Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
< Tous les avis Roland SYSTEM-1m
Fsuchs Fsuchs

« look discutable, qualités indiscutables »

Publié le 30/05/22 à 10:46
Rapport qualité/prix : Correct
Cible : Les utilisateurs avertis
J'avais besoin d'un synth me permettant de taper des accords, mais également l'envie d'étendre mon modulaire.
la solution étaient donc toute trouvée. la fonctionnalité "Plug-out" étant vraiment une option "que c'est bien qu'elle soit là" mais pas franchement décisive dans mon choix.

Alors!

Synthé soustractif deux oscillos + noise; filtre passe-bas + cut-off et resonnance réglables, passe haut qui fonctionne comme un EQ qui coupe les basses fréquences, enveloppe AR dédiée au pitch, enveloppe ADSR dédiée au filtre + enveloppe ADSR dédiée au VCA.
LFO synchronisable au tempo, avec reset à la touche. Slots de modulation pour chaque Oscillo vers destinations fixes, reverb et delay syncable embarqués, mixer, ring modulation de l'osc 2 vers l'osc 1, l'osc 2 a son fine tune, osc 1 sa cross modulation avec l'osc 2, hard sync. Bit crusher et Tone.

Bcp de formes d'onde, du classique au moins classique (super SAW, cowbell, Vowell). les oscillos sonnent super bien, grosse amplitude de son, un petit coup de detune et hop, back to the 80's. je ne me prononce pas quant à la qualité de l'émulation analogique ; A mes oreilles, ça sonne très bien, et la présence dans le mix est bien équilibrée.

le filtre est intéressant quoique assez particulier dans son comportement. Disons que la résonance boost sans demi-mesure la portion soumise au cut-off, et que même sur des sons de basse, on se surprend à assez fréquemment calmer ce petit monde à coup de passe-haut.

les enveloppes fond le job, bcp reprochent le caractère outrageusement "snappy" de l'enveloppe du vca... franchement, tu peux quand même régler l'ensemble de manière à rester dans le domaine de la patate, sans le plock

la petite section FX, le couple reverb + delay sont utile, à la limite de l'anecdotique en ce qui concerne les réglages, mais permettent tout de même de donner de la profondeur, à défaut de caractère. De plus, avec un temps de delay très court et un dosage généreux, on rentre dans le territoire du chorus gentiment connoté.

Dans le cadre d'une utilisation "Eurorack", nous ne sommes pas ici en présence d'un vrai semi-modulaire, au même titre que d'un SV-1 Pittsburgh ou encore d'un Neutron Behringer. En ce sens que les modules qui composent le synthé ne sont pas totalement ouverts. Ainsi, l'enveloppe de filtre par exemple, n'est pas indépendante de la structure interne du synthé, et ne pourras donc pas être triggé par un autre module (l'entrée CV permet juste de substituer l'action de l'enveloppe de filtre par une autre enveloppe de son choix, là ou le out permet classiquement de ce servir du CV généré par l'enveloppe vers une destination tierce.) idem pour l'autre enveloppe. Dommage que celles-ci n'aient pas leurs propres entrées de déclenchement. Pour résumer on ne déclenche que par l'entrée gate, qui ne fonctionnera d'ailleurs que si un cable cv est branché dans l'entrée correspondante, et qui du coup, triggera l'ensemble du synth. Dommage également de ne pas pouvoir sortir le signal à différents endroits. On peut sortir le son des oscillos en mode "raw", mais pas par exemple en sortie de filtre. on est obligé de passer par une enveloppe + VCA. idem pour le noise. ce qui limite un peu l'utilisation et de fait, les interactions du synthé, en self patching, ou encore comme élément d'un système. Dans le même ordre d'idée, impossible de pitcher les osc indépendament ; ce qui est à mon sens assez dommage... on ne peut pas faire jouer un oscillo par le system-1M et le second par une une autre source de CV...
Dommage également qu'il n'y ai pas de sortie clock. ca aurait pu être génial de synchroniser le synthé en midi et de pouvoir en sortir un bête pulse au tempo...

bon, je liste ici les points qui me chaffouinent, mais l'ouverture vers le modulaire est un vrai bon point. et même si l'architecture n'est pas aussi ouverte qu'un semi-modulaire classique, la versatilité du synthé est à souligner. ainsi, par exemple, en mode mono (donc avec accès aux patch points) on peut lui adjoindre du CC et palier à certaines lacunes d'ouverture, pour peu que l'on ai un convertisseur midi-CV... et là on rigole!

Concrêtement, pourquoi je le garde

Le synth est complet, avec une vraie patte à la Roland. Polyphonie un peu juste, mais le double oscillateur à le mérite de sonner épais et fort. je trouve l'architecture assez bien fait, pas forcément classique (l'implémentation du filtre est assez étrange dans son dosage par exemple) et plutôt subtile.
la richesse des formes d'onde est à noté, et le paramètre "contour" en tant que destination de modulation est plutôt efficace pour étendre les timbres. Les possibilités de ring mode et de hard sync ouvrent pas mal de perspectives elles-aussi, et ont, elles, la bonne idée d'être accessible via leurs patch point dédiés. l'implémentation CC est complète, le synthé fonctionne sans bug. Bref; c'est cool. Après, il faut écouter les démo pour juger si ce type de son est ce que l'on cherche ou pas.Le mode unison avec double supersaw... c'est méchant.

Juste pour info, Roland mets à disposition les plug-out via leur offre dématérialisée RolandCloud. Avec 30 jours d'essai en souscription gratuite, on peut très facilement downloader les plug out de son choix, les tester et les charger dans son system 1M (ou system-8). là ou la version VST se retrouvera bridé au bout de 30 jours, son ersatz loadé dans le system 1M sera quand à lui toujours fully fonctionel... Merci Roland :)
A ce sujet, le plug-out du system 100 est assez incroyable. Il sonne d'enfer, et tranche avec la signature sonore du system 1M dans sa version propre. Le defaut étant que le layout du system 1M ne correspond que très peu avec l'implémentation du plug out... mais on peut trouver sur Gearspace un layout spécifique réalisé par un utilisateur du forum (cœurs sur lui!) à destination du system 1M directement imprimable : top!
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.