Prise de Son & Mixage
Techniques du Son Prise de Son & Mixage

Si un bon mixage doit pouvoir s'appuyer sur de bonnes prises de son, il dépend aussi grandement des décision qui sont prises à ce stade. Le choix des micros, leur placement sont autant de paramètres qui influeront sur le projet, avant même que le mixeur ne dégaine EQ, compresseurs et réverbs pour mixer les pistes en un tout cohérent.

  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Mail

[Bien débuter] L’écoute critique en home-studio

 
  • Signaler un abus
AuteursMessages

sched

membre non connecté
sched
288 posts au compteur
Posteur AFfamé

Score contributif : 78

51 Posté le 05/04/2017 à 00:46:56Lien direct vers ce postSignaler un abus
Merci Hakim et Globutu pour les " plug mid-side ".

West.K

membre non connecté
West.K
122 posts au compteur
Posteur AFfiné

Score contributif : 42

52 Posté le 05/04/2017 à 17:51:27Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation de Will Zégal :
Je reviens pour parler d'un truc que j'avais oublié.

C'est un peu une combinaison entre l'écoute mobile et l'écoute en aveugle que suggère Nantho. J'appelle ça l'écoute péripatéticienne. (au sens étymologique du terme, évidemment :-D )

Il s'agit donc d'écouter en se promenant, en marchant en extérieur.

J'ai découvert ça complètement par hasard : j'étais en finalisation d'un titre lorsque, à Paris, je me suis retrouvé avec une bonne demi-heure de marche pour un RDV. J'en ai profité pour écouter en boucle l'export d'un titre en cours de finalisation.

Ceci m'a permis de repérer un paquet de trucs à corriger, dont certains n'étaient d'ailleurs pas forcément des détails, mais dont beaucoup de petits détails qui m'avaient échappé.

Depuis, je l'ai refait depuis sur plusieurs autres titres, choisissant cette fois d'aller faire des petites marches nocturnes. Je trouve la nuit, son calme et son ambiance particulièrement adaptés à la démarche.

Le fait de se promener en plein air apporte vraiment quelque chose de différent à l'écoute qu'en studio ou à la maison.


C'est exactement ce que je fais!
Après l'export de ladite "version finale" je l'écoute quelques jours sur mon smartphone avec mon casque nomade, lors de déplacements métro etc... Sans me prendre la tête dessus, juste ce qu'il faut pour avoir le recul nécessaire mais sans oublier cette compo.
Ca me permet notamment de repérer quelques erreurs de volume et de spatialisation.
Ensuite, je finalise en conséquence.
Revenir en haut de la page