Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
EMS Vocoder 2000
Photos
1/13
EMS Vocoder 2000
< Retour à la liste des avis
fungusimperator fungusimperator

« Quelques corrections à apporter... »

Publié le 05/12/16 à 13:10
Rapport qualité/prix : Excellent
Cible : Tout public
Je désire juste corriger certaines énormités lues dans les avis précédents.

"Je possèdais le premier , le gris métallisé fait par EMS et non pas le black (modèle des années 80, rien à voir, attention à ne pas confondre, le noir coute beaucoup moins cher (moins de 2000 e), il n'est pas très recherché... Le mark 1 est extraordianirement chaud à côté..."

Les deux versions ont été faites par EMS.
"La version MKI sonnait mieux" est un adage fort répandu, c'est peut-être vrai pour certains appareils mais certainement pas pour le Vocoder 2000.
La personne qui a rédigé cet avis n'a probablement jamais fait de comparatif A/B en bonne et due forme entre les deux modèles, ou alors le noir ne fonctionnait pas correctement.
Voici ce qui diffère entre les circuits.
1. Dans le noir, le gain de la bande 1 (passe-bas) a été multiplié par 4, ce qui apporte un son "plus chaud", différence explicable par des raisons techniques objectives et non par de la hype vintage.
2. Dans le MK1, le signal passant dans la banque de filtres d'excitation est si faible qu'il a fallu ajouter un noise gate à l'étage de sortie pour couper le signal quand il descend sous un certain niveau, ce qui nuit au rendu avec les sons rapides et percussifs. Il n'est pas possible de le désactiver et sans lui le son serait de toute façon trop bruyant. Aussi, ce noise gate utilise un NE570, dont la distorsion est loin d'être optimale (ce circuit intégré a été conçu pour des applications telecoms et non pour du audio haut de gamme).
3. Le 741 qui drive la banque d'excitation dans le MK1 a été remplacé par un NE5534 dans le noir, qui permet d'atteindre un meilleur niveau. Grâce à ce niveau de sortie plus élevé, le noise gate du MK1 n'est plus nécessaire mais a été conservé comme effet sur le noir, désactivable grâce à un switch on/off.

"Je possède un mark 1, c'est à dire le tout premier modèle en composant discret... Je l'ai acquis en 2002 au prix moyen de 2300 euros, ce qui est évidemment un gros luxe, c'est cher ! Sachant que les EMS 2000 nouvelle frabrique n'ont à voir et valent le même prix, autant s'orienter vers le vintage..."

Le circuit est quasi le même dans les deux versions (les différences sont détaillées ci-dessus), on y trouve de nombreux circuits intégrés et très peu de composants discrets.
Les "EMS 2000 nouvelle fabrique" n'ont pas rien à voir, loin de là, ce sont des MK1 dont de petites erreurs de conception ont été corrigées.

"J'ai testé les nouveaux modèles (le noir année 80) et le récent EMS REHBEG... machine intéressantes, mais le grain n'y est plus !"

Le Vocoder 3000 de EMS Rehberg est un 2000 noir (le même circuit, le même PCB et les mêmes composants sont utilisés) auquel ont été ajoutés un atténuateur pour chaque filtre de la banque d'excitation et des entrée/sortie balancées.

Le Vocoder 1000 a aussi le même PCB que le 2000 noir.
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.