Devenir membre
Devenir Membre
Continuer avec Google

ou
Connexion
Se connecter
Se connecter avec Google

ou
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Waves NX Virtual Mix Room
Photos
1/16
Waves NX Virtual Mix Room

Traitement ou encodeur surround logiciel de la marque Waves .

Prix public US : $49
9/10
< Retour à la liste des avis
Sarakyel Sarakyel

« Bien mais moins intéressant que son successeur... »

Publié le 29/01/21 à 03:28
Rapport qualité/prix : Correct
Cible : Les utilisateurs avertis
Quelques impressions totalement subjectives après avoir bouclé ma période d'essai de ce Nx Virtual Mix Room...

- J'ai pris le temps de faire la config initiale correctement (mesure de mon crâne, config du head tracking à la webcam, etc). Une fois que tout à l'air bon, j'active le Nx, je chausse mon HD-600, je lance la lecture d'une piste ref, et... J'entends du son complètement à gauche dans le casque. Je re-centre la détection de mon visage dans l'outil Nx de gestion de la webcam, et... Non ça ne change rien, le son vient seulement de l'oreillette gauche.
Au total, il m'aura fallu plus de 20 minutes pour me dépêtrer de l'interface peu intuitive et arriver à aligner l'axe "frontal" d'écoute des hauts parleurs virtuels avec l'orientation de ma tête. Et pourtant j'ai l'habitude des visualisations 3D, notamment dans des logiciels de modélisation type 3D Studio Max. Mais là, on tourne une tête transparente et on déplace des haut-parleurs fantômatiques dans un espace vide sans réels repères visuels, donc bonjour pour arriver à positionner correctement sa "mix room" quand on débarque... Clairement il y'aurait un énorme travail à faire sur l'ergonomie de l'interface.

- Quand on est pas habitué à bosser en stéréo dans son DAW et qu'on a jamais fait de multicanal, la mise en place des versions surround du plugin (4.0/5.0/5.1/7.1) est un peu laborieuse. Il faut comprendre et apprendre à connaître les fonctions de routage de son logiciel, parce que le plug ne fournit absolument aucune aide (fonctionnalité ou explication) de ce côté là. Ce n'est pas insurmontable, mais ça m'a pris autant de temps sous Reaper que sous Pro Tools (environ 90 minutes chacun).

- Une fois configuré correctement, le surround fonctionne correctement avec des sources multicanaux qui vont bien. On peut globalement localiser l'origine des sons dans l'espace, et on ne ressent pas de "trou" dans la scène sonore, même avec de simples source quadriphoniques. La panoramique fonctionne bien à 360°, et elle d'offre le luxe d'être meilleure que dans n'importe quel casque 5.1/7.1 que j'ai pu tester.

- En revanche, le rendu général ne me semble pas très naturel. Même en fermant les yeux, je n'arrive pas à me projeter dans un espace où ma musique pourrait sonner comme ça. Les paramètres de "room ambience" aident un peu, mais ça sonne surtout comme une reverb artificielle, pas comme la réponse du véritable pièce traitée acoustiquement qu'on aurait capturé par convolution.

- Pour avoir pu comparer ce Nx Virtual Mix Room en direct avec l'Abbey Road Studio 3, je trouve ce dernier supérieur, ne serait-ce que pour l'impression de réellement se trouver dans un studio pro (voir mon avis sur la page dédiée). Peut-être n'est-ce qu'un effet psychoacoustique dû à l'interface du plugin, mais en comparaison l'espace virtuel créé par le Nx VMR me paraît trop irréaliste pour être réellement utilisable.

- Après chaque séance à faire mumuse avec le Nx VMR, j'étais content d'enlever le casque et de repasser sur mes véritables moniteurs. Pas tant pour des questions de fatigue auditive (de ce côté c'est plutôt meilleur qu'au casque), mais plutôt comme si le côté "immersion dans une scène sonore virtuelle" demandait un effort conséquent à mon cerveau, qui avait besoin de revenir à la réalité par moments. Mais c'est peut-être juste moi.

- Détail important : le rendu des basses dépend énormément de la conception du casque qu'on utilise. Sur un modèle fermé les basses sont un poil trop punchy et la scène sonore un peu trop étroite ; les modèles ouverts fonctionnent beaucoup mieux, même si pour le coup ça manque parfois un peu de graves.

- Au final je trouve que le "head tracking" est assez gadget. Non seulement il faut le Nx tracker ou une webcam avec un framerate élevé (au moins 30fps) pour en profiter sans latence, mais en plus ça bouffe pas mal de ressources pour pas grand chose. Pour ma part je ne l'ai guère utilisé que quand je bossais sur la panoramique, seul moment où je trouve que la fonctionnalité faisait sens.

- La fonction de "compensation de la réponse du casque" est trop approximative, et consomme aussi pas mal de CPU. Les possesseurs de Sonarworks auront meilleur compte de la désactiver et d'utiliser la calibration de Reference 3/4 en amont du Nx VMR.

---

Conclusion :

Pour ma part, l'illusion de se trouver physiquement dans une control room correctement traitée ne fonctionne pas vraiment. En essayant de mixer dans cette pièce virtuelle, j'ai passé plus de temps à triturer les paramètres du plugin (orientation de la tête, dosage de "l'ambiance" de la pièce, placement des enceintes...) qu'à réellement bosser sur mon mix, parce que j'étais incapable de trouver une configuration qui sonne suffisamment naturelle à mes oreilles. J'ai fini par laisser tomber après une douzaine d'heures.

Pour quelqu'un qui a besoin (ou l'envie) de mixer au casque, ce Nx Virtual Mix Room peut faire l'affaire, même si je lui préfère nettement le Abbey Road Studio 3. En revanche, lors d'une promotion à moins de 50€/$, le Nx VMR peut valoir le coup comme solution nomade qui dépannera si on a besoin de "dégrossir" un mix au casque. Mais pour plus de 100€/$, je ne suis pas certain d'y trouver un réel intérêt par rapport à l'utilisation standard d'un bon casque ouvert.
cookies

Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives. Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus). Pour personnaliser vos cookies, merci de cliquer ici.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.