Se connecter
Se connecter

ou
Créer un compte

ou

Sujet [Bien débuter] L'enregistrement de la basse - Trucs et astuces

  • 21 réponses
  • 13 participants
  • 2 598 vues
  • 20 followers
1 [Bien débuter] L'enregistrement de la basse - Trucs et astuces
L'enregistrement de la basse - Trucs et astuces
Aujourd'hui, je vous propose un épisode sensiblement hors-sujet. En effet, si les quelques astuces que nous allons voir permettent d'améliorer l'ordinaire d'une ligne de basse électrique un peu "ramollo", ces dernières peuvent autant être utilisées à la prise qu'en situation de mixage, avec du matériel ou via des plug-ins.

Lire l'article
 


Ce thread a été créé automatiquement suite à la publication d'un article. N'hésitez pas à poster vos commentaires ici !
2
J'ai vraiment l'impression de n'entendre aucune différence à chaque fois. Et pourtant je suis un gros utilisateur de la première technique avec la TS. Je dois être fatigué :8O:

Mon groupe de rock progressif instrumental : Pharnal ; Clip tout neuf ici !

3
Je vous fais également part de mes petites astuces (je n'ai rien inventé)
- gérer l'attaque via le transcient designer de spl. Redoutable pour renforcer ou calmer un médiator...
- idem avec un expander suivi d'un limiter
- utiliser un multibande pour traiter dynamiquement et de manière distincte les différentes composantes du son (énorme en slap)
- doubler à la guitare en cocotte
- doubler la piste avec un traitement outrancier de la dynamique puis mélanger les pistes.
- reamper dans un ampli (réel ou virtuel) guitare type Vox ac30 ou Marshall JMP (avec un léger crunch)

Et voilà.
4
Moi j'utilise souvent, en studio comme en live, un octaver à l'octave inférieure, réglé, mais alors au seuil de l'audibilité. Un truc vraiment subliminal, mais ça suffit à donner de l'épaisseur au son. Quand on écoute vite fait, ça sonne un peu comme un overdrive très léger, mais en un peu différent : plus propre, plus net. Et ça permet aussi au mix d'enlever un peu de grave à l'eq pour que le son gagne en légèreté avec quand même un sentiment de bas bien présent mais sans être empatté. Difficile à expliquer avec des mots.

Par contre, si t'entends l'octave inférieure, c'est que t'as réglé trop fort. C'est sympa aussi, mais c'est plus la même utilisation et on est carrément dans l'effet.
5
Je trouve moi aussi que les différences sont très subtiles. Je n'entends que très faiblement l'octave inférieure et le doublage au synthé. Pour le reste ça me semble effectivement subliminal :noidea:

Citation :
doubler à la guitare en cocotte


Ça veut dire quoi "en cocotte" :???:

Putain Walter mais qu'est-ce que le Vietnam vient foutre là-dedans ?

6


Des cocottes quoi :-D

[ Dernière édition du message le 23/11/2017 à 01:19:32 ]

7
Je plussoie avec Tonka ! ;)
Très bonne méthode ...

[ Dernière édition du message le 23/11/2017 à 01:36:42 ]

8
Ah ok je découvre cette belle technique :bravo:

Putain Walter mais qu'est-ce que le Vietnam vient foutre là-dedans ?

9
Spoiler - Cliquer ici pour lire la suite

 

10
Merci Nantho pour ce nouvel article qui nous donne de bon exemples pratiques,
critiques qui revenaient (trop) fréquemment dans la série sur le mixage, qui a jalonné mes débuts de home-studiste.
Pour ma part les exemples me parlent tout à fait, car je trafiquôtte aussi mes parties basses de manière subtile,
avec mes pédales ou surtout le plugin SDRR de Klanghelm.
Et de plus étant amateur avec un matériel forcément limité, je peux piocher de nouvelles idées
que j'expérimente en fonction de mes possibilités et des besoins de mes morceaux.
D'ailleurs, je m'interrogeais sur la pertinence de m'acheter un OD bass, voir un SansAmp ou un TN LeBass...
Car étant surtout guitariste, je n'utilisais que mes OD guitare :bravo:
Pour une fois que le GAS se calme :mdr: