Korg SV-1 73
+
Korg SV-1 73

SV-1 73, Piano numérique de la marque Korg appartenant à la série SV-1.

mathos78 19/10/2012

Korg SV-1 73 : l'avis de mathos78

« décevant, pas destiné à la scène »
3

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Je l'utilise sur scène principalement, depuis plus de deux ans maintenant et de manière professionnelle.

Je précise que j'ai testé ce clavier de manière intensive sur un nombre important de systèmes de reproduction allant de la façade de grosse salle, aux petits amplis 200 watt de répétition, en passant également aussi par l'écoute au casque professionnel ou via des enceintes de mastering de qualité ( genelec, yamaha ou focal pour ne pas les citer)

Jusqu'ici je tournais principalement sur des pianos numériques roland, ou quand la salle le permet sur des pianos acoustiques.. la plupart du temps dans des formules Jazz et également dans des contextes plus rock/pop, chanson, etc...

Ce piano avait l'atout de réunir les principaux sons d'une palette sonore traditionnellement résèrvée aux claviers ( Piano, Rhodes, piano éléc. et orgues). Le tout pour un prix raisonnable ( moins de 2000€ ) et un encombrement réduit.

De plus; et ce n'est pas pour déplaire, le look et le design "vintage" a particulièrement été réussi.
Pour développer encore un peu les aspects positifs et les principaux arguments qui m'ont séduit, je dirais que c'est surtout le toucher de l'excellente mécanique du clavier et l'orientation son vintage des années 60 et 70 qui ont été décisif lors de mon achat.

Je vais malheureusement m'arrêter là sur les aspects positif et décrire les points plus négatifs, qui, après deux ans d'utilisation, me sont apparus comme nombreux.


LES SONS


Parlons des sons tout d'abord.
Les sons de pianos manquent cruellement de sustain. La tenue de la note est mal reproduite. La résonance de la corde qui suit la frappe décroit beaucoup trop vite et laisse une impression de piano "jouet".
De plus, la couverture et la largeur du spectre sonore d'un vrai piano n'y est pas.
Il ne s'agit pas de comparer l'incomparable, car on ne parle pas d'un quart queue acoustique bien entendu.
Mais ici, l'égalisation est totalement déséquilibrée, et même en corrigeant avec l'EQ interne ( qui est assez médiocre) ou avec une EQ externe, ça le fait pas vraiment.

Les graves et sous graves sont omniprésentes et ressortent trop. Les mediums font défauts et sont clinquants. Les aigus criards et trop présents. Et dans l'équilibre générale, le spectre bas-medium ne ressort pas, manque de profondeur, d'épaisseur, et accentue ce côté "Toy piano".
Au finish, vous avez un son un peu "cheap", beaucoup trop dynamique et trop clinquant, qui pourra éventuellement convenir à un registre de musique classique ou romantique pour un pianiste qui voudrait pratiquer ses morceaux quand il'n a pas la possibilité de s'exercer sur son piano.

Mais pour la scène, et surtout dans un contexte Jazz quartet, trio, ou dans un contexte pop/rock/ folk plus intimiste ou l'importance de la subtilité du son est nécessaire... c'est vraiment un handicap.
S'il s'agit de grosse formation rock/pop avec bcp de musiciens et ou le piano à une place plus en retrait, ca pose moins de souci.

Les sons Rhodes sont pas trop mal, mais bien loin de ce qu'on pourrait attendre de ce type de clavier, à cette gamme de prix et surtout qui plus est, pour un produit qui se revendique comme consacré aux sons vintages.
Comme pour le son de piano, on retrouve ce problème d'égalisation et d'équilibre général entre les différentes fréquences ( basse/medium/aigu).
Les basses trop amples, manque vite de clarté. Les mediums sont plutôt réussis quant à eux, et les aigus sont encore un fois un peu trop dynamique et criards.

De manière générale, les sons de rhodes sont trop "sweet". Trop doux trop beaux... et on est bien loin du son crunchy, poussiéreux et un rien crado des vieux claviers de cette époque.
On entend pas assez la frappe du marteau, et ce quelque soit la frappe qu'on transmet à la touche et la vélocité qu'on affecte au déclenchement du son. Oubliez donc de suite le côté percussif du rhode, car ici, vous aurez plutôt affaire à un gentil carillon style "annonce de hall de gare". J'exagère un peu, mais je ne suis pas si loin de la vérité.

Les orgues s'en sortent pas trop mal, bien que souvent trop agressifs dans les aigus et beaucoup trop dynamiques..la encore, un problème d'équilibre général et des mediums qui font défaut.
Gros problèmes à ce niveau, vous disposez d'un choix limité de sonorité d'orgues. Donc faites une croix sur les possibilités de réglages qu'offrent les système à tirette sur ces derniers, et contenter vous des sons prédéfinis qui heureusement couvrent à peu près les différents styles qu'on utilise classiquement ( type rock organ percussif chaleureux, hammond plus mediums, etc).

Pour le reste, les clavinets, un peu aigrelets sont satisfaisants et les violons plutôt vintage sont assez réussis.

LES EFFETS


Concernant la section effets... Bah c'est très décevant à ce niveau.
Les reverb sont vraiment mauvaises et ne permettent pas un réglage assez fin. En gros, vous aurez le choix entre 5 presets sensés imiter les différents types de reverbs courantes, et sur la possibilité de varier le volume de ceux ci.
Mais le son n'y est pas.. Trop de reverberation des aigus, une impression désagréable et métallique quand on veut simplement placer une reverb décorative et un manque de possibilité et surtout de sustain, quand on veut créer des sons plus spécifiques en jouant sur les effets.

Idem pour la section chorus, flanger, etc, qui offre un choix limité et des résultats plutôt décevants.
La section modifier avec les wah wah, les compresseur, et les tremolos s'avère un plus réussie et pour finir avec les effets, la section des amplis, sen,sé être rendus plus chaleureux grâce à la lampe intégrée, est vraiment médiocre. Trop riches dans les aigus et trop métalliques. On bien loin d'une bonne disto et il est souvent préférable de passer par un effet externe.

L'équalisation est un plus, mais le manque de finesse de ses réglages ne permet pas de compenser les problèmes d'équilibres sonores évoqués plus haut.

PROBLEMES PRATIQUES


D'un point de vue pratique. Des défaut des conception assez important se posent vite à vous, et notamment la disposition du bouton "local of" qui permet de couper le clavier et qui se trouve à 1 cm à peine des touches de clavier si bien qu'il vous arrivera parfois, dans un solo endiablé, d'effleurer cette dernière et d'enclencher la coupure du clavier.. effet saisissant garanti.
Même problème pour les touches d'assignation de préset.

Pas de possibilité de splitter le clavier et donc d assigner des sons différents à chaque tranches du clavier.
Sauf en passant au préalable par le logiciel d'édition, mais en connectant votre clavier à votre ordinateur..ce qui en terme de flexibilité n'est pas vraiment très ergonomique.

Parlons en du logiciel. Très mal conçu. Peu ergonomique.. instable ( il ne reconnait pas le clavier sur certains Pc auxquels j'ai connecté) celui ci et tente , dans sa dernière version de pallier au problème de split évoqué ci dessus. Mais à ce niveau, c'est plutôt du bricolage.


Du reste, un gros problème vient du commutateur de volume principal qui est analogique ( contrairement à la section d'effet).
Si vous placer ce dernier à une position donnée, vous n'aurez pas du tout le même volume de sortie en fonction des instruments utilisés et encore moins si vous passez par les ampli de la section effets.
Du coup, sur scène, si dans un morceau,vous devez passer d'un rhode amplifié et distordu à un son de piano, il vous faudra sans cesse jouer avec les réglages de la molette de volume sous peine de passer d'un son tout petit, à un autre qui crache et hurle avec des écarts entre les deux relativement important.

Pas très confortable, et on aurait aimé, comme chez clavia ou d'autres constructeurs, la possibilité d'assigner à chaque preset ou a chaque instrument un volume qui lui est propre.


CONCLUSION

Problème d'équilibre des sons. Gestion des effets médiocres et offrant trop peu de possibilités.
Problèmes pratiques et ergonomiques nombreux.
Bref, si c'était à refaire, je ne le referais pas, et j'achèterais un Nord stage de chez clavia pour 1000 de plus certe, mais qui a le mérite d'écarter tous les problèmes évoqués plus haut, sans toutefois offrir un toucher et une mécanique de clavier aussi interessante.

Mon avis, le SV1 peut convenir pour une utilisation en amateur a domicile..
Mais pour une utilisation sur scène..franchement, ça le fait pas...