Marshall MF350
+
Marshall MF350

MF350, Tête d'ampli guitare hybride de la marque Marshall appartenant à la série Mode Four.

aas 04/10/2006

Marshall MF350 : l'avis de aas

5

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Tête d'ampli hybride, preampli à lampes (12AX7), section ampli à transistor, 350W, boucle d'effet, mono, 4 canaux, switch solo, reverb.

UTILISATION

Configuration ampli 4 canaux (2 amplis x 2 canaux)
Réglage AMP1 commun aux canaux CLEAN et CRUNCH.
Réglage AMP2 commun aux canaux OD1 et OD2.
J'aurais préféré 4 canaux complètement indépendants.

SONORITÉS

Le canal clean (ampli 1, canal 1) est un modèle du genre. Grâce réglage GAIN on ajuste le réchauffement subtil du son tout en préservant une réponse en fréquence large bande. L'amplification à transistor permet grâce à sa réserve en puissance permet de conserver une dynamique et une réponse en fréquence incroyable pour un ampli. Tous les amplis à lampes compressent le son et mangent les aigus, là ce n'est pas le cas ! C'est surement le canal clair de référence chez Marshall (et d'autres !!!)

Le canal crunch (ampli 1, canal 2) est tout aussi bon. Il faut exagérer le réglage du GAIN sur cet ampli, c'est ensuite grâce au volume de la guitare que l'on choisit le niveau de la distorsion. Comme la lampe compresse le sons sur ce canal, pas de souci de volume (on reste au même volume sur les 3/4 du potard de volume de la guitare). La dynamique du jeu sur les cordes de la guitare permet un excellent dosage de la distorsion. Ce canal possède le un son crunch à la Marshall mais est bien meilleur que celui des autres amplis de la marque grâce à la précision du dosage de la distorsion. Attention volume guitare à fond, le niveau de distorsion est extrème.

Le canal overdrive 1 (ampli 2, canal 1) est le plus classique des 4. C'est l'équivalent d'un canal saturé des amplis à lampe Marshall. Pas de surprise le son Marshall est bien là. On sent quand même une grosse réserve de puissance sous les doigts (exploitée seulement sur le canal 4).
L'utilisation d'un égaliseur dans la boucle d'effet permet de booster les graves et les aigus sans que l'amplification de puissance soit mise à mal. Donc on pourra sculpter le son à volonté si c'est nécessaire.

Enfin le canal overdrive 2 est vraiment le canal le plus saturé que Marshall n'est jamais fait. La section préampli sature le son sur une très large bande de fréquence. Un réglage des médiums permettent de travailler le sons afin d'obtenir un rendu basse très puissant. Ce canal est vraiment nouveau pour un ampli Marshall et différencie vraiment cette tête d'ampli.

Bafle 4x12" indispensable, j'utilise une 1960 pan coupé usine (pas trafiquée), le son est moins dur que sur l'équivalent en bafle MF. Question de gout.

AVIS GLOBAL

En résumé, cette tête surprend par le son et la puissance. Le choix d'un système hybride (préamplification à lampes + amplification à transistor) aurait pu me démotiver à la base, mais le son est bien au rendez-vous grâce aux préamplis à lampes excellents. La section amplification puissante (350W sous 8 ohms) permet un rendu large bande du son, plus la possibilité de jouer à fort et faible volume sans entacher le son comme le ferait l'équivalent à lampe.
Les canaux 1, 2 et 4 sont les points forts de cette tête, le canal 3 étant plus classique mais utile pour conserver la disto Marshall.
Enfin la technologie hybride présente l'avantage d'être moins fragile (section préampli identique, mais section amplification sans lampe de puissance) pour les musiciens qui tournent.

Bien que cette tête ne puisse rivaliser directement avec une tête de type Diezel VH4 (la référence !), on a bien le son Marshall et la dynamique en plus. Elle constitue vraiment le haut de gamme de chez Marshall, ce n'est pas rien !

C'est à mon avis un très bon choix. Le prix n'étant pas excessif si l'on possède déjà un 4x12" indispensable.