Devenir membre
Devenir Membre
Continuer avec Google

ou
Connexion
Se connecter
Se connecter avec Google

ou

Sujet Editorial du 24 octobre 2015 : commentaires

Mode clair
  • 67 réponses
  • 39 participants
  • 6 468 vues
  • 34 followers
Los Teignos

Los Teignos

7785 posts au compteur
Admin
Premier post
1 Posté le 24/10/2015 à 01:50:04

Les raisons de la récente restructuration de Google n’étaient pas bien dures à comprendre : faciliter « l’optimisation » fiscale (comprendre ‘évasion’), minimiser les risques de procès pour abus de position dominante, bénéficier d’aides diverses et variées… Bref, tout ce dont une hydre a besoin pour continuer de croître, et que ce farceur de Larry Page a justifié comme la conséquence d’un besoin de renouvellement et d’une volonté de transparence.

Ce qui n’était pas transparent en revanche, c’est la raison pour laquelle la société mère de toutes les activités Google avait choisi de s’appeler « Alphabet » plutôt qu’un terme plus futuriste ou technologique. Les choses se sont toutefois éclairées avec l’annonce cette semaine de Youtube Red, l’offre globale de Google. Leader de l’hébergement de vidéos dans le monde et première plateforme de diffusion musicale en streaming loin devant tous ses petits camarades, Google entend bien nous proposer, pour 10 euros par mois environ, quelque chose qui remplace Spotify, Netflix, iTunes et rende AdBlock caduc. Et évidemment, dans le sillage d'un Netflix, il est question de produire aux frais de Google des contenus, films, reportages ou séries, histoire de se défaire de cette image de pompe à fric pour revêtir le complet trois-pièces du mécène, autrement plus respectable.

Dans le même temps, la justice américaine vient de débouter les auteurs et éditeurs qui contestaient à Google le droit de numériser des livres sans leurs autorisations. En face de Google TV, Google Radio, et Google Prod qui sont donc agglomérées dans Youtube Red, Google Books est donc bien sur les rails, et le nom ‘Alphabet’ prend alors tout son sens : il ne s’agit plus seulement d’être moteur de recherche, cartographe ou régie pub, système d’exploitation, fabriquant de mobile ou chercheur en génétique, il s’agit de pénétrer les défenses immunitaires de la civilisation même : la culture. D’en contrôler la diffusion, de savoir qui lit, écoute ou regarde quoi, quand et où. Et, tant qu’à faire, de s’occuper également de sa production. Ce sera tout bénef en terme d’image comme de revenus.

La stratégie n’est pas nouvelle et, de François Ier à l’Oncle Sam en passant par Louis XIV et quantité d’hommes d’état plus ou moins vertueux, elle a toujours porté ses fruits. Mais c’est la première fois qu’autant de pouvoirs se trouvent concentrés aux mains d’une entreprise privée sur laquelle le pouvoir politique comme populaire n’a aucune emprise.

Ainsi, parce que nous avons très probablement tout à perdre à ce que ce soit Google qui redistribue l’alphabet, il sera sans doute du devoir de l’artiste de mordre la main du mécène qui voudra le nourrir.

Et il la mordra, soyons-en sûr, avec des notes entre autres armes : celles tirées du très sympathique JP-08 de Roland, ou celles séquencées par l'excellent Beatstep Pro d’Arturia, ou encore celles émanant du surprenant Circuit de Novation. Semaine résolument électro donc, dans l’air du temps.

Sur ce, bon week et à la semaine prochaine.

Los Teignos
From Ze AudioTeam

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

renaudg

renaudg

812 posts au compteur
Posteur AFfolé
2 Posté le 24/10/2015 à 02:52:11
Citation :
il s’agit de pénétrer les défenses immunitaires de la civilisation même : la culture.


Rien que ça ?

Los Teignos, j'ai énormément de respect pour vous et votre travail sur AF, mais travaillant dans le secteur du web et connaissant les coulisses et la complexité de ces questions, je trouve que là vous faites juste de la resucée de discours anti-WorldCompany / mauvais anti-américanisme primaire. (indice: ceux qui arnaquent les artistes c'est, aujourd'hui comme hier, les majors. Pas le streaming ni le "méchant Internet". Pas Google, pas Spotify, pas Apple mais Universal et Sony, oui. Demandez à SoundCloud pourquoi ils sont dans la merde ? )

Et si on en restait dans les éditos, à la musique ? Chacun son métier.

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

Los Teignos

Los Teignos

7785 posts au compteur
Admin
3 Posté le 24/10/2015 à 03:49:02
Citation :
Rien que ça ?

Los Teignos, j'ai énormément de respect pour vous et votre travail sur AF, mais travaillant dans le secteur du web et connaissant les coulisses et la complexité de ces questions, je trouve que là vous faites juste de la resucée de discours anti-WorldCompany / mauvais anti-américanisme primaire. (indice: ceux qui arnaquent les artistes c'est, aujourd'hui comme hier, les majors. Pas le streaming ni le "méchant Internet". Pas Google, pas Spotify, pas Apple mais Universal et Sony, oui. Demandez à SoundCloud pourquoi ils sont dans la merde ? )

Et si on en restait dans les éditos, à la musique ? Chacun son métier.


Merci pour votre réaction.

Oserais-je le rappeler : je travaille aussi dans le secteur du web : c'est mon métier. ;) Je suis journaliste web d'une part mais j'écris aussi les spécifications fonctionnelles d'Audiofanzine, conçoit des interfaces, fait de la veille d'information, fait de la conception/rédaction, etc. Autrefois, entre divers emplois dans la presse Instruments ou la presse Jeux Vidéo, j'ai même été netsurfeur pour un clone B2B de Yahoo : une vraie petit World Compagny qui d'ailleurs a eu bien des problèmes avec le fisc français quand on lui a expliqué qu'elle ne pouvait pas salarier des gens en France et déclarer tous ses revenus dans des paradis fiscaux (Looksmart pour mémoire, dont le service commercial était à l'époque dirigé par... Franck Poisson, futur DG de Google France, et où deux de mes collègues ont intégré le même Google France par la suite, et en sont partis).

Je persiste et signe donc : Google, à mesure qu'il évolue, fait plus de mal au web qu'il ne lui fait du bien. Au web qu'aurait souhaité Paul Otlet, s'entend. Le visionnaire rêvait d'une bibliothèque ouverte, et voilà que nous héritons d'un supermarché opaque, où la page la mieux référencée, ce n'est pas celle qui a le meilleur contenu, mais celle qui est la mieux programmée et rédigée pour se plier au SEO, sur des règles dont personne ne sait rien, et celle vers laquelle le plus de liens pointent : plus une page est vue, plus elle sera vue. La vérité devient alors une affaire de consensus et de larsen, au mépris de siècles de sciences et de philosophie. Google n'a pas créé ça tout seul bien évidemment, mais il l'incarne aujourd'hui mieux que quiconque. Si une page est bien codée pour le robot et que suffisamment de liens pointent vers elle, qu'importe qu'elle dise que la terre est plate, ça n'empêchera pas Google de la mettre en première réponse, et d'afficher ses Google Ads dessus.

Depuis l'hégémonie Google, le web s'est en tout cas appauvri : il faut écrire pour le SEO, penser ses pages pour le SEO, comme si le robot était le premier destinataire plutôt que l'homme. Et pourquoi ? Parce que Google possède des parts de marché que lui jalouseraient des dictateurs au premier tour des élections dans des républiques bananières. Alors oui, on peut dire que le Net est actuellement pris en otage par Google... Etre blacklisté chez Google, c'est mourir. Demandez à tous les sites morts à cause des Google Dances qui changent toutes les règles du jour au lendemain...

Certes, Google nous donne des API, certes, il permet à quantité de petites entreprises voire de particulier de vivre, certes il fait des choses très intéressantes techniquement. Mais il le fait aussi dans un dessein idéologique : Larry Page a dit ouvertement de ce qu'il pensait de la vie privée des gens, tout comme il ne cache pas que l'un des buts poursuivis par sa société réside dans l'augmentation de l'espérance de vie de l'homme. Ca s'appelle un programme politique qui s'élève bien au delà du concept de nation, même si aucun électeur n'est là pour le valider. Google qui apporte Internet au touaregs alors que personne ne lui a rien demandé, faisant montre d'un impérialisme qui n'est pas spécialement américain, je vous rassure, et qui pourrait tout aussi bien rappeler la conduite de la France ou de l'Angleterre aux cours des siècles passés.

Il n'y a en tout cas rien d'anti-américain là-dedans : Google est bien au-dessus des Etats Unis. Et je pense que Larry Page a bien plus de latitude qu'un Obama.
Il n'y a pas de méchant Internet non plus. Google n'est pas Internet. Pas plus que Facebook. Mais c'est assez révélateur que vous interprétiez une critique à l'encontre de Google comme une critique à l'encontre du Net.
Il y a en revanche de la défiance de Google, dont j'espère sincèrement, en tant que professionnel du web, que son hégémonie va disparaître au profit d'une concurrence plus équilibrée.

Ce que décrit cet édito, c'est juste qu'après avoir cerclé la diffusion, Google se met à la prod et deviendra, n'en doutez pas, une major à son tour, produisant disques ou films. Et quand Google obtient par la justice américaine de pourvoir numériser des oeuvres contre l'avis des auteurs, c'est bien lui qui porte préjudice aux artistes. Notez qu'il n'y a pas véritable arnaque si des droits sont reversés, il y a juste démonstration d'un autoritarisme malsain : une façon de dire "je vous emmerde".

Concernant Soundcloud, j'imagine bien qu'ils ont bien des déboires avec l'industrie du disque. Mais je me contenterais de souligner que si leur plateforme est géniale techniquement, si le service rendu est réel et de qualité, il demande beaucoup de ressources pour un site qui n'a jamais eu de modèle économique vraiment performant. C'est peut-être aussi pour cela qu'ils sont dans la merde, et pour cela que personne ne se batte pour leur rachat. ;) A mon tour, et malgré toute l'antipathie que je peux avoir pour les majors et ce qu'elles sont fait à la musique, je vous demande de ne pas leur mettre tous les maux sur le dos. ;)

Quant au fait que les éditos restent dans la musique, je ne pourrais que vous décevoir si vous jetez un oeil à mes vieilles archives et aux mots clés que l'on trouve sur mon blog. Il se trouve que l'édito de cette semaine parle bien de musique dans la mesure où il évoque l'offre de streaming de la première plateforme de diffusion au monde. Mais je ne puis vraiment pas vous dire que je ne serais pas encore plus hors piste la prochaine fois. Cela pourrait parler d'environnement, de cinéma ou de société, d'une découverte médicale ou d'un fait divers, de l'affaire Snowden ou d'Halloween : toutes ces choses qui traversent les musiciens pour se transformer en notes à la fin. Mon job, avec cet édito, ce n'est donc pas de parler spécialement musique, c'est de parler à des musiciens, de leur proposer quelque chose, et de voir ce qu'il en sort, qu'il s'agisse d'une tape dans le dos ou d'un coup de pied au cul. Et c'est très différent puisqu'après tout, parler de musique, c'est comme vouloir danser de l'architecture, aurait dit Zappa. ;)

Chacun son métier donc, on est bien d'accord. Et je suis éditorialiste sur un web que j'estime partir dans une très mauvaise direction parce que plombé par un mastondonte que personne ne contrôle. Je ferais bien mal mon métier en ne le disant pas.

[ Dernière édition du message le 24/10/2015 à 04:15:13 ]

madamereve

madamereve

1889 posts au compteur
AFicionado
4 Posté le 24/10/2015 à 05:14:20
La preuve par la pieuvre?

Le problème réside bien dans une volonté monopolistique et "évangélistique". Un monde google, de la pub web à la "mort de la mort".
Il y a une forme de morgue et de mégalomanie suintant de ces sociétés qui inventent le monde de demain pour eux-mêmes, grâce aux internautes et aux rachats compulsifs de start-up innovantes. Il n'inventent rien mais raptent tout.
Les français sont parmi les les plus fervents utilisateurs du moteur de recherche google malgré un certain anti-américanisme latent( De Gaulle inside?).
Aucune indépendance européenne en matière de Web et de flux de données.
OUI, la majorité des grosses sociétés monopolistiques du web sont américaines, en tout cas, celles qui s'intéressent de prêt à ce qui se passe dans votre vie, lit, tête, etc.
Le problème dans tout ça, c'est notre dépendance et la quasi impossibilité de se passer de ces services, outils, et plateformes.
Un musicien qui cherche à développer son projet est contraint de les utiliser. Il y a là paradoxe pour beaucoup, l'artiste ayant souvent une philosophie de critique sociale, pas forcément frontale. C'est, pour moi, un aspect primordial de l'art. D'où des problèmes de conscience, de sommeil, de...
Ceci dit personne n'est obligé d'utiliser ces outils mais le noir des oubliettes les attend quasi certainement

Tcho:mdr:

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

Anonyme

Anonyme

Ce membre n'existe plus
5 Posté le 24/10/2015 à 05:36:15
:???:Je ne sais pas pourquoi mais...malgré "la bébéte qui mont qui monte...":furieux:, de lire les réactions resistantes de certains dont Los Teignos qui une fois n'est pas coutûme descend dans la "fosse aux lions" pour répondre de façon aiguisée à ce que j'appelerai la "naiveté quotidienne", cela me donne du baume au coeur car du coup, je sens comme une vague de veilleurs et de réveilleurs :idee:qui s'élève pour porter un vent d'espérance(en l'espèce humaine) face à l'implacable rouage de la Machine à Bifton.Surtout qu'étant présent sur d'autres forums le peuple des humains n'est pas en reste aussi.Et partout les voix s'élèvent...Chacun de part des voies différentes arrive aux constats similaires et se retrouve sur le même chemin qui mène à ....l'évolution!
Si vous ne vous posez pas de question sur le Monde actuelle, qu'est-ce qu'il vous faut?
C'est sur que si trop de gens prennent conscience ils vont nous pondrent une 3ème, histoire de faire diversion...mais paraitrait qu'elle est déjà en cours(Moyen-orient, ukraine, etc.)?... et pas seulement éconmiquement!
En tout cas Audio Fanzine c'est mieux que certains journaux d'intox!!!!
Bref pardon d'avoir été optimiste/naïf (à mon tour) malgré les circonstances...:oops:

[ Dernière édition du message le 24/10/2015 à 05:55:30 ]

Audiophile

Audiophile

481 posts au compteur
Posteur AFfamé
6 Posté le 24/10/2015 à 06:15:15
Combien de sites se contenteraient d'une newsletter plus ou moins préformatée façon AFP sur les dernières sorties de plugwares...

Merci à Los Teignos pour la qualité de ses éditos !

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

Bistoo

Bistoo

3 posts au compteur
Nouvel AFfilié
7 Posté le 24/10/2015 à 06:27:57
Citation :
Si vous ne vous posez pas de question sur le Monde actuelle, qu'est-ce qu'il vous faut?


C'est plus un jugement qu'une question qui est mis en avant dans cet édito. Je n'ai pas d'affinité particulière avec Google, mais avec Books, c'est surtout avec Amazon qu'ils s'attaquent (et surement Apple un jour). C'est vrai que l'édito est très orienté "salauds de capitalistes de Google". Google est une société, elle gagne de l'argent, et cherche à en gagner plus. Google me rend bien des services que les autres moteurs de recherche ne me rendent pas. Si vous n'êtes pas content, vous boycottez Youtube et Google.

Ainsi va la vie, et je ne pense pas que cet édito ne change grand-chose, le changement est en marche, en bien comme en mal. On peut essayer de faire mieux à notre niveau, on peut rêver à une société où tout serait super et on serait toujours content. Pas de leaders sanguinaires ou de mous, çà serait super. Après, il y a la réalité.

Citation :
un vent d'espérance(en l'espèce humaine)


C'est magnifique, moi aussi, je pourrais lancer des mots dans le vent pour faire espérer, vous pourriez demander d'ailleurs à nos responsables politiques, c'est un domaine où ils excellent.

Au final, je trouve aussi cet édito "too much", même s'il y a une part de vérité dedans, il manque l'autre part. D'ailleurs, je les lisais avant, maintenant, je ne lis plus que les commentaires...

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

jeff 7 adore.

jeff 7 adore.

2713 posts au compteur
Squatteur d'AF
8 Posté le 24/10/2015 à 07:03:34
Moi je te démantelerai ce truc Google,non?,puis pourquoi on laisse faire en Europe,Amazon pareil.

[ Dernière édition du message le 24/10/2015 à 07:06:44 ]

pierresilex

pierresilex

2355 posts au compteur
AFicionado
9 Posté le 24/10/2015 à 07:06:17
je vois que GOOGLE a déjà ses zombies qui viennent à sa rescousse ! Grrr gnargh Beuaargh ! n'est ce pas renaude et bistro :) merci LOS TEIGNOS :bravo:
tu nous fais du bien ! on entend bien trop souvent la voix de son maitre que ce soit à la télé ( que je n'ai plus et ça ne me manque pa ) et dans les médias ...
Oui je l'affirme haut et fort " salaud de capitalistes " dont le paradoxe est de créer ce qu'ils ont toujours dénoncer dans le communisme LE MONOPOLE !
intéressant de constater que, loin de vouloir débattre, tes détracteurs te demandent de te taire ! LOS TEIGNOS dieu sait combien de fois je n'ai pas été d'accord avec tes éditos, mais jamais, au grand jamais, je ne te demanderai une telle chose !!! ;) Continue de piquer là ou ça fait mal, ça fait du bien ! :-D
Pierresilex

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

jeff 7 adore.

jeff 7 adore.

2713 posts au compteur
Squatteur d'AF
10 Posté le 24/10/2015 à 07:07:52
Aaah merci Pierre...plus 1 donc.

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.