Prise de Son & Mixage
Techniques du Son Prise de Son & Mixage
Si un bon mixage doit pouvoir s'appuyer sur de bonnes prises de son, il dépend aussi grandement des décision qui sont prises à ce stade. Le choix des micros, leur placement sont autant de paramètres qui influeront sur le projet, avant même que le mixeur ne dégaine EQ, compresseurs et réverbs pour mixer les pistes en un tout cohérent.
  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail

[Bien débuter] Travailler à la source

 
AuteursMessages

Anonyme

offline
ReNo Mellow
Ce membre n'existe plus

Score contributif : 2 478

11 Posté le 05/10/2016 à 00:39:41
Citation :
il y a parfois dans la première prise (voire même dans une voix témoin) une spontanéïté qu'on ne retrouve jamais plus par la suite


Doit on avoir de la spontanéité en prise? Je suis de ceux qui pensent (peut-être betement) que les musiciens de studio les plus efficace sont ceux qui arrivent préparé à mort, tant et si bien que de faire une prise ne représente aucune énergie ni aucun effort et que rien n'est imprévu ni laissé au hasard.

Le chant est peut-être une exception à la règle (quoi que) car effectivement, un chanteur peut se dépasser pour les biens de la chanson. Cela dit, le chanteur qui se lâche et qui donne tout dès la première prise, il à interet à être sur de lui...



En ce qui concerne la fatigue, j'ai pas non plus dit qu'il fallait attaché le batteur à son tabouret pendant 11heures d'affilées. Très sincèrement, avec un minimum de préparation, le studio n'est quand même pas une épreuve éprouvante. Logiquement, tu joues à 80% de tes capacités... tu ne dois certainement pas te battre avec tes parties... sinon c'est marathon d'édit assuré et/ou purée inaudible en sortie

Evidemment, si on arrive sans préparation, en découvrant pour la première fois le métronome et en ayant appris 6 minutes avant la prise que le bridge tournait 16 mesures et plus 32 et que le dernier refrain était rallongé d'un 8, ca génère un stress et un surplus de concentration qui fatigue un tantinet...

Bref, la préparation!

Je citerai youtou qui à souvent répété ici dans les forums que l'étape de pré-production était très souvent ignorée/évitée/oubliée/zappée par les amateurs et que c'est une des principale cause de résultat final merdique quelque soit le matos d'enregistrement utilisé... je suis 100% d'accord.

[ Dernière édition du message le 05/10/2016 à 00:40:07 ]

Will Zégal

offline
Will Zégal
62103 posts au compteur
Will Zégal

Score contributif : 6 174Cet utilisateur possède un compte compos

12 Posté le 05/10/2016 à 01:36:56
Oui. Il n'empêche qu'il n'est pas rare que la première prise soit la meilleure. Pas forcément techniquement, mais d'un point de vue musical, au niveau de la vie, du groove, de l'énergie qui s'en dégage.
Les prises suivantes sont parfois meilleures techniquement, mais peuvent avoir tendance à s'affadir.
Surtout qu'on ne parle pas tellement ici de refaire immédiatement une prise qu'on vient de faire, mais d'essayer différentes méthodes et combinaisons de matos pour l'enregistrement.

Citation de l'article de Nantho :
Et n’hésitez surtout pas à prendre des décisions radicales, si c’est ce qu’il faut vous ne le regretterez certainement pas au moment du mix, faites-moi confiance.

+1 avec ça. Car c'est aussi ça qui donnera de l'originalité au son.

Je voulais surtout rajouter un truc à l'article de Nantho et surtout pour les débutants. Et notamment par rapport à ce que dit Blind Boy un peu plus haut.

Mon conseil, c'est : ne cherchez pas le son de vos, rêves : faites avec ce que vous avez.
Quand on débute, on a souvent pas un parc de matos important pour essayer différents instruments, différentes combinaisons micro / préampli, etc.
Cela ne sert à rien de chercher à avoir un gros son de guitare avec des micros double bobinage sortant d'un ampli à tubes si vous n'avez qu'une guitare simple bobinage et qu'un petit ampli à transistors.
Cela ne sert à rien de chercher à avoir le sustain de Gilmour si vous ne savez même pas ce qu'est un compresseur ou que vous n'en avez pas.

Soyez conscient de comment sonne habituellement votre groupe. Le mieux est de faire quelques enregistrements de répétition avec un simplement micro d'ambiance, ce qui est de toutes façons une nécessité avant de s'attaquer à l'enregistrement véritable.

Ensuite, respectez l'esprit de ce son. Et si vous n'avez pas le matos pour le capter le plus fidèlement possible, faites avec ce que vous avez, mais c'est justement le moment de prendre des décisions radicales. Par exemple, enregistrer un petit ampli d'entrée de gamme avec des micros et préamplis d'entrée de gamme dans une pièce non traitée risque de donner un son pas terrible. Dans ce cas, ne pas hésiter à enregistrer l'ampli dans une pièce à l'acoustique particulière qui va rajouter une sonorité originale à votre son.

L'exemple de la guitare peut sembler mauvais dans la mesure où il est très facile aujourd'hui d'avoir des très bons simulateurs d'amplis et de pédales logiciels. On peut donc se dire qu'on va enregistrer en DI et faire le son après.
Sauf que si vous faites comme ça, obtenant ainsi peut-être un beau son bien produit sur la guitare, vous n'allez pas pouvoir faire comme ça pour le reste des instruments. Vous risquez d'avoir un gros décalage entre le son propre de la guitare et le reste qui sonnera plus roots. Et là, je vous prédit un enfer au mixage pour rendre tout ça cohérent.

Si vous débutez, que vous avez peu de matos et des trucs plutôt d'entrée de gamme, ne cherchez pas à sonner comme un grosse prod. Au contraire, osez expérimenter des trucs pour trouver des solutions qui sonnent malgré tout et utilisez ça. Votre son a ainsi des chances d'être original au lieu de faire cheap.

skarabee.nc

offline
skarabee.nc
922 posts au compteur
Posteur AFfolé

Score contributif : 346

13 Posté le 05/10/2016 à 02:58:41
Pour ce qui est de faire aboyer un chat j'y arrive sans problème.
Je lui donne une écuelle de lait, et il la boit.

Blague à part il y a tellement de cas et de configurations différentes qu'il est bien difficile d'établir des règles immuables dans ce domaine, si ce n'est le sacro saint: garbage in, garbage out.

Pour la préparation, je me tue à le répéter à chaque fois qu'un groupe se présente. Et le résultat est sans appel. Même d'excellent zicos, quand on leur bricole une partie à jouer sur le coin de la table, parce que pas de répètes ni de pré-prod, auront du mal à donner 100%. J'ai eu le cas il y a 2 ans. 2 groupes de musiciens mélanésiens, un formé de pointures locales, l'autre d'humbles amateurs qui entraient en studio pour la première fois. Les premiers sont arrivés et ont carrément composés certains titres sur le tas, les autres, suivant mes conseils, ont repoussés les séances de 6 mois.
Les premiers ont voulu jouer les prouesses techniques et les arrangement chiadés, mais le résultat a été un enfer à mixer, des tonnes d'édition des demandes qui vous font dresser les poils, du style au moment de finaliser le mix: On pourrait pas bouger le tempo de 10 points? Ah mince, on a oublié une guitare ici! Et l'autre joue un mineur il aurait fallu un majeur...
Le deuxième groupe: 4 jours de prises, avec souvent des one-shots, surtout les voix et guitares, 3 jours de mix relax, et ils remportent le prix local du meilleur album de l'année.
L'analogie que je leur fait souvent, c'est avec les sportifs. Tu te verrais partir au JO sans préparation? ça marche aussi pour la bière et les herbes aromatiques. Tu attaquerais l'Everest avec ça dans le bide?

Je suis aussi d'accord avec Will sur le fait d'utiliser ce qu'on a au mieux. D'ailleurs une de mes devises est:

"Si tu ne tire pas le tout du rien tu ne feras rien du tout".

L'autre étant: "Fais que ton rêve soit plus long que la nuit"

Après il y a des idées qui ne sont pas systématiquement à rejeter ,si on sait pourquoi on le fait, et sans abuser sous peine de se perdre dans les options au mix:
Pour le doublage des pistes en dry je pratique parfois, en cas de doute, ou dans l'optique de re-amping pour les guitares, ou pour doubler la prise avec un plug simu.
Pour les claviers, doublage midi ou directement jouer avec un plug. Pour les batteries, capteurs DDrum sur les fûts ou Trigger genre SSD, si besoin.
Pour les chanteuses, heu, pour certaines en tout cas, il n'y a malheureusement pas de miracles au mixage; ni de plug-in "talent"...

...non, rien....

Rose Off

offline
Rose Off
371 posts au compteur
Posteur AFfamé

Score contributif : 185 628

14 Posté le 05/10/2016 à 04:33:41
Rhoo ! Vous cassez pas les gars... On verra ça au mixage. :mdr:

Will Zégal

offline
Will Zégal
62103 posts au compteur
Will Zégal

Score contributif : 6 174Cet utilisateur possède un compte compos

15 Posté le 05/10/2016 à 04:34:00
Citation :
Si tu ne tire pas le tout du rien tu ne feras rien du tout

:bave:

franzwam

offline
franzwam
41 posts au compteur
Nouvel AFfilié

Score contributif : 4

16 Posté le 05/10/2016 à 06:44:08

Citation de : skarabee.nc

Pour ce qui est de faire aboyer un chat j'y arrive sans problème.
Je lui donne une écuelle de lait, et il la boit.

 icon_lol.gif

--
franzwam

EraTom

offline
EraTom
2282 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 300

17 Posté le 05/10/2016 à 07:30:29
Donc si l'on décide de doubler une prise en prenant à la fois l'ampli d'une guitare et la DI alors c'est que l'on n'a pas assez réfléchi à ce que l'on fait ?
Même si ça ne coûte plus rien et ne demande aucun effort particulier.

Ça me semble un poil radical.


C'est un peu comme les trapézistes : S'ils ont bien préparé leur numéro, qu'ils ont bossé à fond en faisant tous les choix qui s'imposent, en maîtrisant le triple saut périlleux, etc. alors ils n'ont pas besoin de filet.
S'ils mettent un filet c'est qu'ils sont mal préparés.


Citation de Le Sphinx :
Quand tu fuis l'entraînement tu t'entraines à fuir.

cortez77

offline
cortez77
2242 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 18 616

18 Posté le 05/10/2016 à 07:55:23
C'est bien, on remplace prise par photo et le sujet marche aussi. Combien de fois on a pu me dire "tu pourras retirer ça sur ordi" bah oui mais non je suis un gros fainéant, alors le papier par terre dans le champs je vais le virer dès la prise de vue. Gain de temps au final.

globule_655

offline
globule_655
1941 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 57

19 Posté le 05/10/2016 à 09:18:48
Il y a préparation et préparation. Quand on travaille ave. de bons musiciens, on peut se permettre de leur faire jouer des trucs qu'ils n'ont pas préparé en amont. Cela nécessite par contre qu'ils soient familiers avec le morceau à jouer mais ça c'est le bon sens le plus élémentaires. Les parties les plus "magiques" sont souvent celles qui ont été créées sur le t'as ou même le résultat d'une erreur quelconque.
On parle de musique ici donc oui, un minimum de préparation est indispensable. Se préparer jusqu'à retirer toute place à la spontanéité est par cependant contreproductif à mon humble avis et selon mon expérience.
Sur le même ordre d'idée, il est également contreproductif de passer trop de temps à chipoter sur le plan technique. Votre prise sera peut-être 3% meilleure si vous bougez votre micro de 3cm sur la gauche ou si vous utilisez telle autre marque par rapport à une autre (à gamme de qualité égale s'entend). Par contre, il est certain que votre prise sera 100% moins bonne si vous laissez le musicien se fatiguer et se lasser/stresser/etc pendant que vous chipotez sur des détails.

Peace
Glob

L'abeille coule, l'abeille coule, l'abeille coule, l'abeille coule, l'abeille coule, l'abeille coule....

Bla bla bla

J-Luc

offline
J-Luc
6048 posts au compteur
Modérateur thématique

Score contributif : 12 589Cet utilisateur possède un compte compos

20 Posté le 05/10/2016 à 09:55:03

Je plussoie fortement sur l'analogie avec la photo. Sous prétexte de shoot numérique "qui ne coûte rien", on photograpie n'importe quoi n'importe comment, "on recadrera", "on ajustera la lumière". Ben non. On travaille sa lumière et son cadrage à la prise de vue.

Par rapport à la première prise de son, j'ai vécu, surtout avec du chant, des premières prises inoubliables, mais rarement en instru.

Par contre, quand à la 20ème ça ne passe toujours pas, on reprendra plus tard, hein, tu vas un peu travailler ton passage là...

I totally agree donc avec tout le monde, en vous saluant au passage... :-)

 

PS : on enregistre notre prochain CD (le 5ème) à la fin du mois, on est normalement capables de le jouer du début à la fin sans pain, ça va le faire j'espère.

Il y a deux moyens d’oublier les tracas de la vie : la musique et les chats.
Albert Schweitzer

[ Dernière édition du message le 05/10/2016 à 09:56:24 ]

Revenir en haut de la page