23/05/2009

Fulltone Clyde Deluxe Wah : l'avis de Anonyme

5

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Derrière Fulltone se trouve un homme : Michael Fuller. Fuller propose des pédales haut-de-gamme, fabriquées à la main aux USA et dont l'inspiration est résolument vintage (presque comme toutes les pédales "boutique" d'ailleurs. Les guitaristes sont conservateurs ...).

- fabriquée à la main aux USA
- entièrement analogique
- bascule à crémaillère
- switch mécanique
- vrai true-bypass (en français, un vrai vrai bypass, incroyable qu'il faille préciser !!)
- témoin lumineux d'activation
- volume/boost cranté en 10 pas
- 3 modes : wacked, shaft et Jimi
- trim pot interne commandant le facteur Q (intensité de l'effet)
- alimentation par pile 9V ou secteur

Au centre de la bête, une self inductance signée Fulltone très proche de la Vox Clyde McCoy originale de 1967.

La qualité de construction et de finition est irréprochable. Une pédale robuste qui sent bon l'artisanat (chaque pédale est numérotée à la main).
La mienne est de finition noire, mais en dehors de la couleur, correspond exactement à la photo en haut de page.

UTILISATION

L'utilisation est simple.
2 sélecteurs externes :
- le volume/boost en 10 crans, ce qui permet de "mémoriser" sa position favorite.
- les 3 modes qui correspondent en fait à la plage de fréquences balayée : bas médiums pour "wacked", médiums pour "Jimi" et haut-médiums pour "shaft".
La bascule est sensible, précise et progressive.
Le switch est bien calibré.

Point noir : le trim pot interne commandant le facteur Q, pourtant bien pratique pour nuancer l'effet wah. Il faut démonter la plaque inférieure pour y accéder. Ceci est une mauvaise habitude très répandue dans les wahs haut-de-gamme. C'est anti-pratique et agaçant.
Personnellement je perce une ouverture au Dremel® pour y accéder sans avoir à démonter la pédale. A noter qu'ici la plaque est particulièrement épaisse !!!

QUALITÉ SONORE

C'est dans ce domaine que cette pédale brille. On s'en doutait.
Le mode "Jimi" fait évidemment référence à Hendrix et au son de la Vox Clyde McCoy, un true-bypass en plus. Une belle rondeur, une belle chaleur. Le balayage est doux et les sonorités ont toujours du corps et de la définition.
Le mode "wacked" est plus centré sur les bas médiums. Idéal pour les 7 cordes, voire les basses. Les basses restent toujours bien définies et jamais assourdissantes.
Le mode "shaft" fait référence à ... Shaft, héros de série et films des années 70'. Faite pour le funk, donc. Ici les aigus sont claquants mais jamais criards.

Le boost reste transparent.
Le facteur Q modulable apporte une belle polyvalence à l'ensemble, nuançant un effet qui peut être parfois trop spectaculaire. Dommage qu'il soit si difficilement accessible.

AVIS GLOBAL

Pas de doute, une wah haut-de-gamme. Qualité de fabrication, solidité, polyvalence, beauté des sonorités.

Personnellement je n'ai aucun souci de fiabilité jusqu'à maintenant, mais je prends très soin de mes pédales, notamment avec la poussière.
Une pédale chère, mais au prix justifié.