et le must par des Lag Rockline/Roxane/Arkane, des LTD série 400 et des Schecter dans la même gamme de prix (en 1995 elle valait 750$ sur catalogue US). Le rapport qualité/prix n'est tout de même pas extraordinaire car à 750$ en 1995 (et 500 € d'occasion en 2002, j'ai retrouvé la facture !!!), on est plus dans l'arnaque que dans la bonne affaire ! Honnêtement je ne referais pas ce choix. Avec quelques dizaines d'euros supplémentaire on pouvait dégotter une occasion autrement meilleure (Epiphone, Schecter, Lag, LTD... J'omets les Ibanez et leurs micros de merde)... Mais bon, c'est fait c'est fait ! Et comme elle est baryton, je la garde ! 6/10, note moyenne... Elle aurait eu 8/10 si la note concernait uniquement le vibrato et la tenue de la guitare dans le temps !
cookies

Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives. Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus). Pour personnaliser vos cookies, merci de cliquer ici.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.