Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google

Sujet Réponses en fréquence

  • 44 réponses
  • 10 participants
  • 1 322 vues
  • 9 followers
Kyleios

Kyleios

8 posts au compteur
Nouvel AFfilié
Premier post
1 Posté le 23/02/2022 à 19:19:21
Bonjour, pour une personne écoutant à volume bas, est-ce mieux d'avoir une réponse en fréquence de basse de 40hz - 45hz - 50hz?

Et idem pour les aigu, est-ce mieux d'avoir 22000hz -25000hz -40000hz ? Toujours à volume bas

Car si les basses sont trop présente, j'ai peur qu'elles empiète sur la plage medium-aigu

Autre question, est il mieux d'avoir beaucoup de watt pour des enceintes de monitoring de proximité? Je n'ai pas envie de finir sourd!

Merci d'avance!

[ Dernière édition du message le 23/02/2022 à 21:29:07 ]

Jean-Marc Boulier

Jean-Marc Boulier

303 posts au compteur
Posteur AFfamé
2 Posté le 24/02/2022 à 07:06:42
Bonjour,

Il n'y a pas de raison d'avoir une gamme de fréquence plus large en fonction du volume. Si tu veux pouvoir entendre tout ce qui se trouve dans une chanson, il vaut mieux avoir des moniteurs qui couvrent toute la plage de fréquences que tu peux entendre. Ceci étant dit, plus on s'approche des extrémités du spectre, mois il y a de contenu musical important, et moins le cerveau peut distinguer les hauteurs de note. C'est pourquoi on peut tout à fait écouter de la musique sur un haut-parleur tronqué d'une partie du spectre comme celui d'un smartphone par exemple.

Un adulte perçoit en général distinctement de 30Hz à +/- 15kHz selon son âge (le haut du spectre descend avec l'âge, dès l'adolescence). La plupart des haut-parleurs n'ont pas de difficulté à reproduire le haut du spectre, parfois bien au-delà de ce qu'on peut entendre. En revanche pour le bas du spectre c'est une autre histoire car même si en théorie un haut-parleur n'a pas de limite inférieure, pour obtenir un rendement cohérent dans le bas cela se complique. Toutes choses égales par ailleurs, plus le haut-parleur est gros plus il sera performant pour le grave, car le niveau de pression sonore dépend de la capacité du cone à déplacer de l'air. On ne parle pas ici des casques car dans ce cas c'est la conduction osseuse qui prend le relais pour les graves, ce qui permet de reproduire des graves mêmes avec de petits écouteurs intra-auriculaires.

Donc en théorie, il vaut mieux avoir un moniteur capable de reproduire le plus bas possible et au moins jusqu'à la limite supérieure d'audition. En pratique ce n'est pas si simple car il y a BEAUCOUP d'autres facteurs qui font la qualité de la reproduction sonore dans une enceinte, et dont les fabricants ne parlent pas toujours de façon claire (réponse de phase, délai de groupe, distorsion harmonique, niveau de pression sonore, dispersion...) Et même concernant la réponse en fréquence, les données communiquées sont souvent peu précises (voire trompeuses) et peu représentatives. Par exemple, si tu regardes ce que communique un fabricant de moniteurs grand public comme KRK (je n'ai rien contre cette marque, c'est juste un exemple), on peut lire sur leur site que le plus petit modèle a une réponse en fréquence de 43Hz - 40KHz. Cela ne veut rien dire du tout... car si le niveau de pression sonore à 43Hz est 12dB en-dessous de celui à 100Hz, c'est comme s'il n'y avait pas de graves et c'est inutilisable en pratique (pour mixer). C'est nettement mieux de regarder une courbe, à condition qu'elle ait été mesurée selon les règles de l'art dans une chambre anéchoïque, mais même avec cela on ne sait pas quelle sera la réponse en fréquence qu'on aura dans son studio car une fois que le son quitte l'enceinte il va interagir avec l'environnement (la pièce), ce qui a une grosse influence sur ce qu'on entend, notamment dans le grave.

Un autre point à prendre en compte si tu écoutes tout le temps à faible volume : l'oreille humaine a une courbe de perception qui varie en fonction du niveau de pression sonore. Pour faire simple, on perçoit mieux les mediums que les extrémités du spectre, et ce phénomène s'amplifie au fur et à mesure que la pression sonore diminue (explication plus complète ici).

Et pour répondre à ta dernière question, c'est toujours mieux d'avoir plus de puissance car même à faible volume, une enceinte puissante sera plus performante en micro-dynamique dans les graves (transitoires d'une grosse caisse par exemple).

[ Dernière édition du message le 24/02/2022 à 07:07:19 ]

Kyleios

Kyleios

8 posts au compteur
Nouvel AFfilié
3 Posté le 24/02/2022 à 11:46:55
Bonjour Jean-Marc,

Merci de ta réponse claire et précise.

Je n'ai en revanche jamais compris pourquoi certaines enceintes de monitoring ont la capacité d'atteindre les 50 000hz, alors que j'ai entendu plusieurs fois que l'oreille humaine entends jusqu'à 20 000hz. Argument marketing sans doute?

Et pour le wattage, que me conseille-tu pour des monitoring de proximité? (environ 65 centimètres de moi) est-ce que 50 watt par enceinte est suffisant? Car j'ai bien compris le but de la puissance mais je ne veux pas en avoir trop car j'écouterai le son d'assez près et pendants plusieurs heures de suite. à moins que cela n'est pas d'incidence sur la fatigue auditive.

[ Dernière édition du message le 24/02/2022 à 11:50:40 ]

Jean-Marc Boulier

Jean-Marc Boulier

303 posts au compteur
Posteur AFfamé
4 Posté le 24/02/2022 à 18:11:54
En soi cela n'a pas d'intérêt qu'un moniteur puisse reproduire des fréquences qui sont de toutes façon inaudibles, mais il y a un bénéfice indirect : les haut-parleurs sont moins performants à l'extrémité de la plage de fréquence qu'ils peuvent reproduire. Donc en général, un tweeter capable de reproduire 50kHz aura une réponse en fréquence plus plate autour des fréquences audibles qu'un tweeter qui s'arrête à 20kHz.

Le wattage seul n'est pas une mesure suffisante pour juger, il faut idéalement prendre en compte la sensitivité et la pression (max SPL) pour avoir une estimation précise des capacités d'une enceinte. En général, il y a de toutes façons largement assez de puissance sur les moniteurs de proximité. Avoir une enceinte très puissante ne présente aucun problème car c'est toi qui détermine le niveau en jouant sur le contrôle du volume. En mastering on calibre en général un niveau précis (80 dB SPL en ce qui me concerne) mais les enceintes sont capables de reproduire largement plus.

De la même façon, je vois parfois circuler l'idée qui consiste à dire qu'utiliser des enceintes puissantes/grosses dans une pièce de petite dimensions est préjudiciable à la qualité, mais c'est inexact (dans une certaine limite... évidemment une paire de PMC de 2 mètres de haut dans un placard ça pose problème).

De toutes façons au final l'acoustique de ta pièce aura plus d'influence sur ce qui parvient à tes oreilles que la différence entre plusieurs types de moniteurs dans la même gamme de budget, donc il n'y a pas de raison de trop se casser la tête pour choisir, tant qu'on reste sur les valeurs sûres (fabricants reconnus) on se trompe rarement.

Pour la fatigue auditive, il n'y a rien de mieux que de sortir de la pièce et aller s'aérer un peu toutes les deux heures de toutes façons :clin:

[ Dernière édition du message le 24/02/2022 à 18:13:31 ]

Anonyme

Anonyme

Ce membre n'existe plus
5 Posté le 24/02/2022 à 19:06:21
Citation :
De la même façon, je vois parfois circuler l'idée qui consiste à dire qu'utiliser des enceintes puissantes/grosses dans une pièce de petite dimensions est préjudiciable à la qualité, mais c'est inexact

+1 tout à fait d'accord.
Mon sytème de 2 x 700 watts s'exprime très bien dans ma cabine de 20 m2 :
image.php
Jan mk2

Jan mk2

1114 posts au compteur
AFicionado
6 Posté le 24/02/2022 à 20:41:03
Je vous rejoins tous les deux sur la notion de rapport entre la dimension des enceintes et celles de la pièce. On suppose en général que plus les enceintes sont grosses, plus elles descendent dans le grave, ce qui n'est pas forcément vrai, mais c'est un autre problème.

Une pièce de petite dimension pose problème à cause de modes qu'elle produit, mais si elle est petite, elle les produit au-delà de l'extrême grave, voire, si c'est un placard, carrément dans le bas médium.

Ce qui pose problème dans une petite pièce, c'est la maitrise du grave, et les possibilités d'assurer cette maitrise. Dans une pièce moyenne de 20m^2, cela produira des soucis aux alentours de 60Hz, et c'est pas réservé à des enceintes de grande taille.

J'ai travaillé avec des Dynaudio BM15A et des PSI A21 dans une pièce de 20m^2 pendant des années, et ce n'est pas le 40Hz qui me posait problème.

Alan Parson a dit : "Audiophiles don't use their equipment to listen to your music. Audiophiles use your music to listen to their equipment."

Jan mk2

Jan mk2

1114 posts au compteur
AFicionado
7 Posté le 24/02/2022 à 20:42:29
J'ajoute que pour avoir eu l'occasion de travailler dans le studio de Phil29, je peux confirmer que son système d'écoute ne souffre pas du volume de la pièce :clin:

Alan Parson a dit : "Audiophiles don't use their equipment to listen to your music. Audiophiles use your music to listen to their equipment."

Kyleios

Kyleios

8 posts au compteur
Nouvel AFfilié
8 Posté le 24/02/2022 à 22:18:58
Ok, merci messieurs c'est très sympa de votre part pour vos réponses! Je pense partir sur des Focal Alpha Evo 50 (ou peut être 65) ou alors des Adam A5X. J'aimerai testé les deux car la Adam est un tweeter ruban, j'ignore si il y à une différence fondamentale avec les tweeter dôme. Je pense que ce sera suffisant à 65 centimètres de moi
rroland

rroland

26168 posts au compteur
Modérateur thématique
9 Posté le 24/02/2022 à 22:28:51
+ 1 avec ce qui a été écrit plus haut. Notre ouie est "plus neutre" selon les courbes isosoniques de Fletcher etMunson aux environs de 83 dB SLP (pondération C), mais c'est un niveau sonore difficilement tenable pour une longue écoute.
A bas volume, notre système auditif aura tendance à atténuer le grave et les hautes fréquences. C'est d'ailleurs à cela que sert la fonction "loudness" sur les systèmes audio domestiques : à compenser cette perte en appliquant une courbe d'égalisation "en V" (c'est aussi pour cela que cela n'a guère de sens d'écouter à haut volume avec la touche "loudness" enfoncée).
Les bons système d'écoute offrent une qualité sonore élevée, quel que soit le niveau d'écoute. Quant à la puissance d'amplification, elle est corrélée aux enceintes. On utilise généralement des amplificateurs offrant une plus grande puissance que les enceintes, pour ne pas que les amplis soient sans cesse à la peine.
Jan mk2

Jan mk2

1114 posts au compteur
AFicionado
10 Posté le 24/02/2022 à 22:40:44
J'avais pour habitude pendant ma carrière pro de travailler à un niveau "domestique", et pas à un niveau flatteur, soit bien en dessous des 83dBspl. C'est une bonne habitude selon moi car si un mix fonctionne à bas niveau, il fonctionne à niveau plus élevé, l'inverse n'étant pas forcément vrai.

Ce qui n'empêche pas de valider de temps en temps à des niveaux pas raisonnables pendant une durée assez courte, et surtout à des niveaux encore plus bas que "domestique" car c'est très révélateur de ce qui peut manquer dans le mix, au niveau tonal, et en terme d'équilibre.

Et c'est pour ça que j'apprécie les enceintes PSI, parce que leur équilibre tonal ne change pas jusqu'a des niveaux pas du tout raisonnables grâce à l'asservissement qui compense la compression thermique des bobines de HP. Si on veut ça sans asservissement, il faut en passer par des enceintes beaucoup plus grosses.

Quand à choisir entre ADAM et Focal, je ne connais pas précisément les deux modèles cités, mais ce de que j'ai écouté dans les deux marques, j'ai toujours été plus séduit par ce que fait Focal, particulièrement en deux voies.

Alan Parson a dit : "Audiophiles don't use their equipment to listen to your music. Audiophiles use your music to listen to their equipment."

[ Dernière édition du message le 24/02/2022 à 22:42:01 ]

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.