Bien Débuter
Forums thématiques

Bien Débuter

Dans cet espace de discussion, les débutants ont la parole et peuvent poser, sans crainte, les questions les plus "évidentes" en matière d'audio, sono, éclairage ou informatique musicale. Avec les dossiers et le glossaire d'AudioFanzine, voici sans doute le meilleur moyen de bénéficier des lumières de la communauté pour appréhender des notions de base ou encore recueillir des conseils d'achats.

  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Mail

Commentaires sur le tutoriel "éditez la fiche technique de votre groupe."

 
  • Signaler un abus
AuteursMessages

Nico53

membre non connecté
Nico53
1005 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 521

1 Posté le 07/05/2013 à 11:59:55Lien direct vers ce postSignaler un abus

Ce thread est destiné à discuter du tutoriel "éditez la fiche technique de votre groupe."

Jimbass

membre non connecté
Jimbass
5720 posts au compteur
Je poste, donc je suis

Score contributif : 1 010

2 Posté le 07/05/2013 à 11:59:55Lien direct vers ce postSignaler un abus
Merci pour cet excellent tuto. Mais n'y a t-il pas une inversion entre "côté cour" et "côté jardin" dans la description du plan de scène ?
http://www.dossiers.latroupeduroy.fr/14.html

[ Dernière édition du message le 07/05/2013 à 12:00:46 ]

TomA SL

membre non connecté
TomA SL
6325 posts au compteur
Je poste, donc je suis

Score contributif : 855

3 Posté le 07/05/2013 à 12:09:20Lien direct vers ce postSignaler un abus
Si si il y a erreur. Jardin est à gauche quand on est dans le public et la cour à droite. Bien vu!

[ Dernière édition du message le 07/05/2013 à 12:12:33 ]

Nico53

membre non connecté
Nico53
1005 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 521

4 Posté le 07/05/2013 à 12:11:37Lien direct vers ce postSignaler un abus
huhu... quel espèce de noob je suis... me connaissant, c'est plutôt une inversion gauche/droite qu'une inversion jardin cour (c'est ça le pire...)
:-D

Merci d'avoir relevé, je change ça de suite !

TomA SL

membre non connecté
TomA SL
6325 posts au compteur
Je poste, donc je suis

Score contributif : 855

5 Posté le 07/05/2013 à 12:16:53Lien direct vers ce postSignaler un abus
:-D se faire couilloner par un gauche-droite sur un jar-cour c'est cocasse :-D

Nico53

membre non connecté
Nico53
1005 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 521

6 Posté le 07/05/2013 à 12:38:34Lien direct vers ce postSignaler un abus
C'est le moins qu'on puisse dire... en même temps j'arrive à me gourrer entre gauche et droite même quand je conduis... c'est dire : ça laisse souvent place à de chouettes scènes de ménage avec le copilote :-D

Jimbass

membre non connecté
Jimbass
5720 posts au compteur
Je poste, donc je suis

Score contributif : 1 010

7 Posté le 07/05/2013 à 15:11:41Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation de Nico53 :
Merci d'avoir relevé, je change ça de suite !
A vot' service !

Deux petites questions au passage :
Citation :
Préférez une symbolique simple : pas de montage photo de vos instruments. C'est pas clair, et en plus, c'est long à faire...
Je m'étais dit que des photos peuvent justement être pratiques, pour que le sondier identifie tout de suite qui est qui. Plutôt que de dire "Eh toi, là-bas, avec la guitare rouge, retourne à ta place côté jardin que je règle ton retour", c'est peut-être plus facile d'associer le prénom avec un visuel de l'instrument ?

Citation :
les conseils qui suivent [ne] s'adressent [...] pas à des musiciens qui font des cafés-concerts de temps en temps, dans la mesure où le destinataire du document est alors tout a fait différent.
Justement, ce serait intéressant de savoir ce qu'on peut mettre dans une fiche technique pour un bar ou un caf'conc'. Je suppose qu'on ne peut pas attendre du taulier qu'il soit régisseur qualifié, mais il y a sûrement un juste milieu entre demander la lune et se retrouver à jouer près de la porte des chiottes, sur une mixette DJ et des enceintes Boost, branchées sur un circuit électrique au bord de la surchauffe ... (cf. conneries on stage)

Pour mon groupe j'ai fait deux versions, une pour les "vraies" scènes type MJC et une pour les bars. Sur cette dernière, j'ai essayé d'être à la fois plus modeste (batterie électronique, console 8 voies seulement, juste deux retours pour 5 musiciens) et plus ferme sur des conditions minimum : espace scénique délimité avec dimensions mini, si possible surélevé, système électrique aux normes, sono capable d'encaisser le kick, etc.

En gros, il s'agit surtout de s'affirmer comme amateurs avertis et sérieux, et tenter de détecter les plans loose avant qu'il ne soit trop tard. Si vous avez des conseils ou des témoignages, je suis preneur !

TomA SL

membre non connecté
TomA SL
6325 posts au compteur
Je poste, donc je suis

Score contributif : 855

8 Posté le 07/05/2013 à 15:18:38Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation de Jimbass :
Je m'étais dit que des photos peuvent justement être pratiques, pour que le sondier identifie tout de suite qui est qui. Plutôt que de dire "Eh toi, là-bas, avec la guitare rouge, retourne à ta place côté jardin que je règle ton retour", c'est peut-être plus facile d'associer le prénom avec un visuel de l'instrument ?


Pour ma part quand je reçois des groupes, 4/5 je retiens pas un prénom, donc ça reste à base de "Le guitariste à Jar t'as assez de chant dans ton retour?" et je trouve ça vraiment moche les fiches tech avec des images/dessins/artclip dessus. Le prénom et l'instrument ça me suffit largement.

Nico53

membre non connecté
Nico53
1005 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 521

9 Posté le 30/06/2013 à 02:40:24Lien direct vers ce postSignaler un abus
@jimbass :

- concernant la symbolique sur les plans de scène, je vois bien ou tu veux en venir... Sur le principe, chacun trouvera que telle ou telle autre solution est meilleure parce qu'elle est plus "pratique"... Mais moi, j'aime bien qu'il y ai de l'humain dans mon boulot. S'il n'y avait que de la technique et des câbles à brancher ça serait chiant. Donc justement, avoir un prénom pour parler avec un musicien, c'est toujours mieux que de l'appeler par la marque de sa guitare...
Personnellement, j'ai horreur qu'on m'appelle "monsieur" ou "l'ingé son" ou que sais-je d'autre d'impersonnel ou de pompeux. Quel que soit le niveau du musicien, amateur ou pro, pour moi, tout le monde est logé à la même enseigne : "moi, c'est Nico, et tu vas me faire le plaisir de le tutoyer, sinon ça va pas le faire." :)
... J'estime que ça doit être réciproque.
On est pas à l'usine. ;)

- Pour la question des caf'conc'
Je ne m'exprimerai pas parce qu'il y a autant de cas de figure différents qu'il y a de cafés concerts. Ça va justement, comme tu sembles l'avoir si douloureusement expérimenté, du PMU où tu joues près des chiottes (je caricature un peu, quoique...), à la petite scène équipée comme une smac subventionnée (treeeeeees rare)... Parce qu'il n'y a aucun label "café concert" et que n'importe quel bar peut s'improviser caf'conc' sans avoir de comptes à rendre... Ni auprès du public, ni auprès des artistes auprès desquels ce genre de structure s'improvise producteur d'un soir. C'est souvent au bon vouloir des artistes, avec leur propre matériel... Artistes rarement rétribués dans les règles de l'art...

Quel intérêt y a t il a produire une fiche technique si elle n'est pas comprise par l'interlocuteur ?
Dans mon boulot, la fiche technique s'adresse à un responsable technique d'accueil, à un directeur technique, un régisseur général, un technicien son, un régisseur lumière, etc... Ces gens savent quelle différence ça fait d'utiliser une prise 16A ou une prise 32A tetra et quels besoins ça représente, quelle importance ça peut avoir pour un spectacle...
Mais le cafetier... ?

Pour avoir tourné quelques années avec des orchestres de variété, je sais que même les demandes les plus basiques, même les rappels aux normes de sécurité sont toujours parcourues en diagonale et rarement respectées. Au final, il faut faire du chantage pour avoir la bonne prise électrique, pour avoir des loges pour que la chanteuse ne se change pas à poil dans les chiottes, pour ne pas mettre la régie dans un dégagement compromettant la sécurité incendie, etc. Quand tu joues pas sur une scène minuscule... Ce genre de bras de fer, j'ai donné... Tout ça pour gagner 100 euros pour une journée de 17h de taff et un camion de matos brassé deux fois avec les musicos qui viennent faire de l'alimentaire, dont parfois des gens assez talentueux... C'est malheureux.
Ce genre de bric à brac ne pousse jamais bien loin. À un moment, il faut savoir si on veut être musicien, ou bien si on veut être technicien. On a rarement le temps de faire les deux correctement le jour J.

Or, les caf´conc' c'est la démerde... C'est je conduis la camionnette de matos et monte deux enceintes et je monte ma batterie, c'est quand même toujours un peu bâclé au final. Parce que le patron n'a pas l'infrastructure ou le budget ou même le temps pour assumer ça. Je ne parle même pas de la communication autour de l'événement... Alors déjà que jouer dans un café, c'est pas toujours l'endroit rêvé, alors si en plus le groupe n'en retire rien... Bof bof.
Être organisateur, c'est pas donné à tout le monde... C'est un job à plein temps si on veut faire les choses correctement.
... Et puis, il ne faut pas se voiler la face, parmis ces organisateurs de fortune, il y a paquet de cafetiers qui ont une passion pour leur tiroir caisse qui dépasse largement celle qu'ils ont pour la musique... Loin de moi l'idée de coller tout le monde dans le même panier, mais bon... Faudrait pas non plus oublier que les musiciens sont souvent les dindons de la farce dans ces histoires... Je n'encourage pas ce genre de pratique pour ceux dont c'est le métier ou bien qui aspirent à produire quelque chose empreint d'un peu de professionnalisme.
Pour moi, déjà, si tu es près à faire cette concession de jouer sur une batterie électronique plutôt qu'une acoustique, pour arranger je ne sais qui ou je ne sais quoi, il y a u problème d'approche artistique sur ton projet. Je le dis sans arrogance... Ça n'a juste RIEN à voir au niveau du son ou au niveau de la scénographie... C'est pas un compromis, c'est de la démolition massive de concept artistique. ^^' ... Surtout la batterie, c'est un peu l'instrument pilier. C'est une partie de l'identité visuelle et sonore du groupe. Change t on aussi le timbre de voix ou la tronche du chanteur pour l'occasion ? Non...
Après, si dans un élan d'altruisme, ou pour faire la fête entre potes, certains aiment faire du café concert... Tant mieux ! Mais pas besoin de fiche technique pour ça... Un coup de fil pour connaître les caractéristiques de la "scène" ou l'emplacement de la prise électrique, est souvent suffisant. Les questions techniques sont vites résolues.
Après, pour les vrais cafés concerts, les lieux sérieux comme il s'en fait peu... Il y a un personnel technique pour interpréter une fiche technique "normale". Inutile de prévoir une version "Zénith", une version "theatre" et une version "PMU". Non. Votre fiche technique, c'est "voilà de quoi j'ai besoin pour faire marcher mon spectacle". Si adaptation il doit y avoir (comme presque systématiquement), ça se discute. Si vous pouvez déjà anticiper ces adaptation, il faut le faire... Mais si vous visez des lieux qui ne sont pas adaptés à votre projet, ça peut vite tourner au grand n'importe quoi, c'est couru d'avance.

On ne fait pas jouer un philharmonique sur une scène de 30m2, et jamais on ne demandera à un contrebassiste d'utiliser une contrebasse électrique parce que ça prend moins de place ou que ça joue moins fort... Et de la même manière on ne fait pas jouer un groupe de rock dans un PMU dans un espace scénique de 4m2, malgré les progrès de l'électronique dans le domaine des percussions...

Je schématise peut être un peu grossièrement, mais c'est mon opinion sur la question... Je prends peut être tout ceci trop au sérieux... Tu comprendras que je peux difficilement m'exprimer objectivement sur la question du café concert.
Quoi qu'il en soit, c'est une expérience à vivre pour tout musicien, c'est sûr. Ça forge le caractère ! ;-)

[ Dernière édition du message le 30/06/2013 à 03:16:32 ]

Jimbass

membre non connecté
Jimbass
5720 posts au compteur
Je poste, donc je suis

Score contributif : 1 010

10 Posté le 30/06/2013 à 13:10:39Lien direct vers ce postSignaler un abus
Merci Nico de ta réponse complète et bien argumentée.

Pour le plan de scène ne t'inquiète pas y'a toujours eu les prénoms des musiciens dans un patatoïde représentant leur position sur scène. La question était juste d'ajouter des photos des instruments à côté. Au final je les ai enlevées, parce qu'on peut être amenés à prendre une autre gratte, parce que ca facilite l'impression en N&B, et suite aux avis donnés ici.

Citation de Nico53 :
Quel intérêt y a t il a produire une fiche technique si elle n'est pas comprise par l'interlocuteur ?
C'est bien le fond de la question.
Une des idées est qu'une belle fiche technique montre que le groupe est sérieux, qu'on cherche à faire les choses bien. C'est probablement une bonne ou une mauvaise chose, selon que le patron est à tendance mélomane ou radin.
Une autre idée est justement de moduler le message. Un régisseur sérieux n'aura pas besoin qu'on lui parle des normes de sécurité, il les applique déjà. Un patron de bar, il va falloir lui expliquer qu'on a besoin d'électricité, et de préférence pas sur le même circuit que ses frigos ;-)
M'enfin, si il s'en fout de toute façon ...

Le groupe fait moins d'une dizaine de concerts par an, on a pas tant d'expérience que ca. On a fait quelques belles scènes, dans des festivals ou bien des salles municipales subventionnées, sans souci technique particulier mais toujours gratuitement. On voudrait faire plus de dates, et éventuellement récupérer un petit cachet pour financer du matos, d'où l'idée de cibler les bars et assimilés. On est probablement encore un peu naïfs ...

Pour la batterie, c'est pas tellement un souci. Le batteur possède seulement une batterie électronique (moins de bruit pour les voisins, toussa), il ne joue sur acoustique qu'en répète. Jusque là on a presque toujours réussi à avoir une batterie acoustique dans le backline fourni par l'orga. J'ai lu ici et ailleurs que de plus en plus de bars exigeaient une batterie électronique, là aussi pour des questions de niveau sonore.

Une anecdote en passant : mon premier concert avec le groupe se passait dans une "grande surface du disque", pour la promo d'un festival auquel on participait la semaine suivante (et dont on fait aujourd'hui partie de l'orga, donc maintenant on connaît un peu l'envers du décor). On jouait au rayon cartes de vœux (!) et la seule prise électrique qui alimentait tout le groupe se trouvait ... au sol, sous le pied de micro de la chanteuse ! :oo:
Depuis, je fais gaffe et je me renseigne avant.

Le fait de jouer dans un endroit inadapté me fait penser à une des scènes du film "Pop Rédemption", que je recommande si il est encore à l'affiche.
Revenir en haut de la page