Studio & Home Studio
Instruments et matériels audio Studio & Home Studio
  • J'aime
  • Tweet
  • Mail

Conseil pour enregistrer piano numérique avec présence et dynamique ?

 
  • Signaler un abus
AuteursMessages

lolo.31

membre non connecté
lolo.31
10 posts au compteur
Nouvel AFfilié

Score contributif : 7

1 Posté le 10/10/2018 à 14:30:23Lien direct vers ce postSignaler un abus
Bonjour à tous,

Je cherche à améliorer l'enregistrement de mon piano numérique.
Le contexte est un duo piano/chant, dont la conf studio depuis une année est la suivante :

Piano Roland FP80 connecté via sa sortie ligne avec 2 cables jack TS de qualité sur une focusrite scarlett 18i8, micro Rhodes sur la focusrite, elle-meme connectée en USB à mon PC sur lequel les enregistrements se font avec Reaper.
La chanteuse et moi enregistrons nos sessions jazz/pop "en live" avec casque fermé studio sur les oreilles.

Mon souci est qu'à l'écoute après enregistrement, si la piste chant est vraiment parfaite pour nous, celle du piano manque un poil de présence et de dynamisme, il semble éloigné dans l'espace sonore.
j'ai passé pas mal de temps à tenter de trouver un post-traitement avec des effets genre compression, egaliseur, etc... sur cette piste piano pour rattraper un peu le coup, mais c'est toujours pas comme j'aimerais.
J'aimerais vraiment avoir un enregistrement à la base vraiment nickel, précis et dynamique du piano, qui ne dispose que d'une sortie ligne stéréo et une sortie casque.

Auriez vous des conseils, des idées pour amener de la présence, du dynamisme, de la clarté dans l'enregistrement de mon piano ?

Merci !

Sarakyel

membre non connecté
Sarakyel
1530 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 278

2 Posté le 10/10/2018 à 16:59:32Lien direct vers ce postSignaler un abus
Certains pianos numériques, même s'ils sont équipés d'une sortie ligne, produisent un signal niveau instrument... Le meilleur moyen de retrouver un signal plus pêchu est alors de passer par une bonne boîte de direct (ou DI box). Dans le genre la Radial J48 Stereo est ce qui se fait de mieux, mais tu peux aussi regarder du côté de la Palmer PAN 04A si tu veux quelque chose de plus raisonnable côté prix.

gulistan

membre non connecté
gulistan
5219 posts au compteur
Je poste, donc je suis

Score contributif : 107

3 Posté le 10/10/2018 à 18:01:43Lien direct vers ce postSignaler un abus
Nous faire écouter un extrait permettrait de mieux cerner le problème.
Le piano est enregistré en stéréo ?

En tout cas, même si il y a une DI, il y a beaucoup de pianos numériques qui ne sonnent pas de manière convaincante.

Hors sujet :
Sinon, le micro est sûrement de marque Rode. Rhodes c'est une ile ou un instrument de la marque Fender.

[ Dernière édition du message le 10/10/2018 à 22:03:42 ]

lolo.31

membre non connecté
lolo.31
10 posts au compteur
Nouvel AFfilié

Score contributif : 7

4 Posté le 10/10/2018 à 22:42:50Lien direct vers ce postSignaler un abus
Merci Sarakyel pour ces remarques constructives. TU m'as donné l'idée de passer les 2 entrées de la focusrite (connectées aux sorties lignes stéréo du piano) à "instrument" (au lieu de ligne) et en y appliquant un "pad" (-10dB il me semble), je recupere un signal bien plus interessant et un son déjà bien plus détaillé avec une meilleure dynamique.

La modélisation du "Piano Concert" du FP80 est super à mes oreilles, et grace a ce nouveau réglage, je commence à retrouver ses détails sonores dans les enregistrements que je n'avais pas (la simulation du relachement des tampons des marteaux sur les cordes du piano par exemple).
Mais on peut mieux faire encore, il me manque encore un peu de présence.

Gulistan, oui, c'est un Rode bien sur lol

Sarakyel

membre non connecté
Sarakyel
1530 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 278

5 Posté le 10/10/2018 à 23:09:41Lien direct vers ce postSignaler un abus
Je me suis retrouvé dans le même cas de figure il y'a quelques temps en voulant enregistrer un Yamaha P-125. En entendant le premier essai d'enregistrement on a vite compris que quelque chose clochait ; je n'avais qu'une paire de Mooer Micro DI sous la main mais c'était suffisant et tout est rentré dans l'ordre en les intercalant entre le piano et les pré-amplis micro de l'interface audio. D'ailleurs pour l'anecdote on a même utilisé la simulation de HP (normalement prévu pour émuler un baffle guitare) sur quelques parties spécifiques, le rendu était intéressant !

Ah, et avant que j'oublie : il est important d'enregistrer en 24 bits, sur certaines interfaces audio ça change pas mal la gestion de la dynamique (et du gain) ; il me semble que c'est le cas chez Focusrite.

[ Dernière édition du message le 10/10/2018 à 23:11:23 ]

lolo.31

membre non connecté
lolo.31
10 posts au compteur
Nouvel AFfilié

Score contributif : 7

6 Posté le 11/10/2018 à 08:43:27Lien direct vers ce postSignaler un abus
Salut, encore merci pour ces infos. J'ai vérifié, mes projets Reaper sont bien configurés en 24bits.
Je regarde du coup pour un boitier de direct stéréo, c'est pas donné :( !

Merci pour ces références de DI, en connais tu d'autres de qualité qui seraient adaptées pour les sorties lignes de mon piano ?

L'idéal serait un seul boitier, gérant les deux canaux. Je vois que certains sont actifs (alimentés) et d'autres passifs. Est ce que cela fait une grande différence dans mon cas d'utilisation ?

Encore merci !

Sarakyel

membre non connecté
Sarakyel
1530 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 278

7 Posté le 11/10/2018 à 10:51:40Lien direct vers ce postSignaler un abus
De mon expérience, les DI passives, aussi bonnes soient elles, colorent toujours un peu le son (à cause des transfos), ce qui n'est pas le cas d'une bonne DI active.

Je pense que le meilleur rapport qualité/prix en DI stéréo se trouve actuellement chez Palmer avec la PAN 04, qui existe en passive comme en active. Si une légère coloration et un signal un peu faible (à compenser par un peu de gain sur le pré-ampli micro de ton interface) ne te dérange pas, alors la version passive fera tout à fait l'affaire. En revanche si tu préfères un signal un peu plus élevé et un son totalement fidèle/transparent, alors il vaut mieux investir dans la version active.

lolo.31

membre non connecté
lolo.31
10 posts au compteur
Nouvel AFfilié

Score contributif : 7

8 Posté le 11/10/2018 à 12:16:28Lien direct vers ce postSignaler un abus
Merci Sarakyel, c'est parfaitement clair.
J'ai donc opté pour la version active chez thomann. Il n'y a plus qu'a attendre la livraison et tester tout ça.

Une petite dernière question pour poursuivre les pistes d'amélioration de nos enregistrements. Je sais que c'est un débat récurrent, mais je n'ai pas de vraie réponse. Aujourd'hui je fais les enregistrements en 44,1khz. A part me pourrir l'espace disque de mon ordi, y a t il un vraie plus value a passer à 96khz ?

Sarakyel

membre non connecté
Sarakyel
1530 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 278

9 Posté le 11/10/2018 à 17:06:19Lien direct vers ce postSignaler un abus
Tout dépend de la quantité et du type de traitement appliqués à ta musique... De façon générale, que ce soit à l'enregistrement ou au mixage, on utilise pas mal d'outils pour traiter le son et embellir le résultat final : égaliseurs, compresseurs, exciters, etc. Quand on fait ça avec du matériel analogique, on ne se pose pas trop de questions : on obtient le son de la machine et c'est tout. Quand on fait ça en numérique en revanche, ça s'accompagne toujours d'une modification du signal (changement de la phase, ajout de distortion harmonique, aliasing, etc.) qui, cumulée sur plusieurs traitements, peut finir par impacter audiblement la qualité du son, surtout dans les aigus. L'un des moyens d'éviter que la perte de qualité ne soit trop importante, c'est donc d'augmenter la fréquence d'échantillonnage, ce qui revient à utiliser une plus haute "résolution".

Bref, si tu prévois d'avoir un vrai mixage/mastering avec plusieurs traitements logiciels sur tes pistes, alors oui ça vaut le coup de passer en 96kHz pour t'assurer que la qualité audio soit aussi bonne que possible jusqu'au master final (qui est généralement rendu à 48kHz pour de la vidéo ou 44.1kHz pour du CD/mp3).

gulistan

membre non connecté
gulistan
5219 posts au compteur
Je poste, donc je suis

Score contributif : 107

10 Posté le 11/10/2018 à 17:41:26Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation de Sarakyel :
Tout dépend de la quantité et du type de traitement appliqués à ta musique... De façon générale, que ce soit à l'enregistrement ou au mixage, on utilise pas mal d'outils pour traiter le son et embellir le résultat final : égaliseurs, compresseurs, exciters, etc. Quand on fait ça avec du matériel analogique, on ne se pose pas trop de questions : on obtient le son de la machine et c'est tout. Quand on fait ça en numérique en revanche, ça s'accompagne toujours d'une modification du signal (changement de la phase, ajout de distortion harmonique, aliasing, etc.) qui, cumulée sur plusieurs traitements, peut finir par impacter audiblement la qualité du son, surtout dans les aigus. L'un des moyens d'éviter que la perte de qualité ne soit trop importante, c'est donc d'augmenter la fréquence d'échantillonnage, ce qui revient à utiliser une plus haute "résolution".

Bref, si tu prévois d'avoir un vrai mixage/mastering avec plusieurs traitements logiciels sur tes pistes, alors oui ça vaut le coup de passer en 96kHz pour t'assurer que la qualité audio soit aussi bonne que possible jusqu'au master final (qui est généralement rendu à 48kHz pour de la vidéo ou 44.1kHz pour du CD/mp3).

UN traitement numérique aussi affecte al phase et la distorsion..., et sûrement moins qu'un traitement analogique.
augmenter la fréquence d'échantillonnage ne changera que très très peu de choses, en tout cas rien ne justifie l'utilisation du 96kHz.
Revenir en haut de la page