Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
reportage
323 réactions

Un home-studiste améliore l’acoustique de son local

Le petit studio en mousse

Quand on commence à faire de la musique, que ce soit du mixage ou de la prise de son, l'acoustique de la pièce où l'on travaille est primordiale. Mais la majorité des home-studistes n'ont pas le budget pour faire venir un acousticien. Il existe alors des solutions, demandant un peu d'huile de coude, mais beaucoup moins onéreuses. Nous sommes allés rendre visite Jérôme, un musicien qui désire améliorer l'acoustique de son home-studio.

traitement acoustique home studio

Vous êtes en train de finir le mixage de votre dernière chan­son, le son vous plait, mais lorsque vous écou­tez votre oeuvre chez votre grand-tante ou dans votre Renault 19 Chamade, certains défauts, qui étaient passés jusqu’ici inaperçus, ressur­gissent et le mix se casse complè­te­ment la figure. Ce genre de décon­ve­nue trouve souvent sa source dans l’acous­tique de la pièce où le morceau a été mixé. Pour­tant, elle est comme les autres : elle a 4 murs, un plafond, un sol… Commençons tout d’abord par quelques rudi­ments d’acous­tique.

En premier lieu, le lecteur devra faire la diffé­rence entre le trai­te­ment et l’iso­la­tion acous­tique. Le trai­te­ment aura pour objec­tif de corri­ger la réponse en fréquence de la pièce et de contrô­ler les réflexions des parois. Grosso modo, certaines pièces accen­tuent des fréquences (basses, médiums ou aigus) plus que d’autres, et le son se trouve ainsi déséqui­li­bré. Plutôt embê­tant quand on veut mixer et avoir une écoute neutre.

L’iso­la­tion quant à elle atté­nue la trans­mis­sion d’éner­gie sonore entre l’ex­té­rieur et votre pièce. Ainsi vous ne déran­ge­rez plus vos voisins, et vos séances d’en­re­gis­tre­ment ne seront plus gâchées par un bruit de chasse d’eau ou un chien qui aboie.

Un home-studio aware et neutral

Vos enceintes, munies de haut-parleurs, créent des ondes sonores qui se propagent dans votre pièce, parfois atteignent vos oreilles direc­te­ment, et le plus souvent rebon­dissent sur les murs et afin de parve­nir à vos esgourdes un peu plus tard. Suivant le revê­te­ment du mur, les ondes sonores rico­chantes seront plus ou moins absor­bées en fonc­tion de leur fréquence (et donc de leur longueur d’onde). L’acous­tique d’une pièce dépen­dra alors de sa géomé­trie (nombre de murs, angles et distances entre les murs) et des maté­riaux utili­sés. 

traitement acoustique home studio

Le but du trai­te­ment acous­tique est, dans une control room (pièce où vous mixez avec vos enceintes), d’avoir le son le plus  équi­li­bré possible, de contrô­ler les premières réflexions des ondes sonores sur les parois (murs, plafond, sol) et le temps de réver­bé­ra­tion sur tout le spectre, et de dimi­nuer les fréquences propres de la pièce (fréquences qui rentre en réso­nance). À la zone d’écoute (sweet spot), aucune fréquence ne doit être plus forte que l’autre, c’est ce qui vous aidera à éviter certaines surprises lorsque vous écou­te­rez votre mixage à l’ex­té­rieur de votre studio. En effet, si jamais une fréquence venait à s’am­pli­fier ou s’at­té­nuer au point d’écoute du fait de l’acous­tique de votre pièce, vous aurez tendance à compen­ser ce défaut lors de votre mixage. Ce qui est dommage, car ce défaut n’exis­tera pas à l’ex­té­rieur de votre home studio (ou il sera diffé­rent !). À vouloir corri­ger, vous allez dété­rio­rer… 

Pour une salle où vous enre­gis­trez des instru­ments, on peut vouloir diffé­rentes choses : soit une pièce très mate, avec un temps de réver­bé­ra­tion très court, ou une pièce plus vivante avec un temps de réver­bé­ra­tion plus long, suivant ses envies ou le type d’ins­tru­ment enre­gis­tré. Il faudra dans cette pièce aussi contrô­ler l’acous­tique, car la qualité de vos enre­gis­tre­ments en dépen­dra direc­te­ment. 

Quand un home-studiste pose des mousses

traitement acoustique home studio

Un home-studiste voudra dans un premier temps amélio­rer l’acous­tique de son local, voire même faire une isola­tion s’il désire enre­gis­trer des instru­ments bruyants (une batte­rie, par exemple). Il pourra alors faire inter­ve­nir un acous­ti­cien. Bien que ce soit dans l’ab­solu la meilleure solu­tion, elle reste le plus souvent trop onéreuse pour lui. Il lui reste alors une solu­tion : ache­ter des mousses et les placer lui-même dans son local. Mais quoi ache­ter exac­te­ment ?

Nous avons contacté un home-studiste, Jérôme, ayant cette problé­ma­tique : il a un budget limité, deux pièces (une control room et une live room) dont il désire amélio­rer l’acous­tique afin d’en­re­gis­trer et mixer chez lui. Il a donc appelé la société Col’­sound en quête de quelques conseils. Cette entre­prise commer­cia­lise des mousses acous­tiques qui sont fabriquées en France, et proposent des packs prêts à l’em­ploi (entre 400 et 2300 € suivant la taille de votre pièce). En leur envoyant un plan de votre pièce avec les mesures et la nature des maté­riaux des diffé­rentes parois, ils peuvent même person­na­li­ser les kits et vous donner quelques indi­ca­tions sur le place­ment des mousses, toujours bon à prendre. 

 
 

Nous avons donc décidé de rendre visite à Jérôme dans son studio afin de tour­ner une vidéo, Laurent David de Col’­sound s’étant déplacé aussi pour l’oc­ca­sion afin de nous donner quelques infor­ma­tions. Nous en avons ensuite profité pour aller à l’usine située à Melun pour une petite visite et un entre­tien avec le direc­teur, Cédric Froman­tin. 

Conclu­sion

L’achat de mousses reste moins cher que de faire appel à un acous­ti­cien, mais cela demeure un inves­tis­se­ment : comp­tez entre 500 et 1500 € suivant la taille de votre pièce. De plus, vous devrez donner un peu de votre personne et de votre temps. Néan­moins, vous n’êtes pas obli­gés de tout ache­ter d’un coup et vous pour­rez faire évoluer petit à petit votre home-studio. Vos mixes et vos prises vous diront merci ! 

Auteur de l'article Red Led

Je suis rentré dans la musique par la rosace d'une guitare classique et depuis, j'essaie d'en sortir sans trop de conviction.


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.