Intermittence du Spectacle
Forums thématiques Intermittence du Spectacle

La vie d'artiste ou de technicien du spectacle repose sur un statut social et juridique très particulier. De la comptabilité des cachets aux différentes démarches administratives nécessaires pour percevoir des indémnités ou déclarer ses revenus, cet espace de discussion vous permettra d'aborder tous les aspects du statut d'intermittent du spectacle.

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail

Les mensonges de la cour des compte vont aboutir à plus de précarité.

 
  • Sujet épingléSignaler un abus
AuteursMessages

srak

membre non connecté
srak
3957 posts au compteur
Squatteur d'AF

Score contributif : 1 636

1 Posté le 19/02/2013 à 11:08:56Lien direct vers ce postSignaler un abus
Vidéo à diffuser largement.
Il faut faire cesser les mensonges à l'aube d'une nouvelle réforme des annexes 8 et 10

srak

membre non connecté
srak
3957 posts au compteur
Squatteur d'AF

Score contributif : 1 636

2 Posté le 19/02/2013 à 11:47:52Lien direct vers ce postSignaler un abus
Une deuxième vidéo pour couper court aux mensonges véhiculés sur l'intermittence.

eyecantgetnomatriçage

membre non connecté
eyecantgetnomatriçage
20 posts au compteur
Nouvel AFfilié

Score contributif : 129

3 Posté le 19/02/2013 à 12:21:52Lien direct vers ce postSignaler un abus
Absolument, le mensonge institutionnel est un facteur aggravant de la "différenciation" des politiques culturelles au détriment de la musique jouée. Haro sur le "Corporate panoptic"

* Corporate : le terme se traduirait par "collectif" en bon anglais, mais signifie la plus souvent "institutionnel". Rappelons que le corporatisme devient fascisant dès lors que sur-gestion des fantassins par des personnels "extérieurs" a lieu

* Panoptic : le terme vient de Jérémy Bentham, qui pensait pouvoir "tout surveiller", au moyen d'une machine de surveillance [à mille têtes]

wildcopper

membre non connecté
wildcopper
177 posts au compteur
Posteur AFfiné

4 Posté le 19/02/2013 à 16:57:41Lien direct vers ce postSignaler un abus
Ils ont complètement raison de contre-attaquer préventivement et de défaire les attaques fallacieuses contre les intermittents en vue de la renégociation des annexes qui se profile.

Pour autant je suis un peu déçu par la vidéo qui n'est pas exempte de défauts et d'angles d'attaque facile.

Par exemple, le point 2: il n'y a pas de corrélation entre déficit des annexes 8 et 10 et déficit de l'ensemble. C'est super mauvais, ça revient à dire: le déficit actuel n'est pas spécifiquement notre faute, car nous on est tout le temps en déficit. Un peu comme si un département d'une entreprise se défendait en disant: la perte de l'entreprise de cette année, c'est pas la faute de notre département car nous, nous perdons de l'argent tous les ans. C'est ce qui s'appelle se tirer une balle dans le pied.

Le plaidoyer à la fin de la vidéo au sujet du bilan de la culture qui serait "très positif" est aussi un peu mou du genou (et paraphrase de manière un peu malheureuse un autre "bilan globalement positif" de sinistre mémoire). En l'absence d'analyse chiffrée, elle ne convaincra que ceux qui veulent y croient.

Reste qu'effectivement, parler d'un déficit des intermittents, en les isolant de l'écosystème auxquels ils participent, est complètement idiot. Comme je l'ai dit dans un autre fil de discussion, c'est comme si un expert-comptable arrivait à la conclusion que le service des achats d'une entreprise était systématiquement en déficit et qu'il faudrait le supprimer: normalement, un tel expert-comptable, on le vire sur le champ.

Malheureusement, c'est une erreur idiote que les idiots font parce qu'ils sont idiots, mais que les gens intelligents font sciemment par dessein politique.

Djzapman

membre non connecté
Djzapman
3244 posts au compteur
Squatteur d'AF

Score contributif : 685

5 Posté le 20/02/2013 à 20:51:40Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation de srak :
Une deuxième vidéo pour couper court aux mensonges véhiculés sur l'intermittence.


Ca va pas être simple d'exclure les techniciens du "statut" d'intermittent. Vu que sans eux, les acteurs seront invisibles et muets!
Même si comme partout, il y a de l'abus (TF1? France2?....), il y a quand même beaucoup de technicien pour le cinéma, les festivals & concerts etc....
Peut être un "statut" spécial :??:

christian01

membre non connecté
christian01
13 posts au compteur
Nouvel AFfilié

Score contributif : 20

6 Posté le 12/03/2013 à 15:59:23Lien direct vers ce postSignaler un abus

Puzzle King

membre non connecté
Puzzle King
126 posts au compteur
Posteur AFfiné

Score contributif : 214

7 Posté le 04/05/2013 à 19:26:09Lien direct vers ce postSignaler un abus
Bravo pour cette vidéo pédagogique qui nous donne tous les arguments nécessaires.... et merci.

Puzzle King. Rock progressif.

Puzzle King

membre non connecté
Puzzle King
126 posts au compteur
Posteur AFfiné

Score contributif : 214

8 Posté le 05/05/2013 à 17:37:50Lien direct vers ce postSignaler un abus
Chapeau bas pour la vidéo "Riposte n°2". On se rend compte, sur un sujet qui nous touche, qu'ils nous racontent vraiment n'importe quoi à la télé... C'est pas nouveau et ce doit être la même chose sur un bon paquet de sujets..... Ça s'appelle la propagande me semble-t-il ?

Puzzle King. Rock progressif.

dubnono

membre non connecté
dubnono
33 posts au compteur
Nouvel AFfilié

Score contributif : 29

9 Posté le 02/07/2013 à 05:29:58Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation de Djzapman :

Même si comme partout, il y a de l'abus (TF1? France2?....)


Ah bon, tu en connais personnellement des gens qui abusent a TF1 ou dans le groupe France Télé?
Moi pas, et pourtant, 90% de mon activité est en plateau télé et pour ton information, comme c'est le sujet de ce post je le rapelle, arrête de colporter de fausses idées, ce type d'employeur plafonne justement mensuellement ou annuellement le nombre de jour d'embauche par personne, non pas pour éviter la permittence mais pour éviter l'embauche obligatoire en CDI qui peut en résulter.

Citation de Djzapman :

il y a quand même beaucoup de technicien pour le cinéma, les festivals & concerts etc....
Peut être un "statut" spécial :??:


beaucoup de technicien?
Cinéma : tu pense qu'un directeur de prod paye des gens a rien faire sur un tournage, je te précise que ceux qui ne font pas partie de l'équipe de base (c'est a dire le minimum requis) sont appelés "renforts", de manière ponctuelle donc, par exemple renfort maquillage quand il y a de la figuration. Sérieux, tu bosse pour la cour des comptes ou quoi? tu aurais au moins vu une feuille de service tu comprend mieux ce que je veux dire.

Festival : Sur un festival qui accueillent 10 000 personnes par jour, faire bosser 20/25 techniciens intermittens c'est beaucoup? Même chose qu'avec le directeur de prod pour le cinéma ou en téléfilm/série, un directeur technique et son regisseur général ne feront surement pas d'embauche ni fictive, ni superflu, c'est surtout son contraire. J'ai fait des plans ou on était en tout et pour tout 3 personnes au son et plus jamais je referai ça : 1 face avec permis poid lourd (et oui car il a bien fallu charger, amener et décharger le matos), 1 au retour et 1 au plateau.... Et ça pour du plein air à plus de 20000 personnes!
Sait tu le nombre de personne avec le SSIAP qu'il faut pour accueillir par exemple 1000 personnes dans un lieu?

Citation de Djzapman :

Peut être un "statut" spécial :??:


Peus tu nous éclairer?

Merci d'arrêter de jeter de l'huile sur le feu, et de parler de ce que vous savez réellement, la désinformation est un réel probleme.

Alexbaryton

membre non connecté
Alexbaryton
243 posts au compteur
Posteur AFfiné

Score contributif : 169

10 Posté le 02/07/2013 à 07:09:54Lien direct vers ce postSignaler un abus

Citation de dubnono :

 ce type d'employeur plafonne justement mensuellement ou annuellement le nombre de jour d'embauche par personne, non pas pour éviter la permittence mais pour éviter l'embauche obligatoire en CDI qui peut en résulter.

 

Ce n'est pas abuser s'il y a besoin d'un poste à temps complet à l'année de ne faire appel qu'à des intermittents ?

 

Revenir en haut de la page